Les 5 meilleurs livres d'Ursula K. Le Guin

Les 5 meilleurs livres d’Ursula K. Le Guin

Ursula K. Le Guin, née le 21 octobre 1929 à Berkeley en Californie et morte le 22 janvier 2018 à Portland en Oregon, est une écrivaine américaine de science-fiction et de fantasy. Elle écrit des romans, des nouvelles, des poèmes, des livres pour enfants et des essais.


1. Terremer

Terremer Ursula K. Le Guin

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ici, il y a des dragons. Il y a des enchanteurs, une mer immense et des îles. Ged, simple gardien de chèvres sur l’île de Gont, a le don. Il va devenir au terme d’une longue initiation, en traversant nombre d’épreuves redoutables, le plus grand sorcier de Terremer, l’Archimage.

Ce volume réunit les trois premiers livres de Terremer, Le Sorcier de Terremer, Les Tombeaux d’Atuan et L’Ultime Rivage, dans une traduction soigneusement révisée et complétée par Patrick Dusoulier.

Le cycle de Terremer a inspiré le splendide film d’animation de Goro Miyazaki, Les Contes de Terremer.


2. La main gauche de la nuit

La Main gauche de la nuit Ursula K. Le Guin

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Sur Gethen, la planète glacée que les premiers hommes ont baptisée Hiver, il n’y a ni hommes ni femmes, seulement des êtres humains. Des androgynes qui, dans certaines circonstances, adoptent les caractères de l’un ou l’autre sexe.

Les sociétés nombreuses qui se partagent Gethen portent toutes la marque de cette indifférenciation sexuelle. L’Envoyé venu de la Terre, qui passe pour un monstre aux yeux des Géthéniens, parviendra-t-il à leur faire entendre le message de l’Ekumen ?

Ce splendide roman a obtenu le prix Hugo et a consacré Ursula Le Guin comme un des plus grands talents de la science-fiction.


3. Les dépossédés

Les Dépossédés Ursula K. Le Guin

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Sur Anarres, les proscrits d’Urras ont édifié, il y a cent soixante-dix ans, une utopie concrète fondée sur la liberté absolue des personnes et la coopération.

Ce n’est pas un paradis, car Anarres est un monde pauvre et dur. Mais cela fonctionne. A l’abri d’un isolationnisme impitoyable qui menace maintenant la société anarchiste d’Anarres de sclérose. Pour le physicien anarresti Shevek, la question est simple et terrible.

Parviendra-t-il, en se rendant d’Anarres sur Urras, à renverser le mur symbolique qui isole Anarres du reste du monde ? Pourra-t-il faire partager aux habitants d’Urras la promesse dont il est porteur, celle de la liberté vraie ? Que découvrira-t-il enfin sur ce monde d’où sont venus ses ancêtres et que la tradition anarrestie décrit comme un enfer ?

Avec Les Dépossédés, Ursula Le Guin a écrit, au-delà d’une utopie qu’elle qualifie elle-même d’ambiguë, un important roman politique comme la littérature américaine en a peu produit depuis Le Talon de fer de Jack London.


4. Le monde de Rocannon

Le monde de Rocannon Ursula K. Le Guin

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Cette planète sans nom du système stellaire de Fomalhaut est l’enjeu d’un conflit entre la Ligue de tous les mondes et un Ennemi inconnu. Cinq espèces intelligentes se la partagent. Aucune n’a dépassé le niveau féodal. Certaines communiquent par la pensée. Rocannon, ethnologue, y est envoyé par la Ligue afin d’observer les peuples qui l’habitent avant l’arrivée d’une mission technologique qui assurera le développement de la société la mieux placée.

Mais l’Ennemi surgit de l’espace avant que le plan ne soit accompli. Avec une poignée de compagnons, Rocannon, devenu Olhor l’Errant, le Seigneur des étoiles, va entreprendre de chasser les envahisseurs.

A mi-chemin de la fantasy et de la science-fiction, Le Monde de Rocannon est le premier roman du cycle de Hain qui couvre une partie de la longue histoire de la Ligue de tous les mondes, à laquelle succédera l’Oecumène. II comprend Planète d’exil, La Cité des illusions, La Main gauche de la nuit, Les Dépossédés, Le nom du monde est forêt, Le Dit d’Aka et de nombreuses nouvelles.

Ursula Le Guin, l’un des plus prestigieux auteurs de science-fiction, a reçu pour ce cycle plusieurs prix Hugo.


5. Lavinia

Lavinia Ursula K. Le Guin

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Comme Hélène de Sparte j’ai causé une guerre. La sienne, ce fut en se laissant prendre par les hommes qui la voulaient ; la mienne, en refusant d’être donnée, d’être prise, en choisissant mon homme et mon destin. L’homme était illustre, le destin obscur : un bon équilibre. Dans l’Énéide, Virgile ne la cite qu’une fois. Jamais il ne lui donne la parole.

Prise dans les filets du poète qui n’écrira l’épopée des origines de Rome que des siècles plus tard et sans avoir le temps de l’achever avant sa mort, Lavinia transforme sa condition en destin. De ce qui sera écrit elle fait une vie de son choix. Et cela dans la douceur amère et la passion maîtrisée que suscite son improbable position : elle se veut libre mais tout est dit.

Lavinia a obtenu le Locus Award 2009, le prix de la plus prestigieuse revue américaine consacrée au domaine de l’imaginaire. C’est, en dit le critique, « certainement le meilleur ouvrage pour adultes de l’auteur depuis des décennies ».

error: Contenu protégé