Les 5 meilleurs livres sur les yakuzas (mafia japonaise)

Les 5 meilleurs livres sur les yakuzas (mafia japonaise)

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur les yakuzas (mafia japonaise).


1. Yakusa – Enquête au cœur de la mafia japonaise (Jérôme Pierrat, Alexandre Sargos)

Yakusa - Enquête au cœur de la mafia japonaise (Jérôme Pierrat, Alexandre Sargos)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Pour la première fois, un livre dévoile l’univers secret de l’une des plus dangereuses mafias du monde. Fruit d’une enquête de plusieurs années et d’une véritable immersion dans différentes organisations, cet ouvrage met en lumière la vie quotidienne des yakusa japonais, celle des grands parrains comme de leurs troupes, des apprentis aux cadres en passant par les soldats.

Les gangsters économiques du Kanto, les hommes de main du port de Yokohama, les jeunes apprenties de Tokyo, les hauts cadres dirigeants, avec limousines blindées et gardes du corps, des parrains à la gâchette facile, des détenus de la prison d’Osaka et bien d’autres encore… aucun ne manque au générique de cette réalité qui ressemble à un film d’action.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la plupart ont même ouvert les portes de leurs bureaux aux auteurs pour les guider dans les bas-fonds du Japon, à la rencontre des dealers de rue, des quartiers de prostitution, des salles de jeux illégales, des chantiers du BTP et des usines de retraitement de déchets.

Ce grand reportage, mené tambour battant comme un roman policier, mêle des interviews, des témoignages inédits, des scènes vécues, tout en répondant aux questions que chacun se pose sur ces mythiques gangsters du soleil levant.

Qui se cache derrière ses mafieux de légende, indissociables de l’histoire du Japon et des acteurs de la grande criminalité internationale ? Quels sont leurs codes et leurs signes de ralliement ? Quelle est leur emprise véritable sur l’une des plus grandes économies mondiales ? Sont-ils vraiment tout puissants ?

À propos de l’auteur

Journaliste, écrivain et scénariste (notamment pour la série Braquo), Jérôme Pierrat est un spécialiste du crime organisé, auteur du plusieurs ouvrages de référence sur la question. Rédacteur en chef de Tatouage magazine, il tient aussi un blog, « Dernières nouvelles du milieu », consacré aux humeurs et rumeurs du grand banditisme.


2. Mémoires d’un yakuza (Junichi Saga)

Mémoires d'un yakuza (Junichi Saga)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

L’histoire véridique d’Ijichi Eiji ou la vie d’un gangster japonais, d’un yakuza, telle qu’il la confia à son médecin avant de mourir, à la fin des années 1970.

Chef de gang spécialisé dans les  » affaires de jeu  » à Tokyo, il raconte avec sincérité son apprentissage, son ascension sociale, ses amours, les tripots de jeu, les assassinats, ou bien comment il se coupa un doigt en signe de repentir.

Il confesse coups de main, interrogatoires, prison, nous dévoile les coutumes et les rituels de cette confrérie et nous guide dans le monde souterrain du crime organisé au Japon.

À propos de l’auteur

Junichi Saga est un médecin et écrivain japonais né à Tsuchiura au Japon en 1941.


3. Tokyo Vice (Jake Adelstein)

Tokyo Vice (Jake Adelstein)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Quand Jake Adelstein intègre en 1993 le service Police-Justice du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun, il n’a que 24 ans et il est loin de maîtriser les codes de ce pays bien différent de son Missouri natal.

A Tokyo, il couvre en étroite collaboration avec la police les affaires liées à la prostitution et au crime organisé. Pour cela, il n’hésite pas à s’enfoncer dans les quartiers rouges de la capitale, dans les entrailles du vice et de la décadence.

Approché par les yakuzas, il devient leur interlocuteur favori tout en restant un informateur précieux pour la police. Une position dangereuse, inédite et ambivalente, aux frontières du crime, qui incite Jake Adelstein à entrer dans un jeu dont il ne maîtrise pas les règles.

A mi-chemin entre le polar mafieux et l’enquête journalistique, Tokyo Vice est le roman initiatique d’un jeune journaliste américain à Tokyo qui nous livre, avec beaucoup d’humour, un témoignage nerveux sur l’envers de la société nippone.

À propos de l’auteur

Jake Adelstein est né en 1969. Installé au Japon depuis l’âge de 19 ans, il a été le premier étranger à intégrer la rédaction du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun.

Pendant plus de dix ans, ce journaliste américain a enquêté sur le trafic d’êtres humains et la corruption. Son travail sur les yakuzas oblige sa famille a quitter le Japon et à repartir pour les États-Unis sous protection du FBI. Jake Adelstein fait le choix de rester à Tokyo.


4. Le dernier des Yakuzas (Jake Adelstein)

Le dernier des Yakuzas (Jake Adelstein)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Jake Adelstein en a bien conscience : il ne s’en sortira pas vivant sans aide. Après avoir écrit un article sur Tadamasa Goto, il a tout le Yamaguhi-gumi à ses trousses.

Partant du vieux principe selon lequel « les ennemis de mes ennemis sont mes amis », Jake Adelstein engage un ancien yakuza, Saigo Kato, qui appartenait à la branche ennemie de Goto. En échange ? Jake doit écrire la biographie de son protecteur.

À partir de la vie de cet homme qui a connu l’âge d’or des yakuzas, il dresse une fresque épique de la mafia japonaise, des années 1960 à nos jours. C’est Le Parrain au pays du soleil levant, cela commence sur fond de tatouages sophistiqués et se termine dans les milieux de la finance. Entre temps, les yakuzas ont perdu leur sens de l’honneur.

À propos de l’auteur

Jake Adelstein est né en 1969. Installé au Japon depuis l’âge de 19 ans, il a été le premier étranger à intégrer la rédaction du plus grand quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun.

Pendant plus de dix ans, ce journaliste américain a enquêté sur le trafic d’êtres humains et la corruption. Son travail sur les yakuzas oblige sa famille a quitter le Japon et à repartir pour les États-Unis sous protection du FBI. Jake Adelstein fait le choix de rester à Tokyo.


5. Yakuza, la mafia japonaise (Alec Dubro, David Kaplan)

Yakuza, la mafia japonaise (Alec Dubro, David Kaplan)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Ils s’amputent l’extrémité des doigts en signe d’allégeance à leurs parrains. Ils arborent des tatouages d’une complexité inouïe pour prouver leur virilité et leur esprit du corps.

Reconvertis dans les affaires, ayant pignon sur rue, les yakuzas forment l’une des plus grandes organisations criminelles du monde : politique, finances, drogue, jeux, extorsions de fonds, prostitution et crimes économiques. Depuis des dizaines d’années, le monde a changé, la Russie et la Chine se sont ouvertes au monde. Les yakuzas aussi.

Cette édition révisée et augmentée du livre paru aux Editions Picquier il y a dix ans, propose un nouvel état des lieux sur une mafia plus active que jamais.

À propos de l’auteur

Alec Dubro est un professionnel de l’écriture depuis ses premiers articles dans Rolling Stone parus en 1968. Il a également travaillé en tant qu’enquêteur privé, rédacteur de presse écrite et à la télévision, et consultant auprès des commissions d’Etat et des commissions fédérales sur la criminalité.

Il vit et travaille actuellement à Washington, où il est à la fois journaliste et consultant auprès des mouvements de travailleurs et des ONG. Il a également été président de la US National Writers Union.

 
error: Contenu protégé