Les 5 meilleurs livres tragiques

Les 5 meilleurs livres tragiques

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres tragiques.


1. Le choix de Sophie (William Styron)

Le choix de Sophie (William Styron)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

A Brooklyn, en 1947, Stingo, jeune écrivain venu du Sud, rencontre Sophie, jeune catholique polonaise rescapée des camps de la mort. A la relation de la rencontre du jeune homme avec l’amour, se superposent la narration du martyre de Sophie, l’évocation de l’univers concentrationnaire et de l’holocauste nazi.

Les deux veines, autobiographique et historique, irriguent en profondeur ce roman et fusionnent en une émouvante parabole sur l’omniprésence du Mal, symbolisé par l’horreur nazie, mais aussi par l’esclavage et le racisme brutal ou larvé de la société américaine, l’intolérance à tous les degrés, la férocité de la lutte de l’homme pour la vie ou la survie la plus élémentaire.

À propos de l’auteur

William Clark Styron Jr., dit William Styron, né le 11 juin 1925 à Newport News et mort le 1ᵉʳ novembre 2006 sur l’île de Martha’s Vineyard, est un écrivain et essayiste américain dont l’œuvre a connu un immense succès populaire et critique.


2. La route (Cormac Mccarthy)

La route (Cormac Mccarthy)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres. Un père et son fils errent sur une route, poussant un caddie rempli d’objets hétéroclites et de vieilles couvertures. Ils sont sur leurs gardes car le danger peut surgir à tout moment. Ils affrontent la pluie, la neige, le froid. Et ce qui reste d’une humanité retournée à la barbarie.

Cormac McCarthy raconte leur odyssée dans ce récit dépouillé à l’extrême.

À propos de l’auteur

Né à Providence (Rhode Island) en 1933, Cormac McCarthy a passé sa jeunesse dans le Tennessee. Dès ses premiers livres, il est comparé à Herman Melville, James Joyce et William Faulkner.

Couronné par le National Book Critics Circle Award et le National Book Award, son œuvre est considérée aujourd’hui comme l’une des plus marquantes de la littérature américaine contemporaine.


3. On achève bien les chevaux (Horace McCoy)

On achève bien les chevaux (Horace McCoy)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Hollywood avant la Seconde Guerre mondiale. Robert Syberten rencontre Gloria Bettie. Comme elle, il est figurant au cinéma. Mais loin d’avoir réalisé leurs rêves, ils n’ont eu qu’un long parcours chaotique semé d’échecs.

Désœuvrés et sans argent, ils décident de s’inscrire à un marathon de danse dans l’espoir de décrocher les 1 000 dollars de récompense et de se faire remarquer par un des producteurs formant le public quotidien de ces soirées. Il ne leur reste plus qu’à tournoyer des semaines entières au rythme de l’orchestre.

Écrit à la suite de la grande dépression de 1929, « On achève bien les chevaux » est le premier roman noir d’Horace McCoy. Ce texte intemporel, qui n’a rien perdu de sa force évocatrice, est une violente dénonciation du rêve américain.

Particulièrement noir et désespéré, il s’attache à explorer l’envers du décor en décrivant la misère de ceux prêts à toutes les humiliations pour pouvoir gagner simplement de quoi survivre. Sidney Pollack en a tiré un très beau film avec notamment Jane Fonda dans le rôle principal.

À propos de l’auteur

Horace McCoy, est un scénariste et un écrivain américain de romans noirs.


4. Mon ami Frédéric (Hans Peter Richter)

Mon ami Frédéric (Hans Peter Richter)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

1925. En Allemagne, dans le même immeuble, naissent deux garçons à une semaine d’intervalle. Très vite, une amitié va lier ces deux enfants que rien ne saurait distinguer, à une différence près : Frédéric est juif. Et dans l’Allemagne d’avant-guerre commence à naître le nazisme.

Tout bascule alors et pour Frédéric et sa famille se succèdent les brimades de plus en plus violentes, auxquelles son ami assiste, impuissant. Qu’adviendra-t-il de l’amitié des deux enfants ? Frédéric survivra-t-il à la folie meurtrière qui va embraser l’Allemagne jusqu’en 1945 ?

L’ouvrage contient une table chronologique de l’Holocauste ainsi qu’un petit mémento des termes essentiels de la religion juive, et il a valeur de témoignage. Poignant, il décrit chapitre après chapitre la mise en marche de l’Holocauste et en dévoile le mécanisme effrayant et inéluctable.

Le ton neutre employé par Hans Peter Richter ne laisse place qu’à une description froide des événements. À travers le portrait de deux destins parallèles, il aidera l’enfant à mieux comprendre cette période essentielle de l’Histoire.

À propos de l’auteur

Né à Cologne en 1925, Hans Peter Richter a connu la montée du nazisme, l’installation d’Hitler au pouvoir et la guerre, qui éclate quand il a quinze ans. Ces années terribles imprègnent profondément ses deux romans qui sont aussi de formidables témoignages. Après la guerre, Hans Peter Richter est devenu sociologue. Il a publié une trentaine d’ouvrages.


5. Love story (Erich Segal)

Love story (Erich Segal)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Oliver Barret IV et Jenny Cavilleri se sont rencontrés à l’Université. Il était riche, elle était pauvre. Il jouait au hockey sur glace dans l’équipe de Harvard, elle jouait du piano à la Bach Society. Ils se sont aimés. Ils se sont mariés. Ils avaient décidé d’appeler leur premier enfant Bozo…

C’est l’histoire, dans l’Amérique de 1970, de deux êtres jeunes, véritablement unis « pour le meilleur et pour le pire » ; une histoire simple comme l’eau qui coule, drôle comme la vie dès que l’on est deux pour en rire, pathétique comme toutes les destinées humaines ; une histoire d’amour qui parle au cœur de toute une génération.

À propos de l’auteur

Erich Segal, né le 16 juin 1937 à Brooklyn à New York et mort le 17 janvier 2010 à Londres est un écrivain, scénariste et acteur américain.

error: Contenu protégé