Les 5 meilleurs livres sur le terrorisme

Les 5 meilleurs livres sur le terrorisme

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur le terrorisme.


1. Terrorisme – Mensonges politiques et stratégies fatales de l’Occident (Jacques Baud)

Terrorisme - Mensonges politiques et stratégies fatales de l'Occident (Jacques Baud)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le terrorisme doit être combattu, mais des réponses martiales, sans stratégie, souvent imposées au mépris du droit international, n’ont fait qu’amplifier le problème. La violence d’aujourd’hui a été provoquée par des gouvernements occidentaux en quête de succès extérieurs pour compenser leurs déboires en politique intérieure.

Le terrorisme est né d’une résistance (Djihad) contre les interventions militaires occidentales, presque toujours illégitimes et souvent illégales, oubliées ou camouflées par des mensonges. Faiblesse analytique, manque d’anticipation, immobilisme stratégique et absence de réflexion ont créé « Al-Qaïda », puis généré l’État Islamique.

Les attentats de janvier et novembre 2015 à Paris, puis de mars 2016 à Bruxelles, ont ainsi été la conséquence évitable d’un aventurisme meurtrier, qui a débuté en Libye et armé les Djihadistes pour renverser le gouvernement syrien. La lutte contre le terrorisme passe par un retour sur la face cachée des conflits, afin de comprendre la logique et la stratégie du terrorisme moderne.

Un livre sans concessions, qui condamne une certaine hypocrisie occidentale, et décrypte les insuffisances du renseignement et de nos décisions pour nous pousser à porter un regard plus critique et mieux informé sur les conséquences de nos propres actions.

À propos de l’auteur

Jacques Baud est colonel d’état-major général, ancien analyste des services de renseignement stratégique suisses. Engagé auprès des Nations unies dans de nombreux conflits, il est l’auteur de nombreux ouvrages de référence (Encyclopédie du Renseignement et des services secrets, Lavauzelle, 2002 ; La Guerre asymétrique ou la défaite du vainqueur, Rocher, 2003 ; Encyclopédie des terrorismes et des violences politiques, Lavauzelle, 2009).


2. Histoire du terrorisme – De l’Antiquité à Daech (Gérard Chaliand, Arnaud Blin)

Histoire du terrorisme - De l'Antiquité à Daech (Gérard Chaliand, Arnaud Blin)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Nous vivons à l’heure du terrorisme, et nous ignorons son histoire. Pris par la violence des images, la surenchère des menaces, la confusion de l’information « en continu », nous laissons finalement peu de place à la réflexion et à l’analyse.

Avec le concours de spécialistes internationaux, Gérard Chaliand et Arnaud Blin retracent dans cet ouvrage l’histoire du terrorisme, depuis l’Antiquité jusqu’à ses formes les plus récentes, replaçant l’islamisme radical dans son contexte à travers les siècles. Pareille profondeur de vue nous permet de cerner les enjeux actuels du phénomène, dont les effets sont loin d’être épuisés.

Les auteurs ont aussi réuni les discours et manifestes des acteurs principaux du terrorisme, de Bakounine à Ben Laden – la plupart inédits en français. Embrassant toutes les époques et tous les lieux, ce livre constitue la première grande encyclopédie du terrorisme.

À propos de l’auteur

Stratégiste, géopoliticien, Gérard Chaliand a enseigné à l’ENA, à l’Ecole de guerre ainsi qu’à Harvard, Berkeley et Singapour.

Formé aux Etats-Unis (Georgetown et Harvard), Arnaud Blin est spécialiste de l’histoire de la guerre et de la stratégie.


3. L’atelier occidental du terrorisme (Didier Musiedlak)

L'atelier occidental du terrorisme (Didier Musiedlak)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Et si l’Occident avait joué à l’apprenti sorcier ? C’est à cette question que tente de répondre ce livre, en nous rappelant que la culture occidentale ne s’est pas contentée de délivrer un message de paix, de liberté, et de justice, à un monde fait d’obscurantisme et d’archaïsme.

Pour comprendre la véritable nature du terrorisme contemporain – et espérer ainsi en limiter les manifestations futures – il convient d’interroger les origines mêmes d’un phénomène qui est, avant tout, une invention occidentale. Car l’Europe commence à devenir une machine à produire de la destruction dès la fin du XVIIIe siècle, s’appuyant sur un implacable processus de déshumanisation des individus. Les deux guerres mondiales ne font que réactiver et amplifier ce funeste héritage, qui atteint une perfection macabre avec les totalitarismes fascistes et communistes.

Didier Musieldak exhume ici les racines de ce mal qui nous ronge, et dresse de manière implacable l’histoire de ce laboratoire occidental du terrorisme. En d’autres termes, au moment même où l’Occident apparaît comme la principale cible du terrorisme, il est peut-être temps de se poser la question de sa responsabilité dans les origines du phénomène et de voir de quelle façon il a pu se propager.

À propos de l’auteur

Agrégé d’histoire, ancien membre de l’École française de Rome, Didier Musiedlak est professeur en histoire contemporaine à l’Université de Paris Ouest – Nanterre La Défense. Spécialiste reconnu de l’étude du fascisme italien et des grands totalitarismes, il a enseigné durant de nombreuses années à Sciences Po Paris, à l’INALCO et animé un cycle de conférences à l’École Polytechnique.


4. Le terrorisme – Histoire, science politique, droit (David Cumin)

Le terrorisme - Histoire, science politique, droit (David Cumin)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le terrorisme est à la « une ». Les attentats de 2015 ont fait surgir le spectre de l’ennemi intérieur et de la guerre civile, cependant qu’ils ont conduit à l’instauration d’un état d’urgence aggravé et prolongé. Mais le mot demeure manipulable presque à l’infini, et le slogan « guerre au terrorisme », depuis 2001, a encore aggravé la nébulosité.

L’objectif, l’ambition, du présent ouvrage est de lever le brouillard terminologique et d’arriver à une définition objective du terrorisme, car il est possible d’en dégager une. Le terrorisme est crisogène et anxiogène. Il convient néanmoins de mesurer le phénomène, c’est-à-dire de le discerner, de le distinguer d’autres types de violence politique ou d’autres types de mise en œuvre de l’hostilité.

L’analyse didactique du terrorisme s’effectuera en vingt points : la sémantique, l’acteur, le concept, la pénologie, la généalogie, l’histoire, la polémologie, l’heuristique, le recensement, les espaces maritime et aérien, les attaques-suicides, le duel avec l’état, la distinction terrorisme/guérilla, l’étude de trois terrorismes diasporiques (arménien, sioniste, palestinien), l’évaluation stratégique du terrorisme palestinien, le jihadisme, la médiologie, la définition, la complicité de certains états, la lutte contre le terrorisme (la part de la police et de la guerre).

À propos de l’auteur

David Cumin est un politologue, maître de conférences.


5. Les espions de la terreur (Matthieu Suc)

Les espions de la terreur (Matthieu Suc)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Des tortionnaires encagoulés de noir pour effrayer les foules en Syrie ; les mêmes habillés en civil, barbe rasée, postiche sur la tête et cigarette aux lèvres pour ne pas attirer l’attention en Europe  : l’État islamique s’est doté d’un «  bureau des légendes  » djihadiste.

Faux attentats pour masquer les vrais, tentatives d’infiltration de la fonction publique  : pour la première fois, une enquête révèle le fonctionnement de ces services spéciaux qui depuis Raqqa pilotaient les attentats du 13-Novembre, leurs techniques, leurs ressources, ainsi que le parcours du Français qui en fut la tête pensante.

Un travail d’investigation colossal, qui s’appuie sur plus de 77  000 procès-verbaux de police et de justice, des centaines de notes des services secrets  et sur une quarantaine d’entretiens conduits auprès de magistrats, d’officiers de renseignement, de victimes du terrorisme, de djihadistes et de leurs familles.

À propos de l’auteur

Matthieu Suc est né en région parisienne. Il commence sa carrière de journaliste aux éditions départementales du Parisien, collabore à France-Soir puis au Monde. Depuis 2016, il travaille au pôle enquête de Mediapart.

Après dix années passées à chroniquer le fait divers en général et le grand banditisme en particulier, il se consacre désormais aux questions de renseignement et de terrorisme. Les Espions de la terreur est son cinquième livre.

error: Contenu protégé