Les 5 meilleurs livres sur l’avortement

Les 5 meilleurs livres sur l’avortement

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’avortement.


1. Histoire de l’avortement : XIXe-XXe siècle (Jean-Yves le Naour, Catherine Valenti)

Histoire de l'avortement : XIXe-XXe siècle (Jean-Yves le Naour, Catherine Valenti)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

La pratique de l’avortement s’est très largement répandue au XIXe siècle, en rapport avec les profondes mutations sociales et matérielles de la nouvelle civilisation industrielle. La généralisation des moyens mécaniques a complété voire supplanté les vieilles potions herbacées et les remèdes plus ou moins inefficaces issus de l’Antiquité.

Cependant les ressorts moraux viennent justifier la répression : crime contre Dieu, l’avortement devient également et avant tout, de la fin du XIXe siècle jusqu’à 1945, un crime antinational et antipatriotique qui enlève de nouveaux citoyens et de nouveaux soldats à une communauté angoissée par son atonie démographique et par le dynamisme de la natalité allemande.

La revendication du droit à l’avortement va néanmoins se faire entendre. D’abord par la reconnaissance thérapeutique, en 1852. Défendu ensuite dans une perspective révolutionnaire par les néo-malthusiens de la Belle Époque, le droit des femmes a disposer de leur corps finit par s’imposer au début des années 1970, entraînant avec lui un débat passionné qui ne cessera pas avec le vote de la loi Veil.

À propos de l’auteur

Jean-Yves Le Naour. Docteur en histoire, est spécialiste d’histoire culturelle.

Catherine Valenti. Docteur en histoire, est spécialiste d’histoire culturelle et intellectuelle.


2. Après l’IVG – Des femmes témoignent (Marie Philippe)

Après l'IVG - Des femmes témoignent (Marie Philippe)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le « droit à l’IVG » est devenu aujourd’hui si « fondamental » qu’il est difficile pour les professions de santé d’évoquer les risques de l’avortement pour la santé physique ou psychologique des femmes. Ils savent pourtant qu’elles n’en sortent pas toujours indemnes.

Marie Philippe analyse depuis 9 ans les aspects psychologiques de la demande d’IVG en ayant accueilli plus de 10 000 femmes avant ou après l’IVG. Elle a créé une association qui gère une écoute téléphonique et un site internet (ivg.net) en toute indépendance.

Son expertise l’a conduite à faire une investigation poussée pour dévoiler ici une autre face de l’avortement, de ses causes et de ses conséquences. Des médecins et psychologues y interviennent et complètent dans leur spécialité cette approche disruptive.

La « liberté » de la femme est-elle bien respectée ? Quelles sont les pressions de l’entourage pour l’inciter à l’IVG ? La frontière entre enfant « désiré » ou « non désiré » est-elle si tranchée ? Cet acte est-il vraiment sans conséquences ?

En écoutant les femmes confrontées à ce choix difficile, cet ouvrage dévoile cette réalité douloureuse et cachée que notre société peine à entendre. Il est urgent d’évoquer cette souffrance et de « libérer » leur parole.

À propos de l’auteur

Marie Philippe analyse depuis 9 ans les aspects psychologiques de la demande d’IVG en ayant accueilli plus de 10 000 femmes avant ou après l’IVG. Elle a créé une association qui gère une écoute téléphonique et un site internet (ivg.net) en toute indépendance.


3. Face à l’avortement – Journal d’une psychanalyste à l’hôpital (Gaëlle de Decker)

Face à l'avortement - Journal d'une psychanalyste à l'hôpital (Gaëlle de Decker)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le malaise s’installe lorsque le médecin responsable de l’unité d’orthogénie, absent pour raisons de santé, n’est pas remplacé. Les équipes s’interrogent. C’est dans cette période de tourmente que Gaëlle de Decker décide de tenir un journal de bord.

Elle y témoigne dans un style accessible et vivant de son travail de psychologue-psychanalyste avec les femmes ayant recours à l’avortement mais aussi auprès des équipes soignantes qui les prennent en charge.

L’auteure nous propose une traversée au cœur d’un centre IVG, des bureaux de consultation à l’hôpital de jour, en passant par le bloc opératoire, pourtant fermé à toute personne « étrangère au service ». Mais elle persiste, décloisonne les lieux et crée des espaces de parole : toute parole mérite d’être prise en compte, celle des femmes mais aussi celle des soignants.

Reconnaître la valeur de la parole est de la responsabilité du psychanalyste. Cela semblait important de le rappeler à une époque où nos systèmes de soins semblent plus soucieux de rentabilité que d’humanité.

À propos de l’auteur

Gaëlle de Decker, psychologue dans le département de gynécologie-obstétrique du CHU de Montpellier, est psychanalyste. Elle a co-écrit Rester vivant avec la maladie. Clinique psychanalytique en cancérologie et en soins palliatifs, sous la direction de Jérome Alric, paru aux Editions Erès en 2015.


4. Le traumatisme post-avortement (Florence Allard, Jean-Régis Fropo)

Le traumatisme post-avortement (Florence Allard, Jean-Régis Fropo)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Beaucoup de femmes souffrent de troubles psychiques après une IVG. Mais, leurs témoignages, le plus souvent émouvants, ne suffisent pas à identifier l’ampleur et l’objectivité du traumatisme post-avortement.

C’est tout l’intérêt de ce livre très bien documenté. Les rapports de cas très évocateurs, les références aux travaux anglo-saxons, qui sont très en avance sur nous dans ce domaine, pourront aider bien des personnes à se faire une opinion objective sur cette souffrance interdite.

À propos de l’auteur

Florence Allard est docteur en médecine, gynécologue. Attaché de consultation à l’hôpital Notre-Dame de Bon Secours à Marseille pendant 18 ans, elle est actuellement en activité libérale.

Jean-Régis Fropo est ingénieur de l’Ecole Centrale et docteur en 3e cycle. II a travaillé cinq années dans la recherche fondamentale et appliquée. Une fois devenu prêtre, il s’est intéressé à toutes les questions touchant la vie conjugale et familiale.


5. Les lendemains douloureux de l’avortement (Philippe de Cathelineau)

Les lendemains douloureux de l'avortement (Philippe de Cathelineau)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Nous assistons depuis quelques décennies à une multiplication des interruptions volontaires de grossesse. Dépénalisé, banalisé, camouflé sous diverses appellations parfois équivoques, l’avortement est de surcroît souvent encouragé et institutionnalisé au plus haut niveau des Etats. Or, l’élimination d’un enfant non-né peut-elle laisser indemne ?

Philippe de Cathelineau, médecin généraliste depuis plus de vingt-cinq ans, a été alerté par la souffrance profonde des couples, qui ont cru solutionner leurs problèmes en éliminant le fruit de leur union. Poussant plus loin son enquête, il a découvert combien toute la famille – la fratrie de l’enfant avorté en particulier – et même la société, subissent le douloureux contre-coup de ce choix mortifère.

Mais il ne s’agit pas seulement de dénoncer. Pour répondre aux détresses des femmes enfermées dans la spirale du désespoir et de la violence, Philippe de Cathelineau propose un chemin de guérison intérieur dont il a pu expérimenter l’efficacité au sein de son association

À propos de l’auteur

Philippe de Cathelineau, cinquante-quatre ans, a fondé, avec son épouse, en 1995, l’association Splendeur de la Vie pour promouvoir la culture de vie en Anjou. Père de huit enfants, médecin, il est l’auteur de plusieurs romans et d’un essai sur les conséquences de l’avortement

error: Contenu protégé