Les 5 meilleurs livres de Sören Kierkegaard

Les 5 meilleurs livres de Sören Kierkegaard

Søren Aabye Kierkegaard, né le 5 mai 1813 et mort le 11 novembre 1855 à Copenhague, est un écrivain, poète, théologien, et philosophe danois, dont l’œuvre est considérée comme une première forme de l’existentialisme.


1. Traité du désespoir

Traité du désespoir Sören Kierkegaard

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Sören Kierkegaard (1813-1855), était « Le père de l’existentialisme » il a eu une vie brève et a écrit ses œuvres les plus importantes dans un laps de temps de quelques années. Le Traité du désespoir, publié en 1849, est à la fois le dernier de ses livres fondamentaux et la synthèse de tous les thèmes majeurs de son œuvre.


2. Le journal du séducteur

Le journal du séducteur Sören Kierkegaard

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

 » Le titre du livre, en lui, ne frappait pas mon imagination, je pensais que c’était un recueil d’extraits, ce qui me paraissait tout naturel car je savais qu’il s’était toujours appliqué avec zèle à ses études. Mais le contenu était tout autre. Il s’agissait en effet d’un journal, ni plus ni moins, et tenu avec beaucoup de soin ; et bien que, d’après ce que je savais de lui auparavant, un commentaire de sa vie ne paraisse pas tout à fait indiqué, je ne peux pas nier qu’après un premier coup d’œil dans ce journal, le titre n’ait été choisi avec beaucoup de goût et de compréhension, témoignant, sur lui-même et sur la situation, d’une véritable supériorité esthétique et objective.

Ce titre est en parfaite harmonie avec tout le contenu. Sa vie a été un essai pour réaliser la tâche de vivre poétiquement. Doué d’une capacité extrêmement développée pour découvrir ce qui est intéressant dans la vie, il a su le trouver et, l’ayant trouvé, il a toujours su reproduire ce qu’il a vécu avec une veine mi-poétique.  »


3. Le concept de l’angoisse

Le concept de l’angoisse Sören Kierkegaard

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Cet ouvrage a été écrit en 1844, la même année où Marx rédigeait ses fameux Manuscrits de Paris : cette année est le symbole de la réaction antihégélienne, c’est-à-dire de la réaction antiphilosophique au sein de laquelle nous sommes encore plongés. le Traité du désespoir date de 1849.

Ce texte prépare la critique nietzschéenne, car ils manient la même ironie, prêtent la même attention au style philosophique, attaquent de front la tradition et ses principes les mieux établis.

Kierkegaard reste le fondateur de la pensée « existentialiste », qu’elle soit chrétienne, athée ou marxisante.


4. Miettes philosophiques

Miettes philosophiques Sören Kierkegaard

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les deux premiers ouvrages ont été écrits en 1844, la même année où Marx rédigeait ses fameux Manuscrits de Paris : cette année est le symbole de la réaction antihégélienne, c’est-à-dire de la réaction antiphilosophique au sein de laquelle nous sommes encore plongés.

Le Traité du désespoir date de 1849. Ces textes préparent la critique nietzschéenne, car ils manient la même ironie, prêtent la même attention au style philosophique, attaquent de front la tradition et ses principes les mieux établis. Kierkegaard reste le fondateur de la pensée  » existentialiste « , qu’elle soit chrétienne, athée ou marxisante.


5. Crainte et tremblement – Lyrique dialectique de Johannès de Silentio

Crainte et tremblement Lyrique dialectique de Johannès de Silentio Sören Kierkegaard

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Kierkegaard considérait Crainte et Tremblement comme le livre devant lui assurer l’immortalité. Le philosophe danois y examine l’histoire d’Abraham qui, mis à l’épreuve par Dieu et victorieux de la tentation, réussit à conserver la foi. Avec un lyrisme inégalé, Kierkegaard examine le rapport personnel de l’homme à Dieu, et aborde la question de la suspension de l’éthique, le problème du devoir individuel envers Dieu et, par une analyse du silence d’Abraham envers lsaac, la possibilité d’une communication authentique entre les hommes.

error: Contenu protégé