Les 5 meilleurs livres de Simone de Beauvoir

Les 5 meilleurs livres de Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir, née le 9 janvier 1908 dans le 6ᵉ arrondissement de Paris, ville où elle est morte le 14 avril 1986, est une philosophe, romancière, mémorialiste et essayiste française.


1. Mémoires d’une jeune fille rangée

Mémoires d’une jeune fille rangée Simone de Beauvoir

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

«Je rêvais d’être ma propre cause et ma propre fin ; je pensais à présent que la littérature me permettrait de réaliser ce vœu. Elle m’assurerait une immortalité qui compenserait l’éternité perdue ; il n’y avait plus de Dieu pour m’aimer, mais je brûlerais dans des millions de cœurs.

En écrivant une œuvre nourrie de mon histoire, je me créerais moi-même à neuf et je justifierais mon existence. En même temps, je servirais l’humanité : quel plus beau cadeau lui faire que des livres ?

Je m’intéressais à la fois à moi et aux autres ; j’acceptais mon « incarnation » mais je ne voulais pas renoncer à l’universel : ce projet conciliait tout ; il flattait toutes les aspirations qui s’étaient développées en moi au cours de ces quinze années.»


2. Le deuxième sexe – Tome 1 – Les faits et les mythes

Le deuxième sexe – Tome 1 – Les faits et les mythes Simone de Beauvoir

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Nous commencerons par discuter les points de vue pris sur la femme par la biologie, la psychanalyse, le matérialisme historique. Nous essaierons de montrer ensuite positivement comment la « réalité féminine » s’est constituée, pourquoi la femme a été définie comme l’Autre et quelles en ont été les conséquences du point de vue des hommes.

Alors nous décrirons du point de vue des femmes le monde tel qu’il leur est proposé ; et nous pourrons comprendre à quelles difficultés elles se heurtent au moment où, essayant de s’évader de la sphère qui leur a été jusqu’à présent assignée, elles prétendent participer au mitsein humain. » Simone de Beauvoir


3. La force de l’âge

La force de l’âge Simone de Beauvoir

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Sa réussite au concours de l’agrégation marque pour Simone de Beauvoir la fin de l’existence étroite et dépendante qu’elle a relatée dans Les mémoires d’une jeune fille rangée. Elle est désormais libre de vivre à sa guise et d’explorer ce monde des adultes qu’elle connaît si peu et si mal.

Elle a rencontré Jean-Paul Sartre et désormais leurs existences sont liées. Sur le fonds orageux de l’entre-deux-guerres, dix ans passent à l’apprentissage de la vie. Découvertes, amitiés, voyages et premiers essais d’écrivain.

Puis 1939 amorce une nouvelle période où va prédominer l’engagement historique et littéraire. C’est sur l’apothéose de la Libération de Paris que s’achève cette chronique de quinze années, celles de La force de l’âge pour deux êtres exceptionnels.


4. Le deuxième sexe – Tome 2 – L’expérience vécue

Le deuxième sexe – Tome 2 – L’expérience vécue Simone de Beauvoir

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Comment la femme fait-elle l’apprentissage de sa condition, comment l’éprouve-t-elle, dans quel univers se trouve-t-elle enfermée, quelles évasions lui sont permises, voilà ce que je chercherai à décrire. Alors seulement nous pourrons comprendre quels problèmes se posent aux femmes qui, héritant d’un lourd passé, s’efforcent de forger un avenir nouveau.

Quand j’emploie les mots « femme » ou « féminin » je ne me réfère évidemment à aucun archétype, à aucune immuable essence ; après la plupart de mes affirmations il faut sous-entendre « dans l’état actuel de l’éducation et des mœurs ». Il ne s’agit pas ici d’énoncer des vérités éternelles mais de décrire le fond commun sur lequel s’élève toute existence féminine singulière. » Simone de Beauvoir.


5. Une mort très douce

Une mort très douce Simone de Beauvoir

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

La journée du mardi se passa bien. La nuit, maman fit des cauchemars. « On me met dans une boîte », disait-elle à ma sœur. « Je suis là, mais je suis dans la boîte. Je suis moi, et ce n’est plus moi. Des hommes emportent la boîte ! » Elle se débattait : « Ne les laisse pas m’emporter ! »

Longtemps Poupette a gardé la main posée sur son front : « Je te promets. Ils ne te mettront pas dans la boîte. » Elle a réclamé un supplément d’Equanil. Sauvée enfin de ses visions, maman l’a interrogée : « Mais qu’est-ce que ça veut dire, cette boîte, ces hommes ? – Ce sont des souvenirs de ton opération ; des infirmiers t’emportent sur un brancard. » Maman s’est endormie.

error: Contenu protégé