Les 5 meilleurs livres sur les Romanov

Les 5 meilleurs livres sur les Romanov

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur les Romanov.


1. Les Romanov (Simon Sebag Montefiore)

Les Romanov (Simon Sebag Montefiore)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

La dynastie des Romanov : vingt souverains, quatre siècles de règne, une destinée hors du commun.

Ce livre dévoile le monde secret de la famille impériale, de Pierre le Grand, fêtard despotique, bâtisseur de l’autocratie russe, à Nicolas II, dernier empereur de Russie, dépeint comme un tsar réactionnaire et médiocre ayant précipité la chute de l’Empire, en passant par Catherine II, la plus grande des tsarines, qui multiplia les amants.

L’historien Simon Sebag Montefiore nous fait revivre avec une intensité remarquable les moments clés qui ont ponctué la légende des Romanov, pour qui gouverner la Russie fut à la fois une mission sacrée et un cadeau empoisonné.

À propos de l’auteur

Né en Angleterre en 1965, Simon Sebag Montefiore est diplômé d’histoire de l’université de Cambridge, spécialiste de l’histoire de la Russie. Ses ouvrages ont reçu de nombreux prix et sont traduits dans plus de quarante langues.


2. Les Romanov – Une dynastie sous le règne du sang (Hélène Carrère d’Encausse)

Les Romanov - Une dynastie sous le règne du sang (Hélène Carrère d'Encausse)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

En 1613, les Romanov ont été portés sur le trône de Russie à l’issue de siècles tragiques où le pouvoir a été transmis ou conquis par le meurtre. De 1613 à 1917, quinze souverains dont trois femmes ont incarné la dynastie. Les Romanov ont gouverné un empire devenu le pays le plus étendu du monde – ce qu’il est encore en 2013.

Cette dynastie exceptionnellement brillante, certains empereurs – Pierre le Grand, Catherine II, Alexandre II – comptent parmi les plus hautes figures de l’histoire universelle, a permis à la Russie de devenir une très grande puissance européenne puis mondiale.

Pourtant, le sang n’a cessé de couler au pied du trône. De là, trois questions, l’histoire russe a-t-elle créé les conditions de cette violence ininterrompue ? Le destin tragique de cette dynastie était-il écrit dans son passé : invasions, cultures, religions diverses qui se mêlaient sur la terre russe ? Ce rapport inédit du pouvoir légitime et de la violence conduisait-il inéluctablement à la tragédie finale et au système totalitaire dont la capacité de durer et la violence furent non moins exceptionnelles ?

À propos de l’auteur

Hélène Carrère, dite Hélène Carrère d’Encausse, née Zourabichvili le 6 juillet 1929 à Paris, est une historienne française. Membre de l’Académie française depuis 1990, elle en est élue secrétaire perpétuelle en 1999, ce qui est une première pour une femme. Elle est également députée européenne de 1994 à 1999.


3. Les derniers jours des Romanov (Luc Mary)

Les derniers jours des Romanov (Luc Mary)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Juin 1918. « L’ange approche », écrit dans son journal intime Alexandra, dernière impératrice de Russie, après quinze mois de captivité. Cet ange, un envoyé de Lénine, est un exterminateur dont l’épée s’abat un mois plus tard sur la tsarine, son époux Nicolas II et leurs enfants. La révolution bolchevique tombe le masque.

Une semaine après la mise à mort du 17 juillet 1918, les armées blanches ne trouvent à Ekaterinbourg que cendre et destruction. Quant au lieu présumé de l’inhumation, une mine en forêt, on n’y découvre aucun corps. Démembrés, dispersés, brûlés et enterrés, les restes des Romanov demeureront introuvables jusqu’à la chute de l’URSS, donnant cours aux plus folles rumeurs…

Comment Nicolas II est-il passé du statut d’intouchable à celui d’ « ennemi le plus terrible du peuple russe », selon la formule de Lénine ? Quelles furent les véritables raisons de l’arrestation des Romanov et qui a commandité le meurtre ? Comment ont-ils été assassinés ?

Luc Mary revient sur cette énigme résolue avec la découverte de plusieurs corps en 1991 et 2007 et leur identification formelle. C’est aussi la chronique d’un régicide annoncé : celui d’un tsar faible et influençable, promis à la chute dès le sacre, et dont la Révolution aura fait un martyr, puis un saint dont nul n’imaginait que les reliques seraient un jour vénérées…

À propos de l’auteur

Né en 1959, Luc Mary, professeur d’histoire et historien, a publié 34 livres à ce jour et plus d’une centaine d’articles.


4. La vérité sur la tragédie des Romanov (Marc Ferro)

La vérité sur la tragédie des Romanov (Marc Ferro)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Marc Ferro lève ici le voile sur un des plus grands mystères du XXe siècle, véritable tabou de l’Histoire. Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, dans l’Oural, le tsar Nicolas II, sa femme et leurs enfants, Olga (22 ans), Tatiana (21 ans), Marie (19 ans), Anastasia (17 ans), et Alexis, le tsarévitch (13 ans), sont exécutés par les bolcheviks.

Cette version officielle, Marc Ferro n’y a jamais cru. Documents à l’appui, avec la rigueur du grand historien, il remet en cause l’assassinat des Romanov.

Des juges ou des témoins morts subitement ou exécutés, des documents tronqués, des pièces du dossier d’instruction subtilisées, des tests ADN controversés, le mettent sur la piste d’une hypothèse inavouable et sacrilège : les filles et la tsarine ont été sauvées grâce à un accord secret conclu entre les bolcheviks et les Allemands. Elles se sont tues pour ne pas ébruiter leur sauvetage. Seul le sort du tsarévitch, Alexis, reste inconnu, faute de sources.

À propos de l’auteur

Historien reconnu dans le monde entier, Marc Ferro est passionné depuis vingt ans par cette histoire. Il est l’auteur d’une biographie de Nicolas II parue en 1990, et traduite dans de nombreuses langues. Parmi ses derniers ouvrages, on peut citer une Histoire de France, et une biographie de Pétain.


5. La saga des Romanov (Jean des Cars)

La saga des Romanov (Jean des Cars)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

De Pierre le Grand à Nicolas II, le roman vrai des souverains de l’ancienne Russie, qui ont bâti le plus vaste pays du monde. L’extraordinaire destin de la famille Romanov, aujourd’hui réhabilitée dans l’histoire officielle, nous est conté par un maître du genre.

La Russie ne cesse de renouer avec son passé impérial. Sans haine ni a priori, le temps des tsars sort de l’oubli organisé, pour être reconsidéré après les mensonges et la désinformation imposés par la Révolution, puis la guerre civile et la dictature.

Avec son talent coutumier, Jean des Cars raconte comment la dynastie des Romanov, qui régna de 1613 à 1917, a construit la Russie impériale et bouleversé l’histoire du monde.

De Pierre le Grand à Nicolas II, en passant notamment par la Grande Catherine et Alexandre II, il dépeint l’histoire et la personnalité de ses souverains, soulignant l’extraordinaire de leurs destins où la grandeur côtoie presque toujours la tragédie.

À propos de l’auteur

Jean des Cars est l’historien des grandes dynasties d’Europe et de leurs plus illustres représentants. Parmi ses grands succès : Eugénie, la dernière impératrice ; Sissi ou la Fatalité ; La Saga des Romanov ; La Saga des Habsbourg ; La Saga des Grimaldi, La Saga des Windsor ; La Saga des reines ; La Saga des favorites ; Le Sceptre et le sang et Nicolas II et Alexandra de Russie.

error: Contenu protégé