Les 5 meilleurs livres sur le procès de Nuremberg

Les 5 meilleurs livres sur le procès de Nuremberg

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur le procès de Nuremberg.


1. Le procès de Nuremberg (Annette Wieviorka)

Le procès de Nuremberg (Annette Wieviorka)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Allemagne, octobre 1945. Les puissances victorieuses de la Seconde Guerre mondiale s’apprêtent à juger les crimes commis par les nazis. Durant un an défileront devant une cour internationale des responsables de l’Allemagne hitlérienne, sous les yeux attentifs de la presse du monde entier.

S’appuyant sur de nombreux documents et témoignages consignés au moment du procès, Annette Wieviorka présente une vision d’ensemble de cet événement majeur du XXe siècle, depuis sa genèse – problématique – jusqu’aux répercussions considérables qu’il eut sur la conception d’une justice internationale.

À propos de l’auteur

Annette Wieviorka, directrice de recherche au CNRS, a été membre de la Mission d’étude sur la spoliation des biens des Juifs de France. Elle est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur l’histoire des Juifs au XXe siècle, sur le Génocide et sa mémoire.

Elle a contribué à deux ouvrages collectifs aux éditions Liana Levi, Mille ans de cultures Ashkénazes (1994) et Les Juifs de France (1998).


2. Les entretiens de Nuremberg – Conduits par Leon Goldensohn (Leon Goldensohn)

Les entretiens de Nuremberg - Conduits par Leon Goldensohn (Leon Goldensohn)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Nuremberg, janvier 1946. Alors que le monde entier a les yeux rivés sur cette ville symbole du IIIe Reich, où les procès des grands criminels de guerre nazis viennent de commencer, un psychiatre américain de trente-quatre ans, Leon Goldensohn, entreprend de consigner les entretiens qu’il mène, jour après jour, avec Hermann Göring, Hans Frank, Karl Dönitz, Alfred Rosenberg, Rudolf Höss et une vingtaine d’autres, accusés ou témoins aux procès.

Antécédents familiaux, vie sexuelle, carrière dans le parti, relations avec Hitler et avec les dignitaires du régime, participation à l’extermination des juifs : Goldensohn note méthodiquement ses questions et les réponses qui lui sont faites.

Il y a l’aristocratique Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères du Reich, qui dit sa fascination pour Hitler dans une cellule jonchée de détritus ; il y a Göring, qui accable les autres accusés de son mépris et joue au chef de guerre, détaillant son ” code chevaleresque ” ; il y a Julius Streicher et ses délires antisémites, teintés de pornographie ; il y a Höss, commandant d’Auschwitz entre 1941 et 1943, qui décrit froidement le mécanisme d’extermination, précisions à l’appui…

Un témoignage extraordinaire sur la psychologie des nazis, et une pièce unique à verser aux archives du IIIe Reich.

À propos de l’auteur

Leon M. Goldensohn est né le 19 octobre 1911 à New York et mort le 24 octobre 1961 à Tenafly, à l’âge de cinquante ans, des suites d’un infarctus du myocarde.


3. Nuremberg face à l’histoire (François Delpla)

Nuremberg face à l'histoire (François Delpla)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Le 20 novembre 1945, un procès au retentissement mondial s’ouvre à Nuremberg, haut lieu du nazisme. Devant une cour internationale constituée par les quatre puissances alliées, vingt et un accusés – les principaux dirigeants du IIIe Reich – s’apprêtent à répondre d’actes qui ont conduit à l’une des plus effroyables tragédies de l’Histoire.

Cet ouvrage suit pas à pas le chemin menant les chefs nazis à Nuremberg, ainsi que les audiences et les coulisses du procès, l’émotion provoquée par les témoignages et l’irruption des caméras. Il présente des extraits commentés des vingt volumes de débats, des articles de presse et des journaux tenus par les protagonistes, dont Gustave Gilbert, psychologue américain qui, jour après jour, « confessa » les accusés.

À partir des travaux récents d’historiens, notamment sur le sort de Rudolf Hess et de Himmler (un suicide « aidé » par les services britanniques ?), l’auteur fait le point des acquis et des zones d’ombre qui demeurent.

À propos de l’auteur

Spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, François Delpia est l’auteur d’ouvrages de référence : Montoire (Albin Michel, 1996), Hitler (Grasset, 1999), Qui a tué Georges Mandel ? (L’Archipel, 2008), Churchill et Hitler (Perrin, 2013), Une histoire du Ille Reich (Perrin, 2014). Aux éditions Archipoche a paru Ils ont libéré la France (2014).


4. Procureur à Nuremberg (Telford Taylor)

Procureur à Nuremberg (Telford Taylor)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Telford Taylor est colonel de l’armée américaine, spécialiste des services de renseignements lorsqu’il intègre, au printemps 1945, l’équipe de juristes américains chargée de l’accusation au procès Nuremberg.

Dans Procureur à Nuremberg, il livre son témoignage personnel, d’un intérêt historique exceptionnel, sur le procès de l’Allemagne hitlérienne. Un livre salué comme un événement.

Telford Taylor a écrit l’histoire du procès de Nuremberg vu de l’intérieur. Il fut l’un des principaux procureurs américains et connaît intimement la complexité des débats. Il nous livre un récit fascinant, très bien raconté et en toute équité. Son livre constitue une contribution exceptionnelle à l’Histoire – en même temps qu’un témoignage personnel émouvant.

À propos de l’auteur

Telford Taylor est un avocat américain principalement connu après la Seconde Guerre mondiale lors des procès de Nuremberg pour son rôle d’assistant de Robert H.


5. Juge à Nuremberg – Souvenirs inédits du procès des criminels nazis (Robert Falco)

Juge à Nuremberg - Souvenirs inédits du procès des criminels nazis (Robert Falco)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Robert Falco (1882-1960), chassé de la magistrature par les mesures antisémites de Vichy, apprend en juin 1945 que l’on recherche des conseillers à la Cour de cassation « parlant anglais et désirant éventuellement siéger comme juges au tribunal international en voie de création ». Il sera l’un des deux juges français au procès de Nuremberg.

Commencé en juin 1945 à Londres où se déroule la conférence chargée de créer le tribunal international, le récit de l’auteur nous conduit de Berlin en ruines à Nuremberg avant de s’achever en octobre 1946 à Prague où, invité du gouvernement tchèque, l’auteur livre ses réflexions sur le procès qui vient de se clore.

À travers ce journal sobre et alerte, illustré des dessins réalisés par Jeanne Falco, sa seconde épouse qui l’accompagna au cours de l’année passée à Nuremberg, Robert Falco nous fait découvrir les coulisses du « procès du siècle » et nous dépeint ses différents acteurs.

Surtout, et c’est là un des principaux apports de son témoignage pour l’histoire, il nous permet de prendre la mesure du peu de moyens consacrés par le gouvernement français à cet événement, au regard de ceux déployés par les trois autres pays représentés (États-Unis, Grande-Bretagne, URSS). Le journal du juge Falco éclaire ainsi de manière originale la place de la France libérée dans le concert des nations.

À propos de l’auteur

Robert Falco, né le 26 février 1882 à Paris et décédé le 14 janvier 1960 à Paris, est un magistrat français, conseiller à la Cour de cassation.

 
error: Contenu protégé