Les 5 meilleurs livres sur le marxisme

Les 5 meilleurs livres sur le marxisme

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur le marxisme.


1. Le Capital – Livre I (Karl Marx)

Le Capital - Livre I (Karl Marx)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

«J’étudie dans cet ouvrage le mode de production capitaliste et les rapports de production et d’échange qui lui correspondent. […] Il ne s’agit point ici du développement plus ou moins complet des antagonismes sociaux qu’engendrent les lois naturelles de la production capitaliste, mais de ces lois elles-mêmes, des tendances qui se manifestent et se réalisent avec une nécessité de fer.

Au premier abord, la marchandise nous est apparue comme quelque chose à double face, valeur d’usage et valeur d’échange. Ensuite nous avons vu que tous les caractères qui distinguent le travail productif de valeurs d’usage disparaissent dès qu’il s’exprime dans la valeur proprement dite.

J’ai le premier mis en relief ce double caractère du travail représenté dans la marchandise. […] Tant qu’elle est bourgeoise, c’est-à-dire tant qu’elle voit dans l’ordre capitaliste, non une phase transitoire du progrès historique, mais bien la forme absolue et définitive de la production sociale, l’économie politique ne peut rester une science qu’à condition que la lutte des classes demeure latente ou ne se manifeste que par des phénomènes isolés.» Karl Marx.

À propos de l’auteur

Karl Marx, né le 5 mai 1818 à Trèves en Rhénanie et mort le 14 mars 1883 à Londres, est un historien, journaliste, philosophe, sociologue, économiste, essayiste, théoricien de la révolution, socialiste et communiste allemand.


2. Le marxisme de Marx (Raymond Aron)

Le marxisme de Marx (Raymond Aron)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

 » Une qualité de l’oeuvre de Marx, dit Raymond Aron, c’est qu’elle peut être expliquée en cinq minutes, en cinq heures, en cinq ans ou en un demi-siècle. Elle se prête, en effet, à la simplification du résumé en une demi-heure, ce qui permet éventuellement à celui qui ne connaît rien à l’histoire du marxisme d’écouter avec ironie celui qui a consacré sa vie à l’étudier. « 

C’est pour épargner à ses étudiants ce choix difficile – cinq minutes ou un demi-siècle – que Raymond Aron a donné par deux fois – à la Sorbonne d’abord, puis au Collège de France – un cours intitulé « Le marxisme de Marx » dans lequel il analyse très attentivement l’ensemble de l’oeuvre de Marx, et plus particulièrement Le Capital, en montrant les liaisons qui existent entre les différentes étapes de cette période.

Pour Aron, on ne peut pas comprendre Marx si on en fait un simple ricardien ou un économiste vulgaire, comme ont été tentés de le faire Pareto ou Schumpeter, mais on ne risque pas non plus de le comprendre si on en fait un philosophe de l’aliénation.

Une autre question centrale est celle de la relation entre la nécessité historique et l’action humaine, qui recouvre les dilemmes nécessité-liberté, théorie-pratique, révolution-réforme, qui ont alimenté toute l’histoire du socialisme et du communisme, c’est-à-dire pratiquement toute l’histoire du XXe siècle.

À propos de l’auteur

Raymond Aron (1905-1983) était à la fois philosophe, économiste et spécialiste des relations internationales. Il a enseigné au Collège de France et fut au Figaro, puis à l’Express, l’éditorialiste le plus notoire de la presse française.


3. La philosophie de Marx (Étienne Balibar)

La philosophie de Marx (Étienne Balibar)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

L’un des plus grands spécialistes de l’œuvre de Marx en propose une synthèse des thèmes et problématiques proprement philosophiques, ainsi que son actualité sociale et politique. Cette édition de poche est augmentée d’une préface inédite à l’édition allemande de ce livre

Étienne Balibar tente ici un double pari : rendre accessibles les thèmes et les problèmes proprement philosophiques qui ont été traités par Marx ou qui peuvent être posés à partir de son œuvre et – au terme d’un siècle et demi de controverses passionnées dont la  » philosophie marxiste  » a été le lieu ou l’enjeu – proposer les éléments d’un bilan et d’un pronostic. Le marxisme, aujourd’hui en pleine refonte, n’est-il pas en train de devenir une composante d’une pensée critique plus large ?

Libérée de toute prétention à constituer par elle-même une  » conception du monde « , échappant par là même aux oscillations qui ont marqué son passé récent entre le statut d’une quasi-religion et celui d’une pseudo-science, la pensée philosophique issue de Marx reformule ses questions premières : celle des fonctions sociales et des enjeux politiques de la théorie, celle de la vérité comme  » appropriation pratique  » du monde, celle des formes d’assujettissement liées à l’universalité elle-même, celle des  » contradictions du progrès  » et de la dialectique historique, celle de l’éthique révolutionnaire comme expression de l’effort de libération individuelle et collective.

Cette nouvelle édition, revue et augmentée, comporte une préface et un complément inédits de l’auteur. Vingt ans après avoir écrit La Philosophie de Marx, Étienne Balibar y présente ses conceptions actuelles et renouvelle ainsi sa contribution aux débats sur la théorie marxiste.

À propos de l’auteur

Étienne Balibar, né en 1942, philosophe, est professeur émérite à l’université de Paris-X-Nanterre et professeur à l’université de Californie à Irvine. Il est notamment l’auteur de Spinoza et la politiqueLes Frontières de la démocratieLieux et noms de la véritéLa Philosophie de MarxLa Crainte des massesDroit de Cité.


4. Le marxisme (Henri Lefebvre)

Le marxisme (Henri Lefebvre)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Il y a un siècle et demi, Karl Marx peu avant la révolution de 1848, et en rapport étroit avec la fermentation révolutionnaire de l’Europe aperçut, au départ dans l’indifférence générale, les grandes lignes de ce vaste ensemble théorique qui devait porter le nom de marxisme. Dès que l’influence et le rayonnement du marxisme commencèrent à s’imposer, les interprétations plus ou moins erronées et autres exégèses de son oeuvre se multiplièrent.

En partant de l’oeuvre de l’auteur du Capital, Henri Lefebvre, dans cette introduction lue par des générations d’étudiants, expose la « conception du monde » développée par Marx, conception philosophique, morale, sociologique, historique, économique et politique qui a profondément marqué le monde contemporain.

À propos de l’auteur

Henri Lefebvre était professeur à l’université de Paris-Nanterre.


5. Marx et Keynes – Les limites de l’économie mixte (Paul Mattick)

Marx et Keynes - Les limites de l'économie mixte (Paul Mattick)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Un jour, une crise, grave, brutale, dévasta l’économie mondiale : les usines fermèrent, le chômage explosa, les maisons furent hypothéquées, leurs habitants jetés sur les routes et les banques cessèrent de prêter à ceux qui en avaient le plus besoin. On parla alors de dépasser le marché, de moraliser l’économie libérale, d’inventer un avenir humaniste alternatif. On parla même d’un retour du marxisme.

Enfin Keynes parut et l’économie mixte dont il s’institua le théoricien insuffla une deuxième vie au système capitaliste, démentant du même coup les prédictions de Marx. Mais ce système n’était-il pas appelé à se heurter de nouveau, un autre jour, à des limites historiques ?

A cette question essentielle, Paul Mattick (Berlin 1904 – Boston 1981), militant et théoricien de la gauche allemande révolutionnaire et antistalinienne, refusant la dictature du parti centralisé au profit de l’auto-organisation ouvrière à travers des conseils élus, a consacré cet ouvrage qui traite de problèmes fondamentaux – l’accumulation du capital, la monnaie, l’automation, le sous-développement, le capitalisme d’Etat, etc.

De la confrontation entre Keynes et Marx, il conclut que nombre d’analyses de ce dernier ont encore partie liée avec l’avenir, notre avenir.

À propos de l’auteur

Paul Mattick, né le 13 mars 1904 et mort le 7 février 1981, est un militant et théoricien marxiste du communisme de conseils.

 
error: Contenu protégé