Les 5 meilleurs livres sur Kemal Atatürk

Les 5 meilleurs livres sur Kemal Atatürk

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur Kemal Atatürk.


1. Kemal Atatürk – Père fondateur de la Turquie (Alexandre Jevakhoff)

Kemal Atatürk Alexandre Jevakhoff

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Travailleur acharné, charmeur et bluffeur, Kemal Atatürk (1881-1938) réalise en 1923 une étonnante marche au pouvoir : il met fin au sultanat ottoman, proclame la République de Turquie et en devient le premier président.

Ayant vaincu l’occupant allié après la Première Guerre mondiale, Atatürk impose à son pays des réformes radicales occidentalisation, laïcité, droit de vote des femmes.

Fondateur de la Turquie et véritable mythe, il reste au cœur des aspirations, des contradictions et des déchirements du pays : problème kurde, entrée dans l’Europe, question de la laïcité du monde musulman…

À partir de sources inédites et des témoignages directs, Alexandre Jevakhoff dresse le portrait de ce chef d État moderne, au carrefour de l’Occident et de l’Orient, du XIXe siècle et du monde contemporain.

À propos de l’auteur

Alexandre Jevakhoff, ancien élève d’HEC et de l’ENA, a contribué à plusieurs ouvrages collectifs sur la Turquie contemporaine. Il est notamment l’auteur des Russes blancs (Texto, « 2011 ») et du Roman des Russes à Paris (2014).


2. Atatürk (Sükrü Hanioglu)

Atatürk Sükrü Hanioglu

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Qui était Mustafa Kemal, cet officier supérieur ambitieux qui, en 1923, à l’issue d’une guerre victorieuse contre les armées alliées, abolit le sultanat ottoman et proclama la république de Turquie, dont il devint le premier président ?

Mehmet ükrü Hanio lu entreprend ici de brosser le portrait intellectuel de l’un des hommes d’État les plus énigmatiques de notre temps, véritable monument national dans son pays. Il nous conte sa jeunesse, son éducation dans des écoles militaires, son adhésion au nationalisme et au mouvement jeune-turc, son initiation au positivisme, au scientisme, au racialisme et au darwinisme social.

Il décrit ainsi comment, profondément influencé par les idées nouvelles qui circulaient dans un empire aux abois, Mustafa Kemal mit à profit sa situation à la tête de la Turquie moderne pour mûrir et mettre à exécution un projet utopique et inédit dans le monde musulman : celui d’une société où le nationalisme, la glorification de la science et le culte de la personnalité tiendraient lieu de religion.

Ce livre accessible et stimulant offre la première véritable analyse de la vie intellectuelle du fondateur de la république de Turquie. Ce faisant, il explore la difficile transition entre l’ordre impérial ottoman et l’État moderne turc.

À propos de l’auteur

Sükrü Hanioglu est professeur d’affaires étrangères au département des études proche-orientales de l’université de Princeton.


3. Atatürk – Naissance de la Turquie moderne (Fabrice Monnier)

Atatürk – Naissance de la Turquie moderne Fabrice Monnier

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Atatürk demeure l’icône de la Turquie moderne. Nul ne conteste qu’il fut un chef de guerre hors pair et un législateur inspiré. Mais il était aussi un tyran sans scrupules et le persécuteur implacable des minorités religieuses.

Jeune-Turc ambitieux, officier d’état-major plein d’allant, preux de l’islam, ardent républicain, politicien madré…Les contradictions ont la vie dure dès qu’il s’agit d’évoquer la figure à multiples facettes du fondateur de la première république laïque en  » terre d’islam « , personnage énigmatique et paradoxal.

Nourri des recherches les plus récentes, l’ouvrage de Fabrice Monnier retrace cette vie menée tambour battant, dans le contexte d’un Empire ottoman en faillite où les passions politiques, le jeu cynique des grandes puissances, l’intolérance religieuse et les rivalités ethniques entraînent mouvements de populations, déportations et assassinats de masse.

Un livre essentiel pour comprendre la Turquie d’aujourd’hui.

À propos de l’auteur

Historien, spécialiste de l’Empire ottoman, Fabrice Monnier est notamment l’auteur de 1916 en Mésopotamie (CNRS Éditions, 2016).


4. Kemal Atatürk – Les chemins de l’occident (Alexandre Jevakhoff)

Kemal Atatürk – Les chemins de l’occident Alexandre Jevakhoff

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Il fallait beaucoup d’intelligence et de finesse pour retracer l’histoire d’un tel personnage, souvent complexe et parfois contradictoire : Kemal le viveur et le travailleur acharné, le charmeur et le bluffeur, l’autocrate à la recherche d’une impossible démocratie.

Pari tenu. L’histoire de Kemal est ici celle d’une fascinante marche au pouvoir. Aujourd’hui comme hier, ce géant du XXe siècle reste au centre des aspirations, des contradictions et des déchirements du monde musulman, du Marc à l’iran.

Sujet d’actualité à cause du problème kurde, de l’entrée de la Turquie dans l’Europe, de la question de la laïcité dans le monde musulman, la figure de Kemal Atatürk est aussi celle d’un chef d’Etat moderne au carrefour de l’occident et de l’Orient, du XIXe siècle et du monde moderne.

À propos de l’auteur

Alexandre Jevakhoff est né en 1952. Ancien élève d’HEC et de l’ENA, il est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes de la Turquie contemporaine.

Cinq années de recherche lui ont permis de découvrir de nombreuses sources inédites et de recueillir sur place le témoignage des derniers collaborateurs de Kemal.


5. Mustapha Kémal ou la mort d’un empire (Jacques Benoist-Méchin)

Mustapha Kémal ou la mort d’un empire Jacques Benoist Méchin

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

C’est au destin, vraiment hors série, du premier président de la Turquie kémalienne – celui que l’on a appelé « le loup gris d’Angora » – qu’est consacré ce volume. Un portrait en pied, qui se détache sur le fond de l’un des phénomènes historiques les plus importants de notre temps : le réveil des peuples du Proche et du Moyen-Orient, vu ici sous son aspect turc.

Héritier d’un empire cerné par les armées anglaise, française et russe, ramené aux dimensions d’un petit pays agricole guetté par la misère, Mustapha Kémal déclare peu avant sa prise de pouvoir: « Il faut faire plus qu’une révolution ! »

La Turquie n’existe pas encore. Il faut la mettre au monde. Œuvre harassante à laquelle il se consacre jusqu’à son dernier jour et qui lui permit de léguer à ses successeurs une jeune nation, pantelante et exsangue, mais transformée de fond en comble et déjà tressaillante d’une vitalité nouvelle.

Tel est le passionnant tableau d’histoire contemporaine, d’une étonnante actualité, qui vous est offert ici, sous la plume d’un l’historien consommé et d’un écrivain de grand talent. La réalité, une fois de plus, on le verra, dépasse tout ce que l’imagination peut concevoir, car l’œuvre de Mustapha Kémal est véritablement sans précédent dans l’Histoire.

À propos de l’auteur

Jacques Benoist-Méchin, né le 1er juillet 1901 à Paris 17e, et mort le 24 février 1983, est un intellectuel, journaliste, historien, musicologue et homme politique, collaborateur français ; il fut condamné à mort en 1947 pour ses activités pendant l’occupation de la France par les forces armées du IIIe Reich, avant d’être gracié.

error: Contenu protégé