Les 5 meilleurs livres sur l'histoire des juifs

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire des juifs

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire des juifs.


1. Histoire des juifs (Michel Abitbol)

Histoire des juifs (Michel Abitbol)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Voici un peuple dont le passé et le présent se confondent avec ceux de l’humanité tout entière, enjambant les siècles, les continents et les civilisations, depuis l’Egypte des pharaons jusqu’à la Russie soviétique, en passant par le monde gréco-romain, l’Europe chrétienne, l’Orient musulman, les Grandes Découvertes, la Révolution française, la Première Guerre mondiale, la Shoah et la naissance de l’Etat d’Israël.

Précis et rigoureux, Michel Abitbol retrace cette longue aventure où s’entremêlent événements tragiques et heureux, courants religieux, littéraires et politiques, animés par de grandes figures qui ont marqué leur temps. L’auteur nous donne ainsi de précieuses clés pour mieux appréhender l’histoire bien souvent méconnue de ce  » peuple-monde « .

À propos de l’auteur

Michel Abitbol, orientaliste de réputation internationale, a notamment publié chez Perrin Le Passé d’une discorde, couronné par le prix Thiers de l’Académie française, Les Deux Terres promises, une Histoire du Maroc et une Histoire des juifs.


2. Les juifs dans l’histoire – De la naissance du judaïsme au monde contemporain (Antoine Germa, Benjamin Lellouch, Evelyne Patlagean)

Les juifs dans l'histoire - De la naissance du judaïsme au monde contemporain (Antoine Germa, Benjamin Lellouch, Evelyne Patlagean)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Tout commence ici avec la naissance du judaïsme après l’exil à Babylone, la formation du corpus biblique, ainsi que l’élaboration d’une Loi religieuse qui parvient à maturité avec le Talmud, alors même que les Juifs s’affranchissent des cadres historiques partagés avec les peuples voisins.

Une histoire d’une longue durée singulière s’ouvre alors, dont ce livre retrace les principales étapes : l’Antiquité, le Moyen Age, la première modernité (XVIe-XVIIIe siècles), l’âge des nations (1789-1945), pour aboutir au monde actuel, bouleversé de façon irréversible par la Shoah et la fondation de l’Etat d’Israël.

De la mise en place de réseaux pour racheter les captifs dans la Méditerranée médiévale à la participation d’un demi-million de soldats juifs de l’Armée rouge à la Grande Guerre patriotique (1941-1945), les Juifs sont présentés ici non comme des étrangers à une histoire qui ne cesserait de les emporter, mais comme les acteurs de leur devenir et de celui des sociétés dans lesquelles ils vivent.

Ce livre aborde aussi la géographie changeante des centres de peuplement juif, les relations avec le pouvoir politique et la société globale, les pratiques culturelles et les représentations mentales. Certaines questions apparaissent récurrentes : les Juifs forment-ils un peuple ou une communauté religieuse ? Quel est leur degré d’intégration dans les sociétés où ils vivent en minorité ? Comment les spiritualités juives évoluent-elles dans l’histoire ? Quels rapports les Juifs en Diaspora entretiennent-ils avec la Palestine, dans les siècles passés et depuis le sionisme ?

Dans cette synthèse collective sans équivalent, vingt-neuf auteurs contribuent à dessiner une image d’ensemble de l’histoire des Juifs, dont ils montrent les caractères originaux tout en l’inscrivant dans le cours et la dynamique de l’histoire générale de l’humanité. Dans le cadre d’une historiographie en constant renouvellement, les questionnements et les acquis les plus récents de la recherche sont mobilisés pour éclairer la place des Juifs dans le passé et le présent.

La collaboration de spécialistes d’histoire juive et d’historiens spécialisés dans d’autres domaines permet de contextualiser l’évolution des sociétés juives, considérée ici comme l’une des facettes de l’évolution des sociétés dans lesquelles les Juifs vivent, et à montrer, aussi, comment les Juifs participent à une histoire qui en retour ne cesse pas de les façonner.

À propos de l’auteur

Antoine Germa est un scénariste, journaliste, historien et auteur français né le 21 juillet 1973. Il réside actuellement à Brescia en Italie.

Benjamin Lellouch est agrégé d’histoire (1987), diplômé de turc (INALCO, 1992), allocataire de recherche de l’Institut français d’études anatoliennes (1994-1996) et docteur de l’EHESS (1999).

Évelyne Patlagean, née à Paris le 20 octobre 1932, décédée le 11 novembre 2008, est une historienne française spécialiste du monde byzantin.


3. L’histoire du peuple juif (David J. Goldberg)

L'histoire du peuple juif (David J. Goldberg)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Dans ce fascinant voyage à travers l’Histoire, cet ouvrage exceptionnel explore la religion du judaïsme et raconte l’exil des Juifs, de leur patrie ancestrale à leur dispersion à l’est et à l’ouest. Riche de personnages clés et d’événements majeurs, il permet au lecteur de réfléchir sur la diversité de la culture juive et d’apprécier l’histoire du judaïsme, grâce à des documents rarissimes.

Des origines remontant au patriarche biblique Abraham à l’Etat re-construit d’Israël, créé en 1948, oie vit près de la moitié de la population juive mondiale aujourd’hui, découvrez leur histoire, de l’Antiquité à nos jours. Dans cet ouvrage incontournable, vous trouverez plus de 150 magnifiques photographies et 15 documents d’archives exceptionnels sous la forme de fac-similés.

L’histoire complète du peuple juif au fil des siècles, accompagnée de documents rarement dévoilés – des pages de la Genèse de Vienne, le plus ancien codex biblique illustré, des pages de la Haggadah de Venise datant du XVIIe siècle, le décret d’exclusion de la communauté juive des Pays-Bas du philosophe Baruch Spinoza en 1656, une lettre décrivant l’un des pogroms de Russie de 1881, le discours de David Ben-Gourion, qui proclama l’indépendance de l’Etat d’Israël en 1948…

À propos de l’auteur

David J. Goldberg est rabbin émérite de la synagogue juive libérale à Londres, et est bien connu pour son dialogue interreligieux et son implication dans les initiatives israélo-palestiniennes de paix.

Il apparaît fréquemment dans les médias en tant que commentateur sur les affaires juives et du Moyen-Orient, et est l’auteur de nombreux livres renommés sur les Juifs et le sionisme.


4. L’Histoire des juifs – Tome 1 (Simon Schama)

L'Histoire des juifs - Tome 1 (Simon Schama)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Tout au long des dernières décennies, des découvertes archéologiques ont renouvelé notre vision de la manière dont a vu le jour la Bible, qui allait devenir le patrimoine d’une bonne partie de la planète. D’une extrémité du monde juif à l’autre ont été exhumées des mosaïques qui bouleversent notre idée de ce qu’étaient une synagogue et le culte juif, mais aussi de tout ce que cette religion, dans ses formes, partageait avec le paganisme et le christianisme primitif.

Cette histoire s’étend sur les millénaires et les continents – de l’Inde à l’Andalousie, des bazars du Caire aux rues d’Oxford. Elle nous emmène d’un royaume juif dans les montagnes de l’Arabie du Sud à une synagogue syrienne aux murs peints étincelants, en passant par la colonie juive installée dans l’île d’Éléphantine, en Haute-Égypte, dès le vie siècle avant notre ère.

Simon Schama nous conte avec maestria cette épopée où l’héroïsme de la vie quotidienne côtoie les grandes tragédies, et pose son regard d’historien de l’art sur les trésors qu’elle nous a légués. L’histoire des Juifs n’est pas, comme on l’imagine souvent, celle d’une culture à part, mais celle d’un monde juif immergé dans les peuples au milieu desquels il a vécu et marqué par eux, des Égyptiens aux Grecs, des Arabes aux chrétiens. C’est en cela qu’elle est l’histoire de tous.

À propos de l’auteur

Simon Schama est professeur d’histoire de l’art et d’histoire à l’université Columbia. Il a publié plusieurs ouvrages récompensés et traduits dans une quinzaine de langues, et a écrit et présenté une quarantaine de films pour la BBC sur des sujets aussi divers que Tolstoï, la politique américaine et Shakespeare.


5. Les Juifs, le monde et l’argent : histoire économique du peuple juif (Jacques Attali)

Les Juifs, le monde et l'argent : histoire économique du peuple juif (Jacques Attali)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Accapareur, usurier, avare, tels sont quelques-uns des traits caractéristiques de la caricature du Juif depuis deux mille ans. Voici, pour la première fois, la fresque historique et chronologique des relations multiformes de ce petit peuple, Israël, avec le maître du monde, l’argent.

Bergers nomades, nourris de la haine biblique contre toute accumulation, puis marchands babyloniens, égyptiens, phéniciens, carolingiens, italiens, allemands et polonais, toujours éclaireurs, parfois pourchassés, inventeurs forcés des principaux outils du capitalisme moderne, ils sont porteurs, dans leurs contradictions les plus modernes, de toutes celles de l’Ordre marchand.

Tour à tour alliés des nobles contre les bourgeois, des bourgeois contre les paysans, des commerçants contre les princes, eux-mêmes plus souvent prolétaires que banquiers, toujours nomades, ils sont présents dans toutes les bifurcations de l’histoire du capitalisme.

Pour le bien du monde et leur plus grand malheur, intermédiaire redevenus boucs-émissaires à chaque crise majeure du capitalisme et une prophétie de son avenir dans la mondialisation nomade.

À propos de l’auteur

Jacques Attali, né le 1ᵉʳ novembre 1943 à Alger, est un économiste, écrivain et haut fonctionnaire français.

error: Contenu protégé