Les 5 meilleurs livres sur l'histoire des parachutistes

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire des parachutistes

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire des parachutistes.


1. Parachutistes en Indochine (Marie-Danielle Demélas)

Parachutistes en Indochine (Marie-Danielle Demélas)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Quand les premiers parachutistes sont envoyés en Indochine, ils appartiennent à des unités d’élite, entraînées pour des actions spectaculaires qui doivent redonner à la France le prestige qu’elle a perdu après l’effondrement de 1940. Pourtant, ces combattants ne sont guère préparés à ce qui les attend : une guérilla sans merci qui préfigure le conflit algérien, en même temps qu’une guerre plus classique menée avec artillerie lourde et DCA.

Équipés de bric et de broc, embarqués dans les coups les plus durs et les plus audacieux contre un ennemi redoutable, trop souvent employés à des tâches routinières et harassantes, ils payeront à cette première guerre de décolonisation un terrible tribut, lors des batailles de la RC 4, à Diên Biên Phu, puis pendant de longs mois de captivité dans les camps des Viêt-minh.

Au plus près des sources, Marie-Danielle Demélas décrit la vie de ces soldats et de leurs officiers au jour le jour, tout en analysant sans concessions les errements stratégiques dont ils furent à la fois les victimes et les principaux protagonistes.

À propos de l’auteur

Docteur d’État en histoire, Marie-Danielle Demélas a été chercheur au CNRS et professeur à l’Université de Paris 3. La plupart de ses recherches ont été consacrées à l’histoire politique et militaire de l’Amérique latine et de l’Espagne. Elle a publié plusieurs ouvrages, parmi lesquels Genèse de la guerre de guérilla (La Paz, Plural, 2007).


2. Les parachutistes soviétiques – 1930-1945 (Gaston Erlom)

Parachutistes soviétiques 1930-1945 (Gaston Erlom)

Disponible sur Amazon

Pour la première fois en Occident comme en Russie, un livre propose, parmi 900 illustrations savamment commentées, plus de 400 photographies d’époque, pour la plupart inédites, retraçant la naissance et l’essor du parachutisme militaire et prémilitaire en Union soviétique.

Fruit de vingt années de recherches et de contacts à travers la Russie, ce livre présente également une collection exceptionnelle d’insignes et de documents relatifs à la structuration et à la montée en puissance des premières unités aéroportées.

Riche des biographies et portraits des principaux acteurs de cet essor, il aborde aussi bien les aspects militaires (précurseurs, équipements, doctrine, formation de commandos et rôle des services spéciaux) que la dimension sociétale, culturelle et artistique d’une formidable mobilisation de la jeunesse autour d’un idéal sportif, technique et patriotique.

Il ne passe pas sous silence les drames résultant des accidents et des purges ni le succès très relatif du vecteur aéroporté soviétique durant la Seconde Guerre mondiale.

À propos de l’auteur

Universitaire à Genève dans les années 1980 et attaché de presse à Moscou après l’éclatement de l’URSS, Gaston Erlom a commencé en 1972 à rassembler les récits sur les camps soviétiques parvenus à l’Ouest dès le milieu des années 1920. Son dernier ouvrage livre le fruit d’une passionnante immersion dans une époque aujourd’hui précisément documentée.


3. La mémoire des parachutistes à Diên Biên Phu (Hugo Génin)

La mémoire des parachutistes à Diên Biên Phu (Hugo Génin)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ils étaient parachutistes, ils servaient au 8e B.P.C., au 2/1er R.C.P. ou au 5e B.P.V.N. et le destin les a réunis à Diên Biên Phu. Cinquante ans après les faits, ils ont accepté de revenir sur leur passé et d’évoquer leur histoire personnelle lors de cette bataille de la guerre d’Indochine.

Cet ouvrage, tiré d’une enquête anthropologique réalisée sur la base de huit témoignages, met en relief les souvenirs des anciens combattants et ce qu’ils représentent pour eux cinquante ans après : leurs combats de mars à mai 1954, leurs conditions de vie, leur ressenti et surtout la journée du 7 mai.

Soldats d’élite, ces parachutistes ont lutté dans des conditions extrêmes, un combat quotidien pour leur survie. Ce n’est plus le militaire mais l’homme et son côté humain qui a dicté le comportement à suivre.

Aujourd’hui c’est toujours lui qui se remémore et parle. Leur mémoire accorde une importance toute particulière à ce qu’ils ont subi physiquement et mentalement au cours de cette bataille et des années qui ont suivi. Ceci laisse place à une réflexion, parfois minutieuse, concernant leurs actes et ceux de leurs responsables politiques et militaires.

À propos de l’auteur

Passionné par la bataille de Diên Biên Phu et ses combattants, Hugo Génin y a consacré ses études universitaires. Pour sa maîtrise d’Histoire, il réalise un mémoire s’attachant à synthétiser de manière critique l’histoire de la bataille sur la base de dix ouvrages.

Intéressé par la valeur des témoignages des anciens combattants, il poursuit ses recherches dans la spécialité de l’anthropologie et conclut son année de D.E.A. par une étude consacrée à la mémoire des parachutistes de Diên Biên Phu. Doctorant, il travaille sur la mémoire des anciens combattants français de Diên Biên Phu partis en captivité après la bataille.


4. Les parachutistes allemands – Uniformes et équipements 1936-1945 – Volume 1, L’habillement (Karl Veltze)

Les parachutistes allemands - Uniformes et équipements 1936-1945 - Volume 1, L'habillement (Karl Veltze)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’étude la plus complète et détaillée des uniformes et équipements des paras allemands (Fallschirmjäger) de la Seconde Guerre mondiale. Pratiquement chaque élément d’uniforme est présenté dans ses moindres détails, y compris les différents modèles de tenue de saut (Knochensack), et les équipements utilisés par la Luftwaffe du milieu des années 30 à la capitulation du Reich. Le lecteur y trouvera aussi les insignes propres aux Fallschirmjäger et de nombreux récits inédits.

En bref, cette œuvre décrit en profondeur les opérations des « Diables verts », de l’attaque de la Norvège aux derniers jours du IIIe Reich en passant par l’assaut contre la forteresse belge d’Eben Emael. Les campagnes de Hollande, de Crète mais aussi d’Afrique du Nord, de Russie, d’Italie, de Normandie et des Ardennes sont inclues dans cette trilogie.

Avec l’aide des collectionneurs et des musées du monde entier, l’auteur et l’éditeur allemand ont entrepris une collaboration sans précédent. Les trois volumes totalisent plus de 1000 pages en couleurs, avec des milliers de photos (objets de collections des Fallschirmjäger parmi lesquels des pièces encore jamais révélées et étudiées. Ce triptyque exceptionnel est enrichi de nombreuses photos d’époque dont beaucoup jamais encore publiées.

À propos de l’auteur

Aucune information disponible.


5. Les parachutistes (Gilles Perrault)

Les parachutistes (Gilles Perrault)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Au temps où le livre fut écrit, la foule réunie sur le Forum d’Alger hurlait :  » Les paras, à Paris !  » et, de la Bastille à la République, l’écho répondait :  » Les paras, à l’usine !  » L’échec du putsch d’avril 1961 devait expédier un certain nombre de leurs chefs en prison ou en exil. Les parachutistes ? Des assassins, des archanges sauveurs, des SS, des héros, des factieux… Glorification ou exécration : les jugements étaient sans nuances.

L’auteur, qui venait d’accomplir son service militaire dans un régiment para, ne reconnaissait pas dans ces portraits ses camarades appelés, montrés comme s’ils étaient prédestinés à devenir des héros ou des tortionnaires. En revanche, il avait assisté, fasciné, à la métamorphose qu’accomplissait en eux le dressage conduit par un encadrement habile à traiter les jeunes gens. On ne naît pas parachutiste : on le devient.

C’est cette fabrication qu’il a voulu raconter ici, établissant le parallèle qui s’impose avec les méthodes grâce auxquelles les nazis capturèrent les esprits et les corps de la jeunesse allemande, ou encore avec le phénomène des bandes qui instaurent dans les banlieues des contre-sociétés régies par des codes qui n’ont rien à voir avec la loi commune.

À propos de l’auteur

Gilles Perrault, dont l’œuvre se trouve désormais pour l’essentiel rassemblée chez Fayard, a publié récemment une trilogie de courts romans annoncée par Le Garçon aux yeux gris, prix Simenon 2001, suivie de l’Homme au bout du rouleau et close par La Jeune Femme triste.

error: Contenu protégé