Les 5 meilleurs livres sur l'histoire de la Yougoslavie

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire de la Yougoslavie

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire de la Yougoslavie.


1. Vie et mort de la Yougoslavie (Paul Garde)

Vie et mort de la Yougoslavie (Paul Garde)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ce livre retrace l’histoire des régions qui ont été réunies sous le nom de Yougoslavie de 1918 à 1991, et les péripéties du sanglant divorce qui s’en est suivi. La présente édition a été complétée jusqu’aux événements tragiques du Kosovo.

Paul Garde, professeur émérite de l’université de Provence, est spécialiste de la linguistique slave. Depuis près d’un demi-siècle, il a parcouru les différentes régions de l’ex-Yougoslavie dont tous les peuples lui sont familiers.

Le livre de Paul Garde demeure une base irremplaçable pour ceux qui veulent comprendre. Un excellent livre et un livre indépendant où le lecteur trouve tous les repères à la compréhension des événements.

À propos de l’auteur

Paul Garde est un linguiste, spécialiste des langues slaves et de l’ex-Yougoslavie.


2. Mourir pour Sarajevo ? Les Etats-Unis et l’éclatement de la Yougoslavie (Maya Kandel)

Mourir pour Sarajevo ? Les Etats-Unis et l'éclatement de la Yougoslavie (Maya Kandel)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Une guerre qui oppose une armée à des civils, le monde entier saisi d’effroi face au drame des réfugiés et à la mise en ouvre du  » nettoyage ethnique « , une communauté internationale impuissante, l’ONU paralysée par ses divisions. C’était la dernière guerre européenne du XXe siècle, conséquence sanglante de la chute du mur de Berlin et jalon essentiel pour comprendre les débuts de l’ère post-Guerre froide.

Vingt ans après, Maya Kandel signe une nouvelle histoire de la guerre de Bosnie et de l’intervention américaine. L’histoire d’une paralysie européenne qui marque aussi l’apogée de l' » effet CNN « , avec la diffusion des images de camps de prisonniers et le parallèle fait avec l’Holocauste pour mobiliser les opinions publiques.

Une guerre d’un genre nouveau, soulignant le poids des lobbies américains, l’implication des cabinets de relations publiques au service de chacune des parties, de Milosevic à Tudjman, le rôle des puissantes organisations juives-américaines aux côtés des musulmans de Bosnie, jusqu’à George Soros qui finance un groupe de pression pro-bosniaque tout en ayant l’oreille du président Clinton.

Après trois années de tergiversations et de massacres, les Américains vont recourir aux vieilles méthodes pour renverser la situation : faire la guerre aux Serbes par Croates interposés. Sur la base d’archives inédites, Maya Kandel montre qu’en 1994, pour contourner l’embargo onusien, Clinton donne son feu vert aux livraisons secrètes d’armes iraniennes et turques aux Croates puis aux Bosniaques. Pendant ce temps, une compagnie militaire privée américaine se charge de remettre à niveau l’armée croate.

Un décryptage historique à rebours des interprétations dominantes sur le conflit bosniaque. Des documents confidentiels enfin dévoilés. Un livre choc.

À propos de l’auteur

Docteur de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Maya Kandel est spécialiste du Congrès américain et de la politique étrangère et de défense des Etats-Unis. Elle est l’auteur d’une thèse sur Le Congrès américain et la désintégration de la Yougoslavie (1989-1995), couronnée par le Prix scientifique de thèse 2010 de l’Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN).

Elle est également diplômée de Columbia University, chercheuse associée au sein de l’Observatoire de la Politique Américaine de l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3) et membre de l’Association Française d’Etudes Américaines.


3. Tito (Joze Pirjevec)

Tito (Joze Pirjevec)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Voici enfin traduite en français la grande biographie de Tito par Joze Pirjevec, saluée mondialement comme l’ouvrage le plus abouti sur l’ancien maître de la Yougoslavie.

Fondée sur une quantité impressionnante d’archives inédites – découvertes à Belgrade mais aussi aux États-Unis, en Russie, en Grande-Bretagne, en Allemagne –, l’étude de Pirjevec explore les zones d’ombre, fait revivre les paradoxes et les ambiguïtés d’un Tito que rien ne semblait destiné à se hisser au rang des chefs d’État les plus influents du XXe siècle.

Comment ce fils d’apprenti, ancien ouvrier d’usine, est-il parvenu à s’emparer du Parti communiste yougoslave ? Quelle fut la nature de son engagement dans les Brigades internationales du temps de la guerre d’Espagne_? Comment comprendre son rôle de partisan, passé maître dans l’art de la guérilla, durant l’occupation de son pays par les nazis ?

Quelle fut sa responsabilité dans le massacre des Croates oustachis en 1945 ? Staline a-t-il vraiment cherché à l’empoisonner ? Comment, dans l’après-guerre, Tito s’est-il imposé comme l’une des principales figures des non-alignés ?

Pirjevec n’élude aucune de ces questions, poussant son enquête dans les replis les plus intimes de ce grand amateur de femmes et de luxe, fasciné par le pouvoir qu’il exerça d’une main de fer malgré quelques timides concessions à la démocratie.

À propos de l’auteur

Spécialiste du XXe siècle yougoslave, Joze Pirjevec est diplômé de l’Université de Trieste, de l’École normale supérieure de Pise, de l’Académie diplomatique de Vienne et de l’Université de Ljubljana.

Il est aujourd’hui directeur du Centre de recherche de Koper (Slovénie) et membre de l’Académie slovène des sciences et des arts.


4. La désintégration de la Yougoslavie et l’émergence de sept États successeurs : 1986-2013 (Reneo Lukic)

La désintégration de la Yougoslavie et l'émergence de sept États successeurs : 1986-2013 (Reneo Lukic)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Après la chute du Mur et la disparition de l’URSS, les pays communistes de l’Europe se tournèrent pacifiquement vers l’Occident. Sauf la Yougoslavie ! Pour expliquer cette exception, le professeur Renéo Lukic expose et décrit les causes, internes et externes, du drame des « Balkans occidentaux », leurs apparitions, leurs enchaînements et leurs interactions.

Ce long travelling, conduit avec autorité et conviction, montre quel degré de complexité peut atteindre la « courte durée » en histoire.

À propos de l’auteur

Renéo Lukic est professeur titulaire de relations internationales au Département d’histoire de l’Université Laval (Québec, Canada). Il a été professeur invité à l’Institut d’études politiques de Paris, à l’Université de Virginie et à l’Université d’Emory aux Etats-Unis.

Il est l’auteur de L’Agonie yougoslave, 1986-2003. Les Etats-Unis et l’Europe face aux guerres balkaniques (PUL, 2003) et de Conflit et coopération dans les relations franco-américaines, du général de Gaulle à Nicolas Sarkozy (PUL, 2009) et aussi, en collaboration avec Allen Lynch, d’Europe from the Balkans to the Urals : The Disintegration of Yugoslavia and the Soviet Union (Oxford University Press et SIPRI, 1996).


5. La Yougoslavie de Tito écartelée : 1945-1991 (Catherine Lutard-Tavard)

La Yougoslavie de Tito écartelée : 1945-1991 (Catherine Lutard-Tavard)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Dans ce livre, l’auteur étudie de manière systématique, en s’appuyant sur une documentation impressionnante, le titisme qui caractérise une société en mouvement avec des crises et réfute les théories totalitaires.

Elle y analyse ce qui fonctionnait dans ce pays, ce qui bloquait et pourquoi; comment le système lui-même a produit des conflits internes insolubles; le rôle des dirigeants mais aussi de tous les acteurs sociaux dans la pérennité du système, selon une multiplicité d’inspiration des champs d’étude: sociologie, histoire, économie, sciences politiques.

À propos de l’auteur

Catherine Lutard-Tavard est une sociologue, spécialiste de l’histoire politique de la Yougoslavie.

error: Contenu protégé