Les 5 meilleurs livres sur l'histoire de l'Espagne

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire de l’Espagne

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire de l’Espagne.


1. Espagne (Bartolomé Bennassar, Bernard Bessière)

Espagne (Bartolomé Bennassar, Bernard Bessière)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Troisième édition de cette petite synthèse qui fait désormais référence pour une approche informée de l’histoire, de la société et et de la culture espagnoles. Cette édition est notamment mise à jour des développements de la très lente sortie de crise des dernières années, des récentes échéances électorales, émergence de Podemos et de Ciudadanos, vote de rupture en Catalogne etc.

Bien souvent, l’Espagne séduit et surprend les observateurs étrangers, au point de les désorienter. Cette Espagne du XXIe siècle s’est-elle totalement libérée de ses carcans – très forte emprise du catholicisme, culture de l’autoritarisme – et de ses tensions traditionnelles, notamment entre conservateurs et réformistes, entre centralistes et partisans des idéaux périphériques ? En quelles valeurs croit-elle ? De quelles passions, de quels espoirs est-elle aujourd’hui porteuse ?

Si l' » histoire longue  » permet de mieux comprendre certains de ses traits, cet ouvrage très vivant aborde surtout l’Espagne la plus actuelle sous les angles politique, économique, sociétal et créatif. Tour à tour bienveillants et critiques, les auteurs invitent le lecteur à redécouvrir cette grande nation européenne, trop longtemps perçue à travers le prisme de clichés réducteurs, qui n’a pas fini d’étonner son monde.

À propos de l’auteur

Bartolomé Bennassar, historien prestigieux, spécialiste de l’Espagne moderne (XVIe-XVIIe siècles) et contemporaine, est l’auteur de très nombreux ouvrages de référence.

Bernard Bessière, hispaniste, spécialiste de la politique et de la culture de l’Espagne contemporaine, est également l’auteur de publications sur la peinture de l’aire hispanique.


2. Histoire de l’Espagne contemporaine – De 1808 à nos jours (Jordi Canal)

Histoire de l'Espagne contemporaine - De 1808 à nos jours (Jordi Canal)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les changements très profonds vécus par l’Espagne depuis le dernier quart du XXe siècle ont attiré l’attention sur ce pays et son histoire. Les travaux publiés en français n’abondent pas et très souvent, les idées reçues continuent à s’imposer.

Fondé sur les dernières recherches et privilégiant les terrains politique et social, cet ouvrage, dirigé par Jordi Canal, offre une approche très complète des deux derniers siècles de l’histoire espagnole.

La restitution des étapes principales reste fondamentale : la construction de l’État-nation, la stabilisation libérale, les conflits entre réforme et révolution, la guerre civile suivie de la longue dictature militaire, et, finalement, la construction d’une société démocratique, européenne et normalisée.

Les auteurs mettent en lumière la complexité d’un long parcours qui commence avec une guerre contre les troupes françaises de Napoléon (1808) et la perte de l’empire américain et s’achève à l’Espagne moderne et démocratique d’aujourd’hui.

À propos de l’auteur

Jordi Canal, enseignant-chercheur à l’EHESS (Paris), est spécialiste d’histoire politique et culturelle de l’Espagne et de l’Europe du Sud.


3. Une guerre d’extermination – Espagne, 1936-1945 (Paul Preston)

Une guerre d'extermination - Espagne, 1936-1945 (Paul Preston)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Espagne, 1936 : le général Franco déclenche un coup d’État contre le gouvernement de Front populaire qui plonge le pays dans une guerre civile de près de trois années. Cette guerre a fait plusieurs centaines de milliers de morts, hommes, femmes et enfants, et jeté sur les routes plus d’un demi-million de réfugiés, contraints à l’exil.

L’auteur démontre, point par point, en quoi cette guerre civile a mis en œuvre toutes les logiques et pratiques de l’extermination de masse : exécutions sommaires par milliers, procès factices, torture et viols systématiques, emprisonnements abusifs…

À propos de l’auteur

Professeur à la London School of Economics, Paul Preston est reconnu dans le monde entier comme le plus grand historien de la guerre d’Espagne.

Une guerre d’extermination, son œuvre majeure, éclaire de façon poignante et implacable une dimension sous-estimée et peu connue de l’histoire de l’Europe contemporaine.


4. Histoire de l’Espagne (Philippe Nourry)

Histoire de l'Espagne (Philippe Nourry)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

De la Reconquête à nos jours, l’Espagne offre le visage fascinant et énigmatique d’un pays au destin singulier où de brusques ruptures alternent avec des réveils d’une surprenante vitalité.

Victime de sa légende noire depuis l’Inquisition et la colonisation des Amériques, l’histoire de l’Espagne oscille entre une fascination pour son Siècle d’or et un injuste mépris pour son siècle des Lumières et reste encombrée de nombreux clichés sur la Seconde République, la guerre civile et le franquisme qui cachent une réalité complexe : celle d’une nation vivante mais contrariée par les vicissitudes d’un État impuissant à fédérer ses potentialités.

Par le rythme clair et soutenu d’un « récit national », Philippe Nourry restitue une nouvelle histoire d’une Espagne flagellée aujourd’hui par la crise économique, menacée dans son unité, mais ouverte sur l’avenir.

À propos de l’auteur

Journaliste et écrivain, Philippe Nourry est notamment l’auteur de biographies de Franco, de Juan Carlos (Tallandier, 2011) et du Roman de Madrid (2008).

Préface de Joseph Pérez, ancien directeur de la Casa de Velázquez


5. L’Espagne musulmane (André Clot)

L'Espagne musulmane (André Clot)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

La domination musulmane en Espagne commença en 711 avec le débarquement du berbère Tarik, s’étendit rapidement grâce au prince omeyyade Abdar Rahman, qui fonda l’émirat de Cordoue (756) et culmina à la fin du Xe siècle.

L’auteur dépeint les hauts faits et la civilisation des grands émirs qui consolidèrent, agrandirent le royaume et combattirent les royaumes chrétiens du nord de la péninsule.

Il fait une large place au rôle de l’Espagne musulmane, toutes religions confondues, dans la transmission de la pensée et des œuvres des écrivains, des philosophes et des mathématiciens de la Grèce antique, aux « intellectuels » d’Occident. Il dépeint l’essor de l’architecture dont l’influence se répandit dans toute la France centrale et la société hispano-musulmane.

C’est la reprise de Tolède en 1085 qui fut la première grande étape de la « Reconquista ». En 1270, l’Espagne musulmane se réduisit au petit royaume de Grenade qui subsista encore 222 ans, et dont la conquête par les Rois catholiques acheva l’unité de la péninsule.

À propos de l’auteur

André Clot, historien et journaliste, a longuement vécu en Turquie et dans les pays de l’ancien Empire ottoman. Après s’être révélé au grand public avec Soliman le Magnifique, il a publié chez Perrin : Mehmet II, le conquérant de ByzanceLes Grands Moghols, L’Egypte des mamelouks et L’Espagne musulmane.

error: Contenu protégé