Les 5 meilleurs livres sur l'histoire du Pérou

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire du Pérou

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire du Pérou.


1. La vision des vaincus – Les Indiens du Pérou devant la Conquête espagnole (1530-1570) (Nathan Wachtel)

La vision des vaincus - Les Indiens du Pérou devant la Conquête espagnole (1530-1570) (Nathan Wachtel)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Comment les sociétés précolombiennes qui, pendant des millénaires, avaient vécu isolées du reste du monde ont-elles subi le choc des hommes blancs ? Comment réagirent-elles, quelle fut leur évolution ?

L’historiographie occidentale étudie généralement la Conquête, comme l’indique le mot, du seul point de vue des vainqueurs. Mais l’autre face de l’événement ?

Pour les Indiens, l’arrivée des Espagnols a signifié la ruine de leur civilisation. Comment ont-ils vécu la défaite, comment l’ont-ils interprétée ? Comme le souvenir de ce cataclysme s’est-il perpétué dans leur mémoire collective ? Bref, quelle fut la vision des vaincus ?

Voici l’une des premières tentatives pleinement réussies pour arracher l’histoire à une vision européo-centrée, de nos habitudes mentales et nous faire passer de l’autre côté de la barrière.

À propos de l’auteur

Nathan Wachtel est un historien et un anthropologue français, spécialiste de l’Amérique Latine.


2. Pérou – Ombres et lumières (Chrystelle Barbier)

Pérou - Ombres et lumières (Chrystelle Barbier)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le Pérou, ses trente millions d’Indiens, de créoles et de métis, posé entre l’Océan, l’Amazonie et la cordillère des Andes, pays des mythes splendides et des sombres réalités…

Ce pays complexe et enchanteur que nous livre Chrystelle Barbier n’est pas uniquement celui de la guérilla et de la drogue, de la corruption et de la pauvreté, de la croissance économique suivie du creusement des inégalités.

Son riche sous-sol est la cause de son passé tragique et l’espoir de lendemains meilleurs pour lesquels il ne manque pas d’atouts : une culture universelle, une biodiversité sans égale et un potentiel touristique exceptionnel. Le Machu Picchu, symbole national, ne vient-il pas d’être désigné comme l’une des sept nouvelles Merveilles du Monde ?

Pérou. Ombres et lumières est la radiographie d’une nation essentielle à l’imaginaire planétaire. Chrystelle Barbier nous livre un essai politique, économique, social et culturel, qui prend la forme d’un reportage au plus près de la réalité péruvienne et de ses défi.

À propos de l’auteur

Chrystelle Barbier, journaliste, diplômée de Sciences politiques et de journalisme s’est installée à Lima en février 2005. Elle a eu le coup de foudre pour le pays, sa diversité naturelle et sa richesse culturelle et humaine.

Elle est depuis cette date la correspondante du quotidien Le Monde au Pérou et collabore avec différents médias nationaux et internationaux (France Info, France 24, RFI).


3. La fabuleuse découverte de la cité perdue des Incas – La découverte de Machu Picchu (Hiram Bingham)

La fabuleuse découverte de la cité perdue des Incas - La découverte de Machu Picchu (Hiram Bingham)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Souvent qualifié de  » huitième merveille du monde « , le Machu Picchu est aujourd’hui classé dans le patrimoine culturel de l’humanité. Enchâssées sur une cime vertigineuse, au creux d’un des replis les plus inaccessibles des Andes péruviennes, ses ruines constituent le plus fameux site archéologique du Nouveau Continent.

Disparue de la mémoire des hommes pendant quatre cents ans, la  » cité perdue des Incas  » fut redécouverte le 21 juillet 1911 par l’explorateur et l’historien visionnaire américain Hiram Bingham. Sa passionnante histoire est devenue dans le monde un classique du récit d’exploration, prototype de tous les  » Aventuriers de l’Arche Perdue « .

Bingham, en fait, pose ici une énigme encore jamais résolue. Qu’en est-il donc du Machu Picchu ? Pourquoi ce nid d’aigles, volontairement édifié à l’abri de la rapacité des hommes se dresse-t-il si haut entre ciel et terre ? Pourquoi ses bâtisseurs voulurent-ils lui assurer une quasi-inviolabilité ? Fut-il un gynécée réservé aux  » Femmes choisies  » de l’Inca ? Un temple dédié au Dieu-Soleil ? Une forteresse destinée à barrer la route du Cuzzo aux tribus sauvages d’Amazonie ?

Autant de questions qui demeurent sans réponse, continuant à attiser, par-delà les siècles, la curiosité des hommes.

À propos de l’auteur

Hiram Bingham est né à Honolulu en 1875 et mort à Washington en 1956. Explorateur, universitaire et sénateur américain, il a enseigné l’histoire de l’Amérique latine aux universités de Harvard, Princeton et Yale.

Il a aussi dirigé cinq expéditions scientifiques en Amérique du Sud entre 1906 et 1915. Il est l’auteur de travaux sur les Incas et notamment de La Fabuleuse découverte de la cité perdue des Incas, paru en français aux éditions Pygmalion.


4. Un Inca platonicien : Garcilaso de la Vega 1539-1616 (Carmen Bernand)

Un Inca platonicien : Garcilaso de la Vega 1539-1616 (Carmen Bernand)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Quel est le lien entre les Incas du Pérou, le temple du roi Salomon, les utopies solaires de Platon, les spéculations d’un rabbin ibérique, les Romains, le socialisme et les projets messianiques ? L’œuvre de l’Inca Garcilaso de la Vega dévoile ces connexions.

Né en 1 539 dans la tourmente de la conquête du Pérou, d’une princesse péruvienne et d’un conquistador apparenté à des Grands d’Espagne, Garcilaso passe ses vingt premières années dans un pays déchiré par la violence, avant de s’installer définitivement en Andalousie.

C’est dans cette région marquée par le triple héritage chrétien, maure et juif, qu’il rédigera dans un castillan éblouissant une œuvre destinée à réhabiliter les Indiens d’Amérique, notamment les Incas du Pérou, et qui servit de modèle aux révolutionnaires des temps modernes.

Ce livre analyse la complexité des emprunts littéraires et politiques ainsi que les identifications et les rejets d’un homme considéré comme le  » métis exemplaire « , tiraillé entre plusieurs identités conflictuelles.

Homme du déracinement, de l’errance et de la mélancolie, Garcilaso réussit à inscrire les Incas des Andes dans l’histoire universelle, livrant de son peuple une image exceptionnelle qui a perduré jusqu’à nos jours.

À propos de l’auteur

Carmen Bernand est anthropologue et historienne. Née en France en 1939 de parents espagnols réfugiés, elle a vécu vingt-cinq ans en Argentine où elle a fait des études d’ethnologie à l’Université de Buenos Aires.

Carmen Bernand a effectué des enquêtes de terrain auprès des populations andines de l’Argentine, du Pérou et de l’Equateur, mais aussi en France (Nanterre, Creil) et aux Etats-Unis (sud du Texas).

Au centre de ses observations figurent les représentations du malheur et du corps, ainsi que les métissages culturels. Depuis la fin des années 1980, elle se consacre à l’anthropologie historique de l’Amérique latine.


5. Les Incas ou la disparition de l’Empire du Pérou (Jean-François Marmontel)

Les Incas ou la disparition de l'Empire du Pérou (Jean-François Marmontel)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ce roman historique et philosophique publié en 1777 par Jean-François Marmontel trouve son inspiration dans les écrits de Bartolomé de Las Casas, l’homme de la Controverse de Valladolid.

Cet ouvrage de fiction, basé sur des faits historiques, relate les mœurs des natifs Indiens, les différentes positions politiques et philosophiques des grands conquistadors, les oppositions sanglantes de ces peuples et met à l’honneur certains personnages médiateurs qui tissent des liens d’humanité entre les deux communautés.

L’historiographe Marmontel met en scène des personnages attachants mêlant romance et événements réels pour souligner la tragédie que fut la conquête des Indes par le royaume d’Espagne. Il est ici question d’amitié, de trahison, de jalousie, de fidélité et même d’histoires d’amour, mais avant tout c’est une histoire d’hommes. Ce parti pris permet au lecteur de mieux appréhender la grande histoire de la conquête américaine.

Son récit dénonce l’esclavage, la soif de l’or, les cruautés humaines mais surtout il constitue une critique éclairée du fanatisme religieux, fléau de l’humanité, un thème qui reste d’actualité. Cette édition moderne et complète (Tome I – Tome II) a fait l’objet d’un travail de révision et de correction. La mise en page a été également repensée afin d’en faciliter la lecture.

À propos de l’auteur

Jean-François Marmontel, né le 11 juillet 1723 à Bort-les-Orgues et mort le 31 décembre 1799 à Habloville est un encyclopédiste, historien, conteur, romancier, grammairien et poète, dramaturge et philosophe français.

error: Contenu protégé