Les 5 meilleurs livres sur la guerre de Troie

Les 5 meilleurs livres sur la guerre de Troie

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur la guerre de Troie.


1. La guerre de Troie a-t-elle eu lieu ? Enquête sur un mythe (Stéphane Foucart)

La guerre de Troie a-t-elle eu lieu ? Enquête sur un mythe (Stéphane Foucart)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Mis à part le récit qu’en a fait Homère, on ne sait presque rien de la guerre de Troie, moment fondateur de notre civilisation… A-t-elle seulement eu lieu ?

Stéphane Foucart répond à cette question en reconstituant, indice après indice, les événements à la manière d’un puzzle historique. Et perce le mystère des raisons de cette guerre mythique.

Récit fascinant fondé sur les découvertes les plus récentes, La guerre de Troie a-t-elle eu lieu ? nous plonge dans un monde antique fait de complots, de massacres et de conquêtes finalement guère différent du nôtre.

À propos de l’auteur

Stéphane Foucart est journaliste au Monde.


2. La guerre de Troie a bien eu lieu… mais ailleurs (Iman Wilkens)

La guerre de Troie a bien eu lieu... mais ailleurs (Iman Wilkens)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

On pense, communément, que la guerre de Troie, racontée par Homère dans l’Iliade, s’est déroulée près de l’actuelle Hissarlik, au nord-ouest de la Turquie. Iman Wilkens – comme d’autres – réfute sans peine cette idée toute faite. Seulement il va plus loin. Beaucoup plus loin.

D’abord en posant la question suivante : si la Troie d’Homère se situe au cœur du monde méditerranéen, comment expliquer qu’on y trouve, à longueur de récit, des pluies et des tempêtes, des marées hautes et basses, des chevaux sauvages et des forêts profondes ? De là à déplacer le grand affrontement des Achéens et des Troyens beaucoup plus au Nord, beaucoup plus à l’Ouest, il y avait un pas que l’auteur franchit à grand renfort de constats irréfutables.

Cette longue, précise et passionnante étude relève forcément de l’histoire et de la géographie, mais aussi de la topographie, de la toponymie, de l’onomastique, de la philologie – pour ne rien dire du simple bon sens. Au bout de la recherche, quelques conclusions impensables a priori : Troie se situerait en vérité dans la campagne anglaise ; l’Iliade mettrait aux prises des Celtes et non des Grecs ; l’Odyssée aurait pour cadre non la Méditerranée, mais l’Atlantique !

Quant à la genèse des grands textes homériques, elle trouve ici une explication aussi troublante qu’inattendue…

Pour oser bousculer à ce point les certitudes les mieux établies, il fallait à Iman Wilkens une belle dose de courage et de bien puissants arguments ; il prouve dans ces pages – et avec quel brio – qu’il ne manque ni de l’une ni des autres. Un travail magistral, qui pousse chacun à se remettre en cause.

À propos de l’auteur

Iman Wilkens, né aux Pays-Bas, est économiste de formation. Il a décortiqué, trente années durant, les textes de l’Iliade et de l’Odyssée.


3. L’Odyssée de la guerre de Troie (Séverine Marchay-Cheinet)

L'Odyssée de la guerre de Troie (Séverine Marchay-Cheinet)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Nestor a connu tout ce que la Grèce a porté de héros. Il a fréquenté Thésée, conseillé Agamemnon, vu combattre Achille et Ulysse. Il est la mémoire de la Grèce.

Trois mille ans plus tard, son histoire est pour nous l’occasion de découvrir ou de redécouvrir, chronologiquement et en totalité, tous les épisodes de la guerre de Troie, de la naissance d’Hélène à la mort de Didon.

Elle renoue les. liens entre Lucrèce et Racine, Eschyle et Sartre, sous l’arbitrage bienveillant d’Homère, de Virgile et d’Ovide. Les personnages de la mythologie homérique se retrouvent alors et dialoguent dans un texte continu et suivi.

Récit passionnant d’une histoire puzzle dont on a recollé les morceaux, ce livre est aussi le témoignage de la richesse d’une épopée qui a nourri toute la culture occidentale. Il invite le lecteur à en redécouvrir les grands épisodes au travers des extraits les plus célèbres de la littérature, parfois donnés dans leur langue originale, souvent accompagnés de reproductions d’œuvres fondamentales.

Il sera le fil qui vous permettra de ne pas vous perdre dans le dédale de l’Antiquité.

À propos de l’auteur

Séverine Marchay-Cheinet, professeur agrégée de lettres classiques, enseigne les lettres et les langues anciennes en lycée.


4. Récits inédits de la guerre de Troie (Gérard Fry)

Récits inédits de la guerre de Troie (Gérard Fry)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

La guerre de Troie, c’est Homère, sa colère d’Achille, son Iliade, sublime, forcément sublime. Certes. Mais que de mensonges, s’écrièrent très tôt les mauvais esprits, quel récit incomplet !

En réponse à ces critiques sont nées les trois œuvres réunies dans ce volume – introuvables en français –, seuls témoins subsistant d’une tradition jadis étoffée.

L’Iliade latine, poème du premier siècle de notre ère, que l’on trouvera ici traduite en alexandrins blancs, se veut ainsi une modernisation de la matière homérique.

L’Éphéméride de la guerre de Troie par Dictys de Crète ainsi que l’Histoire de la destruction de Troie de Darès le Phrygien sont quant à elles les récits d’une guerre racontée par ceux, Grecs et Troyens, qui l’ont vécue.

Et c’est à travers eux que le monde médiéval, occidental et byzantin, apprendra la véritable histoire de la guerre de Troie.

À propos de l’auteur

Gérard Fry est chargé d’enseignement de latin à l’Université de Genève.


5. La Grèce au temps de la guerre de Troie : 1250 av. J.-C. (Paul Faure)

La Grèce au temps de la guerre de Troie : 1250 av. J.-C. (Paul Faure)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Vers 1250 avant J.-C., dans la guerre et les souffrances, le peuple grec prend conscience de sa grandeur et de son unité. Il crée alors une brillante civilisation urbaine, celle des citadelles réputées imprenables.

La richesse des classes dirigeantes repose essentiellement sur l’élevage des bovins, des chevaux et des moutons, ainsi que sur le travail, en grande partie imposé aux femmes, d’un stock énorme de laine et de lin, sur le trafic des huiles parfumées et des vins capiteux, sur le mercenariat.

A la lumière des tablettes comptables que l’on déchiffre depuis 1952, on entrevoit que l’âge des héros, célébré par l’épopée, fut, en réalité, celui de la résistance opposée par tout un prolétariat d’exploités à une administration tatillonne, l’âge aussi du soulèvement de quelques aventuriers.

Le cheval de Troie cesse d’être un mythe pour devenir un symbole.

À propos de l’auteur

Normalien, agrégé de l’Université, docteur d’État, Paul Faure est professeur honoraire de langue et de civilisation helléniques à l’université de Clermont-Ferrand.

Pendant plus de trente ans, il a bourlingué sur la mer Égée et prospecté en historien et en géologue tous les massifs de la Grèce continentale, les deux Ida de Crète et de Troade.

Biographe d’Ulysse et d’Alexandre, il est aussi l’auteur de La Vie quotidienne en Crète au temps de Minos, La Vie quotidienne des colons grecs, de la mer Noire à l’Atlantique, au siècle de Pythagore, et de La Vie quotidienne des armées d’Alexandre.

 
error: Contenu protégé