Les 5 meilleurs livres sur la guerre de 1870

Les 5 meilleurs livres sur la guerre de 1870

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur la guerre de 1870.


1. La guerre de 70 (François Roth)

La guerre de 1870 (François Roth)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Deux acteurs initiaux ; une France sûre de son identité nationale et de sa place en Europe et une Prusse ambitieuse, confiante dans son armée et brûlant de réaliser l’unité politique de l’espace allemand. Le conflit débute entre deux Etats et s’achève entre deux nations : une France vaincue, diminuée et humiliée, une Allemagne nouvelle, victorieuse, s’affirmant en Europe et bientôt dans le monde.

Les événements militaires se sont déroulés exclusivement sur le sol français. Conduite par Mokke, l’armée prusso-allemande remporte des victoires éclatantes. Elles mènent une guerre de mouvement jusqu’à Orléans, Tours, Dijon, Le Mans, Rouen. Elle assiège Metz, Paris, Belfort. Après cent trente-deux jours de blocus, Paris capitule, vaincu par la famine et la puissance du feu adverse.

Pourquoi la France a-t-elle été battue ? Pourquoi l’Allemagne a-t-elle gagné ? Difficiles questions auxquelles un recul suffisant et un examen serré des sources permettent d’apporter des réponses plus nuancées que celles des contemporains. Jusqu’en 1914, 1870 est restée la guerre par excellence, celle qui a fourni les références et influencé les comportements.

Les Français sont émus par l’héroïsme des cuirassiers de Reichshoffen, ils détestent les Prussiens coiffés de casques à pointe, les sinistres uhlans et le traître Bazaine ; ils rêvent de la revanche pour reprendre l’Alsace-Lorraine.

Les Allemands sont fiers des victoires ” inoubliables ” de Saint-Privat et de Sedan. Ils idéalisent Bismarck, Moltke et Guillaume Ier, les héros fondateurs. Au cœur de l’Allemagne nouvelle est installé un pouvoir militaire incontrôlé, puissance redoutable qui se prétend le garant des intérêts du Reich. La victoire allemande de 1870 est comme la matrice des deux guerres mondiales.

À propos de l’auteur

Professeur à l’université de Nancy, François Roth a publié le grand classique sur la guerre de 1870 et une nouvelle biographie chez Fayard. À Metz, il a publié un ouvrage impressionnant sur la Lorraine occupée entre 1870 et 1919.


2. L’année terrible (Pierre Milza)

L'année terrible (Pierre Milza)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Référence pour le grand public et les historiens, Pierre Milza nous propose le premier tome d’un livre consacré à la guerre de 1870 et l’épisode de la Commune, il y apporte une analyse globale et un éclairage nouveau qui renouvelle notre regard sur ces événements et ses conséquences.

” L’année terrible ” est l’une des clefs de notre histoire contemporaine. Entre juillet 1870 et juin 1871, la IIIe République s’est bâtie sur les soldats tombés au champ d’honneur d’une défaite, sur les ruines de Paris et des villes du Nord et de l’Est, sur les cadavres des fédérés tombés à Rueil et à Neuilly ou fusillés au mur du Père-Lachaise.

Pierre Milza a construit le premier épisode, celui de la guerre franco-prussienne, comme un drame en trois actes.

Le premier se déroule pendant l’été et ressemble à la chronique d’une défaite militaire annoncée. Depuis les prémices de la guerre, l’imbroglio diplomatique qui la déclenche jusqu’aux revers à répétition conclus par la capitulation de Sedan, Pierre Milza fournit une analyse magistrale de la manière dont un régime, présumé fort, se délite.

Le deuxième acte est celui des résistances et des espoirs déçus. Comment organiser à la fois la République et la poursuite de la guerre ? Comment mobiliser des hommes et du matériel pour sauver la capitale et forcer une paix digne ? Comment employer ces hommes généreux venus, Garibaldi le premier, du monde entier sauver la France de la liberté ? Comment survivre aussi dans Paris assiégé et affamé ?

Le dernier acte se déroule dans les fracas des obus qui tombent sur Paris, dans les ultimes sorties de soldats et de gardes mobiles épuisés, à la lueur des torches d’une foule inquiète, au bord de l’émeute.

Dans un récit vivant, précis, plein d’aperçus originaux, Pierre Milza réussit le tour de force de passionner le lecteur avec un des plus sombres événements de notre histoire.

À propos de l’auteur

Professeur émérite à Sciences-Po, Pierre Milza, spécialiste du fascisme et de l’histoire de l’Italie, est notamment l’auteur de Napoléon III (Perrin), La Commune (Perrin), Les Derniers Jours de Mussolini (Fayard) et un magnifique Voltaire.


3. L’armée de la Loire 1870-1871 (Henri Ortholan)

L'armée de la Loire 1870-1871 (Henri Ortholan)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Le 4 septembre 1870, la République est proclamée à Paris après qu’une armée française eut été réduite à la capitulation à Sedan. La guerre, qui oppose Français et Allemands, entre alors dans sa deuxième phase, celle de la lutte prolongée à outrance.

Gambetta, qui assume depuis Tours la direction de la guerre, crée une armée de la Loire, dont la mission est de délivrer Paris. Composée de troupes levées à la hâte et mal instruites, mais d’une incontestable bravoure, cette armée improvisée prend rapidement l’offensive et remporte à Coulmiers une victoire qui libère Orléans, le 9 novembre 1870.

C’est le début de son épopée malheureuse. Sous la conduite d’un grand chef, le général Chanzy, cette armée va pendant des semaines tenir tête à cinq corps d’armée allemands, avant de retraiter vers l’Ouest l’épée dans les reins, mais sans jamais capituler pourtant.

Ce livre retrace les faits d’armes de ces hommes qui, sur la Loire, ont tenté l’impossible pour conjurer la défaite de la France en 1871.

À propos de l’auteur

Le colonel Henri Ortholan, saint-cyrien, officier du génie, docteur en histoire, est un ancien conservateur du Département contemporain au Musée de l’armée, Hôtel des Invalides. Il a publié plusieurs ouvrages sur la guerre de 1870 et sur la Grande Guerre.


4. La cavalerie dans la guerre de 1870 (Pierre Robin)

La cavalerie dans la guerre de 1870 (Pierre Robin)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

” En un clin d’œil, je suis entouré par cinq ou six gaillards aux faces roses et joufflues. Je crois que j’en touche un d’un coup de pointe. Mais aussitôt je reçois un coup de sabre sur la main gauche, amorti par mon manteau roulé que j’ai retrouvé plus tard fortement entaillé… “

Le 16 août 1870, la mêlée furieuse de Rezonville, avec ses 6 000 cavaliers et ses duels au sabre et à la lance, signe la toute dernière manifestation d’un type de guerre européenne qui perdurait depuis des siècles. Durant le torride et sanglant été 1870, cuirassiers, lanciers et chasseurs d’Afrique ont combattu avec héroïsme jusqu’au sacrifice. De Reichshoffen à Sedan, les hécatombes annoncent une nouvelle forme de guerre où la puissance de feu dicte désormais sa loi implacable.

Rassemblant des témoignages de première main, cet ouvrage fait revivre les soldats d’une guerre et d’une civilisation disparues. Les récits sentent la poudre, la sueur et le fer ; ils restituent tout le panache des dernières grandes charges de la cavalerie française.

À propos de l’auteur

Pierre Robin s’intéresse à l’histoire militaire et plus singulièrement à l’épopée napoléonienne. Il est l’auteur d’ouvrages sur les campagnes de 1807, 1814 et 1815 vues à travers les témoignages des soldats français. Pour cette collection, il restitue, par-delà le halo de la légende, la vérité des hommes dans le tourbillon des événements.


5. Les origines de la Commune – Tome 1 (Henri Guillemin)

Les origines de la Commune - Tome 1 (Henri Guillemin)

Disponible sur Amazon

Présentation du livre

Hugo disait de l’histoire qu’elle était à refaire et qu’elle devait entrer dans la voie des aveux. Le livre de Henri Guillemin sur la guerre de 1870 (la déclaration de guerre, les premiers combats, le 4 septembre, le jeu de Thiers et de Bazaine) est assurément de l’histoire neuve.

C’est la guerre, cette curieuse guerre, étudiée dans la vérité, enfin, de ses déterminations politiques. Tout a été commandé, dans cette affreuse aventure, par la politique intérieure ; et Napoléon III lui-même l’a reconnu.

Une telle perspective est la seule qui permette de comprendre ce qui se passa, réellement, à Metz, par exemple, ce que fut, au vrai, la mystification du 4 septembre, et comment Bazaine, Trochu, Thiers et Jules Favre ont tout fait pour que se levât, infailliblement la tempête de la Commune.

Cet ouvrage est le premier volume de la trilogie sur Les origines de la Commune.

À propos de l’auteur

Henri Guillemin, né le 19 mars 1903 à Mâcon et mort le 4 mai 1992 à Neuchâtel en Suisse, est un critique littéraire, historien, conférencier, polémiste, homme de radio et de télévision français, connu pour ses talents de conteur.

 
error: Contenu protégé