Les 5 meilleurs livres sur le GIGN

Les 5 meilleurs livres sur le GIGN

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur le GIGN.


1. GIGN – 40 ans d’actions extraordinaires (Roland Môntins, Christophe Ferré)

GIGN - 40 ans d'actions extraordinaires (Roland Môntins, Christophe Ferré)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Roland Môntins, médaillé de la Légion d’honneur, a participé à plus de deux cents interventions du GIGN (Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale), dont la célèbre opération de Marignane.

Il fait partie de ces héros qui travaillent dans l’ombre. Ceux dont le nom nous est inconnu et dont on ne voit jamais le visage. Ceux qui, au péril de leur vie, combattent et anéantissent toute forme de violence. Ceux qui effectuent le « plus beau métier du monde » en sauvant les autres.

Ce super-gendarme, qui a passé plus de treize ans au GIGN, raconte l’histoire de cette organisation et comment Christian Prouteau, qui l’a créée, en a fait l’une des meilleures unités d’élite du monde. Il livre anecdotes et témoignages inédits, relate les dessous d’actions spectaculaires qui ont permis de dénouer plusieurs crises majeures.

Ainsi, en 1976, l’enlèvement d’enfants dans l’enclave française de Djibouti ou, en 1988, l’arrestation de « l’ennemi public n°1 » d’alors, racontée pour la première fois. Il nous entraîne dans la prise d’otages de membres du GIGN à Ouvéa la même année. Il explique comment, en 1994, à Marignane, l’unité a sauvé les passagers de « l’Airbus de la mort », appareil qui devait s’écraser sur Paris pour provoquer un 11 septembre français.

En quarante ans, le GIGN a mené plus de mille huit cents opérations à hauts risques, neutralisé deux cent quatre-vingts forcenés et libéré six cent dix otages. Ce livre-vérité révèle de quelle façon il est devenu le rempart barrant la route au terrorisme international et à la grande criminalité.

À propos de l’auteur

Membre du GIGN pendant de nombreuses années et chef de groupe, Roland Môntins a participé à des centaines d’actions. Il a été l’un des héros de l’opération de Marignane (173 otages sauvés).


2. GIGN – Les secrets d’une unité d’élite (Jean-Luc Calyel)

GIGN - Les secrets d'une unité d'élite (Jean-Luc Calyel)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ce document, d’une exceptionnelle intensité, se lit comme un roman. Il retrace l’aventure des hommes d’élite qui constituent le GIGN. Jean-Luc Calyel décrit avec précision le quotidien de ces soldats masqués qui interviennent dans les opérations les plus délicates et souvent très dangereuses.

Nous revivons en particulier la prise d’otages sur l’aéroport de Marseille-Marignane (décembre 1994) par un commando du GIA algérien. Jean-Luc Calyel révèle encore, à partir d’un document original, l’intégralité des négociations entre le GIA et le GIGN.

Cet ouvrage apporte d’impressionnantes révélations sur le quotidien d’une unité d’élite. Libéré de son devoir de réserve, Jean-Luc Calyel peut désormais tout dire.

À propos de l’auteur

Jean-Luc Calyel a fait partie du GIGN de 1986 à 2000. Il a codirigé l’un des quatre groupes d’intervention du GIGN de 1993 à 1997. Il fut le patron de l’un de ces groupes de 1997 à 1999.


3. GIGN  – Confessions d’un OPS – En tête d’une colonne d’assaut (Philippe B.)

GIGN  - Confessions d'un OPS - En tête d’une colonne d’assaut (Philippe B.)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Philippe B. n’aurait jamais dû se trouver à la place qui fut si souvent la sienne durant ces quinze dernières années : en tête d’une colonne d’assaut du GIGN !

Élevé à la dure, son aptitude aux arts martiaux l’amène très tôt aux frontières de l’ultra-violence et de la délinquance. Pourtant, depuis qu’il a suivi en direct à la télévision le célèbre assaut du GIGN sur un Airbus à Marignane, alors qu’il avait 16 ans, Philippe B. a pour nouvelle ambition d’intégrer le « Groupe ».

Après un parcours sinueux et semé d’embûches, il passe les tests de sélection et finit parmi les premiers de sa promotion, mais les psychologues s’opposent à sa candidature en raison de son profil pour le moins atypique et de ses erreurs de jeunesse. Les instructeurs en décident autrement : ils savent qu’ils vont pouvoir canaliser son énergie et lui offrir une nouvelle vie, celle d’un opérationnel du GIGN.

Voici donc l’histoire de Philippe B., un « ops » au parcours hors du commun – chuteur opérationnel, instructeur en sports de combat, expert en explosifs et tireur d’exception dont l’adresse sera déterminante pour la réussite de certaines missions.

Entre son éducation « spartiate » et ses interventions en Libye, dans le golfe d’Aden, en Irak, ou ses dernières opérations antiterroristes sur le territoire national, il lève le voile sur le quotidien des opérationnels du GIGN.

Ce sont des individus d’exception qui font la force du Groupe fondé par Christian Prouteau. Philippe B. fait partie de ceux-là. Découvrez l’histoire d’un opérationnel du GIGN et plongez dans le récit de ses interventions en Libye, dans le golfe d’Aden, en Irak, ou ses dernières opérations antiterroristes sur le territoire national.

À propos de l’auteur

Philippe B. est vice-champion de France de full-contact à l’âge de 17 ans. Déterminé à entrer au GIGN dès l’adolescence, il atteint son objectif et sert pendant 15 ans en tant qu’opérationnel. Il vit en région parisienne.


4. Dans les coulisses du GIGN (Daniel Cerdan)

Dans les coulisses du GIGN (Daniel Cerdan)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

De sa passion, Daniel Cerdan a fait son métier. Membre du GIGN pendant quatorze ans, ce chevalier des temps modernes relate le quotidien de l’unité d’élite, les entraînements éprouvants, les opérations périlleuses comme la neutralisation d’Éloi Machoro en Nouvelle-Calédonie ou les prises d’otages mémorables.

L’occasion aussi pour Daniel Cerdan de revenir sur la mort de son autorité, François de Grossouvre, le conseiller et ami du président Mitterrand, et de révéler ce qui s’est réellement passé le jour où il a constaté le décès de « FDG », dans son bureau à l’Élysée.

Sortant de son devoir de réserve, l’auteur crie également sa colère. « Pour la première et la dernière fois ! » Climat d’injustice et de mépris, comparatifs de salaires ahurissants… Un « deux poids deux mesures inacceptable » à l’annonce de la fusion police-gendarmerie.

Avec ce témoignage alerte, truffé d’anecdotes, entre émotion et action, Daniel Cerdan nous invite à le suivre sous les dorures de la République, là où se sont joués quelques pans de l’Histoire…

À propos de l’auteur

Daniel Cerdan a passé plus de trente ans au sein de la Grande Muette, dont quatorze au GIGN.


5. GIGN – Nous étions les premiers (Christian Prouteau, Jean-Luc Riva)

GIGN - Nous étions les premiers (Christian Prouteau, Jean-Luc Riva)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le 5 septembre 1972, la prise d’otages des Jeux olympiques de Munich révèle la montée en puissance d’une nouvelle forme de terrorisme à laquelle les forces de l’ordre ne sont guère préparées.

Quelques mois plus tard, le 3 novembre 1973, vingt-cinq gendarmes sélectionnés sur dossier se présentent à Maisons- Alfort pour y passer des épreuves d’un genre nouveau afin d’intégrer le GIGN n°1, une unité d’élite de la gendarmerie que le jeune lieutenant Christian Prouteau a été chargé de mettre en place.

Aucun d’entre eux ne sait vraiment ce qui l’attend, mais les dix-huit candidats retenus ne vont pas tarder à découvrir que leur patron exige d’eux l’impossible afin de pouvoir répondre aux situations les plus extrêmes. Ensemble, ils vont devoir tout inventer pour parvenir à un niveau opérationnel jamais atteint.

Voici l’histoire sans fard des dix premières années du GIGN. L’histoire de dix-huit hommes au caractère bien trempé, menés par un chef atypique. En relevant le défi représenté par des missions de plus en plus complexes, ils vont aussi devoir convaincre quelques « gardiens du temple » résolument hostiles à l’existence même d’une unité d’élite au sein de la gendarmerie.

Pour la première fois, les protagonistes ont accepté de livrer leur témoignage sur ces premières années déterminantes dans l’identité du GIGN.

À propos de l’auteur

Christian Prouteau, né le 7 avril 1944 à Béziers, est un officier de gendarmerie et préfet français. Il a été le fondateur et le premier commandant du Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale en 1974 puis du Groupe de sécurité de la présidence de la République en 1982.

error: Contenu protégé