Les 5 meilleurs livres sur l’euthanasie

Les 5 meilleurs livres sur l’euthanasie

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’euthanasie.


1. Docteur, rendez-moi ma liberté – Euthanasie : un médecin belge témoigne… (Yves de Locht)

Docteur, rendez-moi ma liberté - Euthanasie : un médecin belge témoigne... (Yves de Locht)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Il faut l’accepter : il n’est pas toujours possible de guérir. Chacun des patients que j’ai aidé à mourir a forgé ma conviction : au-delà d’un certain seuil, la souffrance ne doit pas se prolonger. Le « dernier soin », comme j’aime l’appeler, fait partie de ceux que le médecin doit dispenser à celui qui le réclame. Ce n’est pas la vie que j’abrège, c’est l’agonie. »

Pour le docteur belge Yves de Locht, qu’un malade incurable puisse demander et bénéficier d’une euthanasie est une évidence. Une liberté dont rêvent tous les Français qui font le voyage jusqu’en Belgique.

On meurt mal au pays des droits de l’homme où les malades lourdement handicapés ou en fin de vie, interdits de disposer de leur corps, sont contraints de « faire avec » une éprouvante et inutile agonie. Alors que près de 89 % de Français sont favorables à une mort médicalement aidée et humainement choisie, il est urgent de porter cette situation déshonorante sur la scène publique.

À propos de l’auteur

Médecin généraliste à Bruxelles, Yves de Locht accompagne les patients en fin de vie et abrège leur agonie. Il suit aujourd’hui une patientèle en grande partie française.


2. Euthanasie, l’envers du décor – Réflexions et expériences de soignants (Timothy Devos)

Euthanasie, l'envers du décor - Réflexions et expériences de soignants (Timothy Devos)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ce sont huit soignants belges, professeurs d’université spécialisés en accompagnement palliatif, infirmiers et éthiciens reconnus qui tentent ensemble de dire leurs questions autour de la fin de vie, des soins palliatifs et de la pratique de l’euthanasie.

Page après page, ils partagent leur vécu et leurs réflexions nées de leur confrontation aux demandes d’euthanasie et d’accompagnement en fin de vie dans un pays, la Belgique, où l’euthanasie, dépénalisée depuis 2002, est aujourd’hui souvent devenue un acte banal.

Loin de tout militantisme, ces récits de vie et de mort, évoquent l’envers du décor d’une réalité qu’il est grand temps d’évaluer avec plus de rigueur. Ces multiples regards croisés de soignants font la richesse et l’originalité de cet ouvrage, qui s’appuie aussi sur la contribution d’une médecin israélienne.

Il s’adresse non seulement à des soignants mais aussi à toute personne qui s’interroge sur le sens de la mort et de la souffrance, et aussi sur cette réalité d’une loi votée en 2002 qui suscite toujours plus de questions.

Les exposés de ces gens de terrain contiennent des exemples qu’ils ont vécus, des histoires concrètes qui permettent au lecteur de prendre conscience de la complexité des situations et des conséquences concrètes de la loi « euthanasie ».

II s’agit donc d’une contribution unique et sans doute utile pour de nombreux pays, dont la France, où la dépénalisation de l’euthanasie en fin de vie fait aujourd’hui débat.

À propos de l’auteur

Le Prof. Timothy Devos est médecin interniste-hématologue aux Hôpitaux universitaires de Louvain (UZ Leuven) et professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Louvain (KU Leuven).


3. La mort choisie – Comprendre l’euthanasie et ses enjeux (François Damas)

La mort choisie - Comprendre l'euthanasie et ses enjeux (François Damas)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Depuis un peu plus de dix ans, l’euthanasie fait partie des possibilités de fin de vie légales en Belgique. Dix ans, un temps de recul raisonnable pour poser un regard sur le chemin parcouru.

À travers cet essai, je voudrais faire part de ce que j’ai appris durant mes trente années de vie professionnelle au contact des patients et de leurs familles. Rendre visible et partageable ce qui se joue pour chacun d’entre nous lorsque se pose la question de la fin de la vie.

L’euthanasie, même si elle n’est qu’un acte parmi tant d’autres actes de soins qui accompagnent les fins de vie, est l’objet d’erreurs, d’amalgames et de contrevérités obstinées qui ne peuvent qu’angoisser les malades et leur entourage, les plonger dans la confusion face aux épreuves qui les attendent.

À l’heure où s’amorce dans plusieurs pays un débat difficile sur le sujet, je suis persuadé qu’il est essentiel d’aider à comprendre ce que représente une euthanasie, la réflexion qui la précède, les précautions qui l’accompagnent, les procédures parfois longues qu’elle exige. Qu’on en finisse avec les peurs et les fantasmes qui circulent à son propos et qui n’ont rien à voir avec la réalité. Si des oppositions doivent subsister, qu’elles le soient désormais en connaissance de cause.

Un constat m’interpelle particulièrement aujourd’hui : bon nombre de médecins restent encore actuellement comme paralysés et interdits devant les souffrances ultimes de la fin de vie. Qu’est-ce qui, aujourd’hui encore, leur barre la route ? Ont-ils toujours la conviction que ce domaine leur est interdit ? Que la mort reste la seule affaire des individus et non celle de la médecine ? Que la condition humaine veut de manière irréductible que nous mourions seuls à l’heure que le destin choisit pour nous ?

Je voudrais, par cet ouvrage auquel je pense depuis longtemps, plaider et convaincre de la nécessité d’un accompagnement rapproché, par le médecin, du malade en train de mourir, et faire connaître à chaque personne qui anticipe la question de sa fin, les choix rendus possibles depuis que les lois belges sur la fin de vie ont été votées en 2002.

À propos de l’auteur

François Damas, médecin engagé dans la pratique de l’euthanasie depuis plus de dix ans, nous livre un état des lieux documentés, enrichi de cas concrets et un témoignage nuancé et sincère. Un outil précieux.


4. Médecin catholique, pourquoi je pratique l’euthanasie (Corinne Van Oost, Joséphine Bataille)

Médecin catholique, pourquoi je pratique l'euthanasie (Corinne Van Oost, Joséphine Bataille)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« En tant que médecin, je ne suis qu’un témoin. Seuls les malades peuvent juger des conditions dans lesquelles le temps qui leur reste à vivre n’est plus que souffrance. Donner une chance sans rien imposer est un équilibre subtil. C’est toute la tension que je vis en accompagnant les patients en demande d’euthanasie. Au rebours de ceux qui avancent leur foi pour s’en abstenir, j’ai l’impression que je témoigne de Dieu et de sa compassion pour l’homme. Et dans le fond, je me respecte plus profondément. »

Peut-on pratiquer l’euthanasie quand on est médecin de soins palliatifs ? Et catholique de surcroît ? En Belgique, où l’euthanasie est dépénalisée, ces questions se posent de plein fouet aux soignants. C’est au nom de sa foi et de son éthique médicale que Corinne Van Oost accepte de se confronter à l’euthanasie. Son objectif : donner à son patient tous les moyens d’y renoncer. Son contrat moral : rester avec lui jusqu’au bout.

Le témoignage exclusif d’une femme médecin, chrétienne engagée, qui, au nom de sa foi, pratique l’euthanasie sur les patients qui en font la demande (en Belgique). Une réflexion inédite sur la place du soignant, ses forces et ses faiblesses face à l’impuissance et la mort.

À propos de l’auteur

Médecin en soins palliatifs à la clinique d’Ottignies (Belgique francophone) et animatrice du réseau de soins palliatifs à domicile de la région, Corinne Van Oost, chrétienne engagée (communauté nouvelle Fondacio), 47 ans, est mère de trois enfants.

Joséphine Bataille est journaliste à l’hebdomadaire La Vie et travaille sur les questions de bioéthique.


5. Euthanasie – Un débat volontairement étouffé ! (Mélanie Raphaël-Béthune)

Euthanasie - Un débat volontairement étouffé ! (Mélanie Raphaël-Béthune)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« J’ai toujours rêvé de mourir en m’endormant, comme une tortue qui hiberne » ! Nous avons tous imaginé de quelle façon il serait le plus doux de partir, quelle image nous souhaitons laisser à nos proches, c’est parce que nous avons tous une chose en commun : nous allons mourir.

Ce fait inéluctable révèle de grandes inégalités car nous ne mourons pas tous dans les mêmes conditions. Pourtant la mort reste un sujet tabou et le débat sur les conditions de cette fin de vie nous est confisqué.

Dans ce livre vous retrouverez l’histoire de ce débat de 2004 à aujourd’hui, à travers une analyse des évolutions légales, de la communication politique et de l’ADMD (Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité). L’Histoire d’un droit qui reste à conquérir, l’histoire d’une liberté qui reste à obtenir, l’histoire d’un débat qui a été, jusqu’ici, volontairement étouffé !

À propos de l’auteur

Convaincue qu’il faut savoir s’engager pour ses valeurs et donner du sens à son travail, à 18 ans Mélanie Raphaël-Béthune devient réserviste gendarmerie et y travaillera à mi-temps pendant 2 ans. Dès ses 19 ans elle adhère à l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité.

Curieuse de nature elle veut pourtant découvrir bien plus, après des études de commerce en alternance, et une année à l’étranger, elle effectue un master en communication publique et politique en formation continue. Elle clôt cette formation par un mémoire sur le débat autour de la fin de vie et de l’euthanasie, et par la création du blog Ecoutez Nous Jusqu’au Bout.

Ce sont ses recherches et son travail qu’elle partage dans son ouvrage « l’Euthanasie : un débat volontairement étouffé ». La question de la gestion de la fin de vie est férocement d’actualité dans notre société, et cette analyse est à la fois l’histoire d’un manque de courage politique et celui de la conquête d’un droit social et d’une liberté individuelle !

error: Contenu protégé