Les 5 meilleurs livres sur la drogue

Les 5 meilleurs livres sur la drogue

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur la drogue.


1. Dictionnaire encyclopédique des drogues (Didier Pol)

Dictionnaire encyclopédique des drogues (Didier Pol)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Cet ouvrage de référence, sans être exhaustif, présente de manière claire et lisible, documentée et scientifique, tout ce qui touche aux drogues, licites ou non, à leur usage et à leur origine. Le lecteur consultera avec profit cette somme très complète sur un sujet phare de nos sociétés contemporaines.

Les entrées que l’on trouvera développées dans cet ouvrage se rapportent non seulement à la nature des plantes et des substances psychoactives et à leurs caractéristiques chimiques et pharmacologiques mais aussi à leur origine, leur histoire, leur sociologie, etc.

Certaines personnalités historiques ou contemporaines dont la biographie est liée à ces questions, les organismes, organisations et conventions internationales, les pays pour lesquels le problème des drogues se pose de façon plus aiguë en termes de production, de consommation ou de trafic font également l’objet de notices.

Enfin, pour essayer de rendre le panorama aussi complet que possible, la plupart des expressions argotiques liées aux drogues, en général des expressions d’origine anglo-saxonne qui se sont imposées dans l’argot international utilisé par les usagers de drogues, sont également citées.

Réunir des informations objectives sur ces questions reste difficile notamment parce que les données statistiques disponibles sur les drogues illicites sont incomplètes par nature en raison de la clandestinité des activités correspondantes.

Les statistiques produites par les organismes nationaux et internationaux en ce qui concerne la production, le trafic, la consommation, le coût social, etc. sont des évaluations réalisées à partir de divers indicateurs, différents selon les organismes et les pays, rarement comparables entre eux. De plus, des motifs d’ordre politique ou géopolitique peuvent conduire les états à fournir des statistiques faussées.

Il en est de même pour de nombreuses autres données statistiques comme les évaluations du volume d’argent sale généré par le trafic des drogues, le nombre de toxicomanes par pays, etc. Les seules données objectives sont celles concernant les saisies de drogue mais elles dépendent d’un trop grand nombre de facteurs contingents pour pouvoir constituer une base fiable d’estimation du trafic ou de la consommation. Les informations chiffrées sur les activités illicites doivent donc être considérées comme des ordres de grandeur.

Cet ouvrage n’est ni un réquisitoire anti drogue, ni une plaidoirie anti prohibitionniste. Il est uniquement destiné à fournir une information objective car d’origine scientifique à des personnes qui se sentent concernées par l’une ou l’autre des multiples questions liées aux drogues, licites ou non.

À propos de l’auteur

Aucune information disponible.


2. Les drogues d’origine naturelle – Plantes, champignons, batraciens (Kurt Hostettmann)

Les drogues d'origine naturelle - Plantes, champignons, batraciens (Kurt Hostettmann)

Disponible sur Amazon

Un guide de référence sur les principales drogues d’origine végétale, leurs usages dans l’histoire et dans le présent, les pays où elles sont cultivées, leurs effets et leurs dangers éventuels ainsi que les aspects légaux de leur production ou consommation.

Au fil de son histoire, l’homme a appris à connaître les espèces végétales qui agissent sur son psychisme, lui permettant d’entrer dans des états modifiés de conscience et de perception, de s’élever au-dessus de sa condition, de planer, voire d’entrer en communication avec dieux ou esprits.

Les chamans de diverses civilisations ont fait appel à ces plantes pour communiquer avec la Nature, poser un diagnostic et trouver le remède adapté à une maladie; les artistes y ont puisé créativité et inspiration; les curieux explorent des mondes intérieurs et les métamorphoses des sens.

Les psychotropes provoquent des effets psychiques et physiques tels que des perturbations des perceptions, des hallucinations ou des modifications de l’humeur ou de la pensée. Sensation de bien-être, euphorie, sentiment de se surpasser : certaines sont addictives, d’où leur classement dans la liste des stupéfiants prohibés.

Mais quelques psychotropes présentent aussi un immense potentiel thérapeutique encore peu exploité, suscitant un intérêt croissant dans les milieux scientifiques. Le cannabis et ses constituants (THC et CBD) sont par exemple efficaces contre les douleurs et les spasmes de la sclérose en plaques ; les composants des champignons hallucinogènes, contre la dépression et le stress post-traumatique; le LSD, pour apaiser les malades en fin de vie terrifiés par la mort.

Depuis la première édition de cet ouvrage en 2002, beaucoup de choses se sont passées : l’interdiction de la sauge divinatoire en Suisse et en Belgique, du kratom en Suisse et de l’ayahuasca en France, mais aussi la possibilité d’avoir accès au cannabis thérapeutique en Suisse et en France. Il y a eu aussi l’arrivée de nouvelles drogues comme l’hortensia, phénomène éphémère, ou le changa, version fumée de l’ayahuasca d’Amérique du Sud, qui séduit toujours plus d’Occidentaux.

L’histoire de ces drogues, le hasard de leur découverte, leurs effets et modes d’action, leurs dangers et leurs cadres légaux sont présentés dans cet ouvrage actualisé avec de nombreuses anecdotes étonnantes, des onguents aphrodisiaques des sorcières du Moyen Âge aux buveurs d’urine de consommateurs d’amanites tue-mouches, en passant par le culte qu’une secte moderne voue à des crapauds à la peau hallucinogène…

À propos de l’auteur

Kurt Hostettmann, docteur en chimie, est professeur honoraire aux Universités de Genève, Lausanne, Nanjing, Shandong et à l’Académie chinoise des sciences à Shanghai. Spécialisé dans les plantes médicinales et phyto-médicaments, il jouit d’une renommée internationale.

Il est l’auteur de plus de 500 publications scientifiques et d’une douzaine de livres, dont certains ont été traduits en japonais, chinois, indonésien, farsi, espagnol et portugais.


3. Narconomics – La drogue, un business comme les autres ? (Tom Wainwright)

Narconomics - La drogue, un business comme les autres ? (Tom Wainwright)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le trafic de drogue, un business comme les autres ?

Combinant une recherche de terrain quelquefois périlleuse à une interprétation analytique perspicace de la situation, Tom Wainwright aborde la question en économiste.

Sans jargon, ni théories alambiquées, il révèle en quoi les narcotrafiquants sont confrontés aux mêmes problématiques que tout autre entrepreneur : ressources humaines, recherche et développement, franchises, délocalisation, concurrence, relations publiques, etc.

Des prisons salvadoriennes à celles de République dominicaine, des laboratoires colombiens à ceux de Nouvelle-Zélande, du palais présidentiel mexicain à celui du Guatemala, et du marché européen à celui des États-Unis, Narconomics dresse une radiographie de la scène mondiale des stupéfiants.

Une industrie qui brasse annuellement 300 milliards de dollars et n’a rien à envier au mode de fonctionnement des multinationales. Un secteur d’activité que tâchent d’enrayer depuis des décennies les gouvernements, en vain.

Et si l’approche de Wainwright nous donnait les clés recherchées depuis si longtemps pour combattre efficacement ce fléau en frappant là où ça fait vraiment mal ?

À propos de l’auteur

Tom Wainwright est le rédacteur Grande-Bretagne de The Economist. Jusqu’en 2013, il était le correspondant du magazine à Mexico, d’où il couvrait le Mexique, l’Amérique centrale, les Caraïbes, une partie de l’Amérique du Sud ainsi que la région frontalière des États-Unis.

Avant de travailler dans le journalisme, il a étudié la philosophie, la politique et l’économie à l’Université d Oxford.


4. Les drogues et la guerre – De l’Antiquité à nos jours (Lukasz Kamienski)

Les drogues et la guerre - De l'Antiquité à nos jours (Lukasz Kamienski)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Des champignons hallucinogènes au LSD, du coca à la cocaïne, des amphétamines à l’ecstasy, cet ouvrage raconte une autre histoire des guerres, depuis Homère jusqu’aux conflits actuels au Moyen-Orient.

Il démontre que les soldats de toutes époques et de toutes civilisations ont souvent eu recours aux drogues et alcools, de leur propre initiative, ou grâce à leurs hiérarchies.

Si l’usage de drogues par les GI’s américains au Vietnam ou les nazis pendant le second conflit mondial était déjà documenté, Kamienski élargit de façon spectaculaire le tableau en dévoilant une pratique quasi universelle, des Vikings aux armées high-tech du futur.

On y apprend comment le haschich a conquis les Européens pendant la campagne d’Egypte de Napoléon, comment l’opium s’est imposé pendant la guerre civile américaine, avant que la Première Guerre mondiale ne crée un marché de la drogue en Amérique du nord, ou encore comment on enrôle les enfants soldats de l’Afrique actuelle.

Le but de ces pratiques universelles ? Vaincre la peur, doper les guerriers au combat, supporter le manque de sommeil, surmonter la dépression.

Aujourd’hui, en toute légalité, des laboratoires (y compris français) préparent les drogues du futur qui permettront de réguler le sommeil, supprimer les syndromes post-traumatiques, mais aussi droguer l’ennemi à son insu pour l’amener à renoncer au combat. Des perspectives bien réelles qui ouvrent de nombreuses questions éthiques et philosophiques.

Une histoire vraie qui ressemble parfois aux romans déjantés de Tom Wolfe ou de Hunter S. Thompson.

À propos de l’auteur

Lukasz Kamienski est professeur associé à la faculté d’études internationales et politiques de l’université Jagiellonian de Cracovie en Pologne. Ses recherches portent sur les technologies militaires, les biotechnologies, l’art de la guerre et la stratégie.


5. Drogues et plantes magiques (Jean-Marie Pelt)

Drogues et plantes magiques (Jean-Marie Pelt)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

De tout temps, mages et sorciers ont fondé leur puissance sur les mystérieux pouvoirs des herbes: plantes redoutables et redoutées aux mille sortilèges, plantes sacrées des cultes primitifs, plantes hallucinogènes pourvoyeuses de rêve et d’évasion.

Avec une rigueur scientifique qui n’exclut ni l’humour, ni la poésie, ni l’anecdote, l’auteur va de la mandragore aux amanites, du peyotl au très toxique datura, sans négliger les  » aphrodisiaques  » africains, les onguents des sorcières d’antan, l’ergot de seigle des grandes peurs médiévales.

C’est à ses origines qu’est saisi le problème de la drogue, cette drogue qui  » colle à l’homme comme la peau à sa chair  » et dont le retour en force dans le monde contemporain pourrait bien signifier un impérieux désir de fuite, une régression aux plus primitifs et aux plus constants des instincts.

Les lecteurs de Les Plantes: amours et civilisations végétales, de La médecine par les plantes, tout comme les téléspectateurs qui ont suivi et aimé l’admirable série sur L’Aventure des plantes, retrouveront ici toutes les qualités d’un auteur qui sait concilier la rigueur du scientifique, l’audace du philosophe et l’ardeur de l’homme d’action.

À propos de l’auteur

Jean-Marie Pelt, professeur de biologie végétale et de pharmacognosie à l’université de Metz, président de l’Institut européen d’écologie, a publié depuis 1956 plus d’une centaine de communications scientifiques et de travaux généraux portant notamment sur l’écologie végétale, l’ethno-botanique, les plantes médicinales et, depuis 1972, sur les problèmes généraux d’environnement.

Il a obtenu en 1977 le Grand Prix des Lectrices de Elle pour son ouvrage L’Homme renaturé (Le Seuil).

error: Contenu protégé