Les 5 meilleurs livres sur Daech

Les 5 meilleurs livres sur Daech

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur Daech.


1. Sous le drapeau noir (Joby Warrick)

Sous le drapeau noir Joby Warrick

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Quels sont les objectifs de Daesh ? Quelles sont les responsabilités des États occidentaux ? Comment en sommes-nous arrivés là ?

1999. Le gouvernement jordanien accorde l’amnistie à un groupe de prisonniers politiques. Parmi eux, se trouve Abu Musab al-Zarqaoui, un des maîtres à penser du terrorisme islamiste. En 2003, l’invasion de l’Irak par les États-Unis va lui donner l’occasion de mettre sur pied le vaste mouvement qu’il a conçu. D’abord connu sous le nom d’Al-Qaïda en Irak, celui-ci devient l’État islamique ou Daesh et continue de croître après la disparition d’al-Zarqaoui en 2006.

2016. Sous l’impulsion d’Abou Bakr Al-Baghdadi, l’État islamique sème la terreur dans le monde entier.

Joby Warrick est certainement le reporter le mieux informé sur le califat. À partir de sources inédites au Moyen-Orient, il nous offre le livre le plus complet à ce jour sur le sujet. Officiels de la CIA, figures religieuses et politiques, terroristes, il nous fait littéralement entrer dans le cerveau de chacun des protagonistes. Avec un travail digne d’un agent secret, l’esprit d’un journaliste et le style d’un romancier, il apporte ici un document aussi exclusif que pertinent sur la menace qui nous guette.

À propos de l’auteur

Prix Pulitzer, Joby Warrick est journaliste reporter au Washington Post.


2. Le piège Daech (Pierre-Jean Luizard)

Le piège Daech Pierre Jean Luizard

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Rompant avec nombre de commentaires à chaud, l’historien Pierre-Jean Luizard, grand spécialiste de la région, analyse l’ascension fulgurante et le fonctionnement de l’État islamique. Dans cet essai, qui fait dialoguer l’actualité immédiate et la grande Histoire, il explique pourquoi nous sommes pris dans le  » piège Daech « , cet  » État-monstre  » que l’Occident a largement contribué à faire émerger.

Le groupe État islamique, inconnu il y a encore quelques mois, a fait une entrée fracassante et sanguinaire dans l’actualité internationale. Profitant des crises en chaîne qui secouent l’Irak et la Syrie,  » Daech  » a pris le contrôle d’une vaste région et dispose aujourd’hui de gigantesques ressources financières. Sa volonté de construire un État le distingue nettement d’Al-Qaïda.

Rompant avec nombre de commentaires à chaud, l’historien Pierre-Jean Luizard, grand spécialiste de la région, essaie de comprendre les succès de l’État islamique, dans le contexte de déliquescence des États de la région, notamment l’Irak et la Syrie. Il met au jour des logiques moins visibles, locales autant que mondiales, sociales autant que religieuses, dont les racines remontent au début du siècle dernier, à l’époque où l’Europe dessinait les frontières actuelles du Moyen-Orient.

Dans cet essai qui fait dialoguer l’actualité immédiate et la grande Histoire, l’auteur explique pourquoi nous sommes aujourd’hui tombés dans le  » piège Daech « .

À propos de l’auteur

Pierre-Jean Luizard est directeur de recherche au CNRS. Historien spécialiste du Moyen-Orient, en particulier de l’Irak, de la Syrie et du Liban, il est l’auteur, notamment, de Les sociétés civiles dans le monde musulman (La Découverte, 2011, avec Anna Bozzo), Comment est né l’Irak moderne ? (CNRS Editions, 2009) et Histoire politique du clergé chiite (Fayard, 2014).


3. Évadée de Daech (Sara)

vadée de Daech Sara

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Sara a 27 ans. Il y a un an, cette jeune yézidie préparait son mariage dans son village du Sinjar en Irak. Mais début août, les hommes en noir ont déferlé sur les terres des yézidis. Daech. Armés jusqu’aux dents, ils ont traité les villageois de mécréants, d’adorateurs du diable. Ils ont tué les hommes et emmené les femmes. Ils ont arraché les enfants des bras de leur mère, ils ont vendu et violé les jeunes filles.

Sara a été leur prisonnière pendant deux mois. Elle a subi violence, humiliations, souffrances. Malgré le danger, elle a réussi à s’échapper. Depuis, elle survit. Réfugiée dans un village du Kurdistan proche de la frontière turque et syrienne, elle n’a aucune nouvelle de sa mère. Ses quatre frères et son père ont été exécutés, et trois de ses sœurs sont esclaves de l’Etat Islamique.

Sara prie pour qu’elles parviennent à sortir des griffes de leurs geôliers. Elle ne dort plus, hantée par ce cauchemar.

À propos de l’auteur

Avant l’arrivée de l’EI, Sara préparait son mariage dans son village en Irak. Elle raconte aujourd’hui son histoire avec l’aide de Célia Mercier, journaliste à Libération.


4. Daech – Histoire, enjeux et pratiques de l’organisation de l’Etat islamique (Kader A. Abderrahim)

Daech – Histoire enjeux et pratiques de l’organisation de l’Etat islamique Kader A. Abderrahim

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Qui sont-ils ? Combien sont-ils ? Quel est leur projet ? Surmédiatisée et méconnue à la fois, l’Organisation de l’Etat islamique s’est imposée comme un acteur central au Moyen-Orient. L’auteur remonte le fil d’un siècle d’histoire, de la création de la confrérie des Frères musulmans au terrorisme, en passant par l’enracinement des islamistes dans les sociétés arabes.

Pédagogique, cet ouvrage donne des clés de compréhension sur l’islam, l’islamisme, les rivalités régionales, les antagonismes ethniques ou confessionnels et le jeu des puissances occidentales. Accessible, il propose plus de 40 fiches pour décrypter la stratégie et les problématiques de Daech.

À propos de l’auteur

Kader A. Abderrahim est chercheur à l’Iris, spécialiste du Maghreb et de l’islamisme, et maître de conférences à Sciences-po Paris. Il est également membre du Global Finder Expert des Nations unies qui vise à faire des recommandations au Secrétaire Général de l’ONU sur le dialogue des civilisations et le rapprochement entre le Sud et le Nord.


5. Après Daech – La guerre idéologique continue (Edouard Vuiart)

Après Daech la guerre idéologique continue Edouard Vuiart

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’État islamique appartient déjà au passé. L’existence du califat n’aura été qu’éphémère et l’annonce de sa défaite militaire va inéluctablement briser l’unité de l’organisation. Mais en avons-nous réellement fini avec Daech et la menace djihadiste ?

Infliger une défaite, c’est amener l’adversaire à se convaincre qu’il a perdu la bataille et à le reconnaître. Or, comment convaincre de sa défaite un ennemi dont l’idéologie lui permet de gagner les esprits au fur et à mesure qu’il enchaîne les revers et qu’il perd du territoire ?

« Être tué est une victoire. Vous combattez un peuple qui ne peut connaître la défaite », affirmait Abu Muhammad al-Adnani, ancien porte-parole de Daech. La fin de l’État islamique en tant que proto-État ne signifie donc pas la fin du phénomène djihadiste. L’idéologie va survivre au califat et la menace terroriste, loin de disparaître, trouvera toujours sa source dans la propagande et les processus de radicalisation.

Dès lors, il apparaît aujourd’hui plus que nécessaire de parvenir, non seulement à comprendre le discours djihadiste, mais surtout à se détacher des interprétations psychotiques du terrorisme – sorte d’épidémie mondiale de folie – pour déceler la part de rationalité qui pousse ces individus à passer à l’acte.

Comment les djihadistes légitiment-ils leur violence ? Quels sont leurs arguments face au discours occidental ? Comment la menace peut-elle évoluer dans un avenir proche et quelles sont les pistes politiques et théologiques à envisager pour y faire face ?

Réalisé à partir de nombreux documents de propagande, cet ouvrage vous propose de mieux comprendre l’idéologie à l’origine du terrorisme qui nous frappe…

À propos de l’auteur

Edouard Vuiart, analyste en stratégie internationale, est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble (IEP) et titulaire d’un master « Défense, Sécurité et Gestion de crises » de l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS).

error: Contenu protégé