Les 5 meilleurs livres sur l'histoire des Médicis

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire des Médicis

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire des Médicis.


1. La saga des Médicis – Tome 1 – Contessina (Sarah Frydman)

La saga des Médicis - Tome 1 - Contessina (Sarah Frydman)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Corruption, assassinat, pouvoir, passion : tels sont les maîtres mots de l’histoire légendaire de Cosimo de Médicis et de sa descendance. Son histoire est aussi celle de la République de Florence, de son évolution artistique, politique, industrielle et commerciale alors qu’elle dominait l’Europe des XIVe et XVe siècles.

Mais, au-delà des intrigues, des alliances et des manipulations politiques, Contessina est l’histoire d’un amour, celui de Cosimo pour Contessina de Bardi, la première de ces femmes hors du commun à avoir joué un rôle essentiel dans le destin des Médicis.

À propos de l’auteur

Sarah Frydman est née à l’aube de la deuxième Guerre mondiale à Mulhouse. Son père est d’origine russe, sa mère est autrichienne.

Elle se destine très tôt à une carrière musicale, intégrant le conservatoire de Toulouse puis de Paris. Mais la maladie l’oblige à renoncer à ce rêve. Elle se réfugie alors dans la lecture et l’écriture. Elle s’est spécialisée dans les fresques historico-romanesques.


2. Le clan des Médicis (Jacques Heers)

Le clan des Médicis (Jacques Heers)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

A l’inverse d’autres villes italiennes, Florence, type même de la cité  » libre « , fleuron des arts et des lettres à la Renaissance, ne va pas confier pendant deux siècles ses destinées à un condottiere, mais à un clan de simples citoyens.

Longtemps obscurs, suffisamment habiles pour survivre aux convulsions d’une cité en proie aux pires désordres, les Médicis unissent leur destinée à celle de la ville et la portent à la quintessence de la culture dans tous les domaines.

Derrière une peinture violente et raffinée de l’époque, l’auteur décrit l’ascension, la grandeur et la faillite de cette famille de changeurs devenus princes sans titre de Florence.

La peinture violente et raffinée de la Renaissance italienne à travers l’exercice du pouvoir des Médicis à Florence.

À propos de l’auteur

Agrégé d’Histoire, Jacques HEERS a été professeur aux facultés des lettres et aux universités d’Aix-en-Provence, d’Alger, de Caen, de Rouen, de Paris X-Nanterre et de la Sorbonne (Paris IV), directeur du département d’études médiévales de Paris-Sorbonne.

Parmi ses ouvrages principaux : Précis d’histoire du Moyen AgeChristophe ColombLa Vie quotidienne à la cour pontificale au temps des Borgia et des Médicis et, chez PERRIN : Le Moyen Age, une imposture ; Gilles de Rais ; La première croisade Libérer Jérusalem et Jacques Cœur .


3. Les Médicis (Henri Pigaillem)

Les Médicis (Henri Pigaillem)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’ascension politique et sociale des Médicis est l’une des plus formidables de l’Histoire. Après avoir pratiqué le simple métier d’usurier sur les marchés de Florence, ils formèrent la famille la plus puissante d’Italie et s’illustrèrent notamment à travers sept grands-ducs, trois papes, deux reines de France et de nombreux cardinaux.

Impliqués dans tous les grands événements de leur temps, en outre artistes, poètes, inventeurs, bâtisseurs, ils furent aussi des mécènes autour desquels gravitèrent Politien, Pic de la Mirandole, Michel-Ange, Raphaël, Botticelli, Léonard de Vinci, Galilée, ou encore Haendel et Scarlatti.

Enfin, collectionneurs éclairés, ils rassemblèrent pendant trois siècles les plus belles œuvres d’art venues du monde entier et exposées aujourd’hui dans les musées de Florence.

Henri Pigaillem brosse un panorama complet de cette glorieuse dynastie, de la révolte des Ciompi en 1378 à la conspiration des Pazzi, du sac de Rome au schisme anglican, du concordat de Bologne à la chute de Florence, du premier grand-duc Cosme Ier à la dernière représentante de la famille, Anne-Marie-Louise, disparue en 1743.

À propos de l’auteur

Couronné par l’Académie française, la Société des Gens de Lettres, la Fondation Cino del Duca, Henri Pigaillem est l’auteur de nombreuses biographies, dont celles d’Anne de Bretagne, de la Duchesse de Fontanges, du Docteur Guillotin, des Hugo et des Guises, toutes parues chez Pygmalion.


4. La fortune des Médicis (Jean-Yves Boriaud)

La fortune des Médicis (Jean-Yves Boriaud)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le siècle dit  » des Médicis  » passe pour un moment d’exception, un modèle d’équilibre politique comme de perfection esthétique. Au XVe siècle affluent effectivement à Florence, en ce brillant Quattrocento, artistes, architectes, érudits et philosophes qui en font le phare de la Renaissance italienne.

Mais rien n’aurait été possible sans la toile économique patiemment tissée depuis des dizaines d’années par les fondateurs méconnus de la dynastie des Médicis, des banquiers qui, en dépit des graves soubresauts qui agitèrent l’histoire de la ville, montèrent un réseau de succursales qui firent la fortune de la famille.

Fort de sa connaissance intime de la période, Jean-Yves Boriaud montre comment les Médicis, appuyés sur cette solide infrastructure, réussirent à s’emparer, sous Cosme (1434-1464) puis Laurent  » le Magnifique  » (1469-1492), de la réalité du pouvoir politique dans cette  » république  » aux rouages compliqués et à conforter cette puissance en se constituant une cour de haute culture, à même de célébrer les exceptionnels mérites du clan.

Cela avant que le système montre ses limites et qu’en sollicitant à l’excès les ressources de la banque familiale, Laurent et ses successeurs ne le conduisent à l’échec final, la faillite de 1494. L’ascension, l’apogée et la chute d’une famille mythique, racontée avec brio par l’historien des Borgia.

À propos de l’auteur

Jean-Yves Boriaud, professeur émérite de langue et littérature latines à l’université de Nantes, spécialiste de la Rome renaissante, a notamment publié Histoire de Rome et Les Borgia (tous deux chez Perrin) et traduit des grands textes humanistes, dont les Lettres de la vieillesse de Pétrarque, Le Prince et L’Art de la guerre de Machiavel.


5. Les Médicis – Splendeur et secrets d’une dynastie sans pareille (Alexandre Dumas)

Les Médicis - Splendeur et secrets d'une dynastie sans pareille (Alexandre Dumas)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ils ont donné deux reines à la France, deux papes à la Chrétienté… et Florence leur doit ses heures les plus glorieuses. Princes prodigieusement populaires, riches et puissants, grands mécènes, les Médicis ont durablement marqué leur temps.

Depuis l’avènement de Côme l’Ancien, le « Père de la patrie », au début du XVe siècle, jusqu’à l’extinction de la lignée avec la mort de Jean-Gaston en 1737, leur histoire n’est que révoltes, exils, assassinats, trahisons, jeux de pouvoirs et amours violentes… Digne des meilleurs romans, elle inspire la verve de l’historien Dumas. Et l’histoire selon Dumas est une histoire où le sang coule, des complots se trament, des têtes tombent…

Menacé de faillite, Alexandre Dumas se réfugie à Florence en 1840, où il est chargé d’écrire le texte de la Galerie de Florence, renfermant gravées les œuvres conservées aux Offices. Ce superbe ouvrage s’ouvrait sur Les Médicis, hommage à la famille qui avait fondé l’un des plus beaux musées du monde. Un hommage enfin réédité.

À propos de l’auteur

Alexandre Dumas est un écrivain français né le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts et mort le 5 décembre 1870 au hameau de Puys, ancienne commune de Neuville-lès-Dieppe, aujourd’hui intégrée à Dieppe.

error: Contenu protégé