Les 5 meilleurs livres sur Clint Eastwood

Les 5 meilleurs livres sur Clint Eastwood

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur Clint Eastwood.


1. Clint (Richard Schickel)

Clint (Richard Schickel)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Une rétrospective, illustrée de plus de deux cents photographies et une vision de l’homme de cinéma à la carrière légendaire.

À propos de l’auteur

Critique, documentariste et historien du cinéma, Richard Schickel est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages en langue anglaise. Il est un ami intime de Clint Eastwood.


2. Eastwood par Eastwood (Michael Henry Wilson)

Eastwood par Eastwood (Michael Henry Wilson)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Clint Eastwood n’est jamais là où on l’attend. Se remettant toujours en question à chaque projet, il ne cesse de progresser, et de nous surprendre.

Figure emblématique du western, à travers la trilogie de l’Homme sans nom, et du film policier, avec la série de l’Inspecteur Harry, Clint Eastwood est passé à la réalisation en 1971 avec Play Misty for Me. Pas à pas, il a gagné ses galons, jusqu’à atteindre la reconnaissance unanime tant du public que de la critique. “Aujourd’hui, dit-il, je fais ce qui me plaît, comme il me plaît. Il m’a fallu du temps pour en arriver là. “

C’est ce parcours que retrace Eastwood par Eastwood, qui est le fruit d’une complicité de près de trente ans. Clint Eastwood s’y prête au jeu des questions réponses avec autant de lucidité que de précision.

Comment le passage à la mise en scène s’est-il imposé à l’acteur fétiche de Sergio Leone et de Don Siegel ? Pourquoi s’est-il impliqué dans la production de projets insolites, parfois risqués, alors qu’il pouvait se reposer sur ses acquis ? Comment a-t-il pu mener à bien des films personnels dans une industrie régie par les studios ? Par quels détours cet anticonformiste légendaire est-il devenu l’un des maîtres du cinéma américain contemporain ?

Ce dialogue avec Michael Henry Wilson permet à Eastwood de raconter ce qui lui tient le plus à cœur : le jazz et le cinéma, Carmel et Hollywood, l’histoire passée et présente de l’Amérique. Avec intelligence, humour et modestie, il commente chacun de ses propres films, ses westerns comme ses films policiers, jusqu’aux œuvres de la maturité, de plus en plus inclassables.

Cette nouvelle édition mise à jour présente les films les plus récents de Clint Eastwood : L’Echange (2008), Gran Torino (2008) et lnvictus (2009).

À travers une illustration abondante comprenant de nombreuses photographies de la collection personnelle du cinéaste, notamment sur ses années de jeunesse et ses débuts d’acteur, Eastwood par Eastwood restitue la carrière et l’oeuvre d’Eastwood dans toute sa richesse. Une biographie et une filmographie complètent cet ouvrage de référence.

À propos de l’auteur

Né et éduqué à Paris, Michael Henry Wilson est un Français de Californie. Cinéaste, historien de cinéma, collaborateur de la revue Positif, il a notamment publié Voyage de Martin Scorsese à travers le cinéma américain (1997), Raoul Walsh ou la Saga du continent perdu (2001), Jacques Tourneur ou la Magie de la suggestion (2003) et Entretiens avec Martin Scorsese (2005).

Ses deux passions, le cinéma et l’histoire, se marient dans ses scénarios (Investigating Sex d’Alan Rudolph, 2002) ‘et ses réalisations (A ta recherche de Kundun, 1998). II a coécrit et coréalisé avec Martin Scorsese les trois volets du Voyage à travers le cinéma américain (1995).

Après avoir dressé un portrait intime du cinéaste dans Clint Eastwood, le franc-tireur (2007), il a réalisé Réconciliation (2010), un long métrage documentaire consacré à Nelson Mandela et la transformation de l’Afrique du Sud, où le réalisateur d’Invictus joue un rôle clé.


3. Clint Eastwood : une légende (Patrick Macgilligan)

Clint Eastwood : une légende (Patrick Macgilligan)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Chasseur de primes flegmatique dans Le Bon, la brute et le truand, flic aux méthodes brutales dans L’Inspecteur Harry, oscar du meilleur réalisateur et du meilleur acteur pour Impitoyable et Million Dollar Baby, l’homme est aujourd’hui une légende vivante du cinéma, qui protège jalousement sa vie privée.

C’est pourquoi le véritable Clint n’a jamais été aussi honnêtement décrit que dans cette biographie scrupuleusement documentée. Voici enfin raconté Eastwood, le cinéaste, acteur et producteur prolifique, attentif à tous les aspects de ses films, mais aussi Clint, l’homme, l’époux, le père de famille… et le séducteur.

En se plongeant dans des archives de studio et des manuscrits non publiés, en interviewant ses amis, sa famille et ses associés, Patrick McGilligan a réussi un véritable tour de force. Son livre est à la fois un monument de cinéphilie et un grand travail d’investigation.

Il dévoile un homme plus ambigu qu’on le croit, aux multiples facettes, collectionneur de femmes, homme d’affaires habile et manipulateur qui exerce un contrôle total sur son image. Il revient en détail sur chacun de ses films et examine ses nombreuses paternités (il est le père d’au moins cinq ” enfants illégitimes “).

À lire comme un roman vrai.

À propos de l’auteur

Patrick McGilligan est l’un des biographes et historiens les plus reconnus aux États-Unis. Il est l’auteur de livres de références sur Jack Nicholson, Robert Altman, Fritz Lang et George Cukor. Il vit aujourd’hui à Milwaukee avec sa femme et ses trois enfants.


4. Clint Eastwood (Michael Henry Wilson)

Clint Eastwood (Michael Henry Wilson)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Gagnant ses galons pas à pas jusqu’à une reconnaissance unanime tant du public que de la critique, Clint Eastwood a su rester un anticonformiste qui ne craint pas de nous dérouter en remettant en question son image de star. Il n’est jamais là où on l’attend.

Comment la mise en scène s’est-elle imposée au jeune comédien soucieux de contrôler sa carrière ? Comment la vedette qui aurait pu se reposer sur ses lauriers a-t-elle décidé de s’impliquer dans la production de projets risqués ? Comment le maître du film de genre est-il devenu un auteur à part entière, sans pour autant se marginaliser vis-à-vis de Hollywood ?

Ce sont ces questions et bien d’autres encore que Michael Henry Wilson a posées à Clint Eastwood. Pendant plus de vingt ans, le plus secret des grands cinéastes américains a accepté de se plier au rituel de l’entretien. De raconter ce qui lui tient à cœur : le cinéma et le jazz, Carmel et Hollywood, l’Histoire de l’Amérique et à l’occasion la sienne propre.

De revisiter ses débuts d’acteur avec Sergio Leone (la trilogie de l’Homme sans nom) et Don Siegel (L’Inspecteur Harry). De commenter ses propres films depuis qu’il est passé derrière la caméra avec Un frisson dans la nuit : westerns (L’homme des hautes plaines, Losey Wales, Pale Rider, Impitoyable) et films policiers (L’épreuve de force, La Corde raide, Sudden Impact), mais aussi ballades et blues (Honkytonk Man, Bronco Billy, Bird), jusqu’aux œuvres de la maturité, de plus en plus inclassables (Sur la route de Madison, Mystic River, Million Dollar Baby, et le diptyque sur la guerre du Pacifique : Mémoires de nos pères / Lettres d’lwo lima).

Ce dialogue complice, qui ne fait que s’approfondir au fil du temps, est superbement illustré de photos de tournage et de plateau de tous les films d’Eastwood acteur et réalisateur, ainsi que de documents provenant de sa collection personnelle.

À propos de l’auteur

Né et éduqué à Paris, Michael Henry Wilson est un Français de Californie. Cinéaste, historien de cinéma, collaborateur de la revue Positif, il a notamment publié Voyage de Martin Scorsese à travers le cinéma américain (1997), Raoul Walsh ou la Saga du continent perdu (2001), Jacques Tourneur ou la Magie de la suggestion (2003) et Entretiens avec Martin Scorsese (2005).

Ses deux passions, le cinéma et l’histoire, se marient dans ses scénarios (Investigating Sex d’Alan Rudolph, 2002) ‘et ses réalisations (A ta recherche de Kundun, 1998). II a coécrit et coréalisé avec Martin Scorsese les trois volets du Voyage à travers le cinéma américain (1995).

Après avoir dressé un portrait intime du cinéaste dans Clint Eastwood, le franc-tireur (2007), il a réalisé Réconciliation (2010), un long métrage documentaire consacré à Nelson Mandela et la transformation de l’Afrique du Sud, où le réalisateur d’Invictus joue un rôle clé.


5. Clint Eastwood : 100 photos pour comprendre (Samuel Douhaire)

Clint Eastwood : 100 photos pour comprendre (Samuel Douhaire)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Une biographie illustrée en 100 photos pour dresser le portrait de Clint Eastwood : l’homme, l’acteur, le réalisateur, le musicien… l’artiste aux multiples facettes.

Ces photos et leurs légendes présentent autant les grands thèmes du cinéma de Clint Eastwood que sa manière de travailler, les grandes influences de ses films ainsi que l’homme en dehors des plateaux de tournage.

Elles permettent ainsi de découvrir une personnalité hors du commun, aussi bien en marge d’Hollywood qu’en son centre, et un acteur-metteur en scène mal-aimé à ses débuts, devenu une des stars mondiales les plus populaires et un réalisateur universellement admiré.

La vie et la carrière exceptionnelles de ce génie du cinéma se dessinent ainsi, au travers de ces 100 photos parfois inattendues, parfois légendaires.

À propos de l’auteur

Samuel Douhaire, né en 1969, est critique cinéma et télévision à Télérama après avoir travaillé plusieurs années pour Libération. Il a participé au Dictionnaire Maurice Pialat paru chez Léo Scheer ainsi qu’au Dictionnaire Jean Eustache à paraître prochainement aux mêmes éditions.

 
error: Contenu protégé