Les 5 meilleurs livres de Bernard Ollivier

Les 5 meilleurs livres de Bernard Ollivier

Bernard Ollivier est un journaliste et écrivain français né en 1938 dans la Manche, connu notamment pour ses récits de voyage, et fondateur d’une association de réinsertion des jeunes par la marche.


1. Longue marche – Tome 1 – Traverser l’Anatolie

Longue marche – Tome 1 – Traverser l’Anatolie (Bernard Ollivier)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Bernard Ollivier aura cheminé, la retraite venue, d’un bout à l’autre de l’Asie, d’Istanbul à Xi’an, en longeant l’ancienne route de la Soie. Quatre années passées les chaussures aux pieds, essentiellement à la belle saison, afin de pouvoir franchir les hauts cols d’Anatolie et du Partir impraticables en hiver.

Quatre années racontées au fil des jours dans un récit qui n’est en rien l’évocation d’un exploit mais bien le partage d’une aventure humaine rare, par un voyageur émerveillé allant de rencontre en rencontre et qui constate que son projet lui est aussi mystérieux que le monde.


2. Longue marche – Tome 2 – Vers Samarcande

Longue marche – Tome 2 – Vers Samarcande (Bernard Ollivier)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Des dernières passes du Kurdistan au terrible désert de Karakoram impossible à traverser l’été, de Tabriz, Iicbapour ou Téhéran. Bernard Ollivier poursuit sa route. A dos de chameau d’abord., puis devenu chameau lui-même pour transporter l’indispensable provision d’eau, il continue, sans cesse émerveillé, sa marche vers Samarcande et ses coupoles d’or…


3. Longue marche – Tome 3 – Le vent des steppes

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Des neiges du Pamir aux ruelles de Hashgar, seule métropole d’Asie centrale à vivre encore à l’heure des Mille et Une Nuits, des interminables déserts du Taklamakan et de Gobi à la Chine des Hans, Bernard Ollivier continue de marcher sur la route de la soie.

Il en arrive, chemin faisant, après être passé sur les traces des anciens fidèles à l’enseignement du Bouddha, à regretter la générosité de l’Islam si familier au voyageur. S’il tire quelques conclusions personnelles et peine à retrouver les repères d’un monde soi-disant moderne, c’est toujours sur le ton pudique et réservé qui donne à son récit l’écho de l’universel…


4. Aventures en Loire – 1000 kilomètres à pied et en canoë

Aventures en Loire – 1000 kilomètres à pied et en canoë (Bernard Ollivier)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Imaginez des chemins à la verdure luxuriante, des vignobles aux cépages prestigieux, des brumes matinales flottant autour de nobles châteaux, un fleuve majestueux. Et comme Bernard Ollivier, partez pour une odyssée hors du commun : 1000 kilomètres en six semaines sur les bords de Loire, du mont Gerbier-de-Jonc jusqu’à Nantes. A pied tout d’abord, puis vogue la galère ! Troquez vos godillots contre un canoë.

Vous découvrirez que l’aventure n’est pas toujours à l’autre bout du monde. Que la beauté est partout si on prend le temps de l’observer. Que l’hospitalité n’a pas déserté nos terres. Au fil des rencontres, l’auteur dessine un portrait de ces gens des bords de Loire qui lui ont ouvert leur porte et leur cœur.

Comme toujours avec notre marin d’eau douce, l’aventure a le goût du bonheur. Mais prenez garde. La vie du fleuve n’est pas toujours tranquille.


5. La vie commence à 60 ans

La Vie commence à 60 ans (Bernard Ollivier)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

La retraite est une aventure. Qu’elle soit ardemment souhaitée ou rejetée, elle est inéluctable. Il y a de nombreuses recettes pour la rater. Hélas pour ceux qui ne réagissent pas, il n’y aura pas d’autre chance ; c’est la dernière. Comment ne pas transformer une période cruciale – la troisième et dernière partie de la vie après l’adolescence et la maturité – en marais intellectuel et physique, avant la déchéance promise ?

Voici 10 ans, alors que j’entamais cette dernière page de mon existence, j’étais déprimé, anémié, sans espoir et sans projet, en un mot désespéré. La chance et sans doute une volonté de vivre qui ne demandait qu’à s’exprimer m’ont permis de transformer cette « retraite » en une aventure fertile. De me refabriquer une existence riche et créatrice.

A travers ma propre expérience, je souhaite montrer à tous ces lecteurs qui m’ont suivi sur la route de la soie puis dans l’aventure de Seuil que, pour eux aussi, « la vie commence à 60 ans. »

error: Contenu protégé