Les 5 meilleurs livres sur les armes à feu

Les 5 meilleurs livres sur les armes à feu

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur les armes à feu.


1. Armes à feu – Encyclopédie visuelle (Chris McNab)

Armes à feu – Encyclopédie visuelle Chris McNab

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Un guide richement illustré sur les armes à feu des origines à nos jours, des mousquets aux fusils d’assaut en passant par les mitrailleuses et les fusils de chasse.

Tous les modèles célèbres sont présentés, comme le M16, le AK47, le Mauser, le FA-MAS F1, le AK74 ou encore le MG42. Chaque arme est accompagnée d’une légende détaillée et d’une fiche technique indiquant son pays d’origine, sa date de création, son poids, ses dimensions et son calibre.

Avec plus de 1000 illustrations présentant chaque arme de profil et en couleurs, cette Encyclopédie visuelle est un ouvrage de référence pour tous les passionnés d’armes à feu.

À propos de l’auteur

Chris McNab a écrit de nombreux ouvrages d’histoire militaire.


2. Encyclopédie de l’armement mondial – Tome 1 (Jean Huon)

Encyclopédie de l’armement mondial – Tome 1 Jean Huon

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’encyclopédie de l’Armement mondial décrit avec toutes les précisions techniques utiles, et un nombre impressionnant d’illustrations en couleur, les armes légères (individuelles et collectives) utilisées dans le monde depuis 1860 jusqu’à aujourd’hui, et ce par les forces armées ou les organismes de sécurité de 190 pays différents.

C’est lors des deux conflits importants du XIXe siècle (la guerre de Sécession en Amérique et les hostilités entre la France et la Prusse) que l’armement est entré dans sa phase moderne avec l’introduction du chargement par la culasse et l’utilisation de munitions manufacturées.

D’autres innovations technologiques ont été développées dans les années qui suivirent, avec la mécanisation industrielle, les armes à tir rapide et l’utilisation de la poudre sans fumée.

Les deux grands conflits du XXe siècle ont eux aussi permis le développement de procédés de fabrication permettant la réalisation de modèles plus légers et plus performants.

Après 1945, la plupart des pays utilisaient des armements en provenance, pour les uns des deux bords de l’Atlantique, pour les autres du bloc soviétique et de ses alliés, tandis qu’éclataient ça et là des conflits localisés.

Les bouleversements géopolitiques des années 1990, le renversement de certaines alliances et la mondialisation ont révélé que de nouveaux pays devenaient présents dans le domaine de la production d’armement, tandis que de grandes nations sabordaient leurs moyens de production.

C’est pour répondre à la curiosité légitime de tous ceux qui s’intéressent au sujet qu’a été rédigée cette encyclopédie. Elle décrit, en 7 volumes, plus de 3 000 armes différentes sans compter leurs variantes et représente sans doute l’ouvrage le plus complet jamais réalisé en ce domaine.

À propos de l’auteur

Jean Huon est un des plus grands spécialiste des armes européen. Expert agréé par la Cour d’Appel de Versailles et la Cour de Cassation, il est historien de l’armement, et a publié plus de 1000 articles dans la presse mondiale ainsi qu’une cinquantaine de livres sur le sujet.


3. Encyclopédie de l’armement mondial – Tome 2 (Jean Huon)

Encyclopédie de l’armement mondial – Tome 2 Jean Huon

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’encyclopédie de l’Armement mondial décrit avec toutes les précisions techniques utiles, et un nombre impressionnant d’illustrations en couleur, les armes légères (individuelles et collectives) utilisées dans le monde depuis 1860 jusqu’à aujourd’hui, et ce par les forces armées ou les organismes de sécurité de 190 pays différents.

C’est lors des deux conflits importants du XIXe siècle (la guerre de Sécession en Amérique et les hostilités entre la France et la Prusse) que l’armement est entré dans sa phase moderne avec l’introduction du chargement par la culasse et l’utilisation de munitions manufacturées.

D’autres innovations technologiques ont été développées dans les années qui suivirent, avec la mécanisation industrielle, les armes à tir rapide et l’utilisation de la poudre sans fumée.

Les deux grands conflits du XXe siècle ont eux aussi permis le développement de procédés de fabrication permettant la réalisation de modèles plus légers et plus performants.

Après 1945, la plupart des pays utilisaient des armements en provenance, pour les uns des deux bords de l’Atlantique, pour les autres du bloc soviétique et de ses alliés, tandis qu’éclataient ça et là des conflits localisés.

Les bouleversements géopolitiques des années 1990, le renversement de certaines alliances et la mondialisation ont révélé que de nouveaux pays devenaient présents dans le domaine de la production d’armement, tandis que de grandes nations sabordaient leurs moyens de production.

C’est pour répondre à la curiosité légitime de tous ceux qui s’intéressent au sujet qu’a été rédigée cette encyclopédie. Elle décrit, en 7 volumes, plus de 3 000 armes différentes sans compter leurs variantes et représente sans doute l’ouvrage le plus complet jamais réalisé en ce domaine.

À propos de l’auteur

Jean Huon est un des plus grands spécialiste des armes européen. Expert agréé par la Cour d’Appel de Versailles et la Cour de Cassation, il est historien de l’armement, et a publié plus de 1000 articles dans la presse mondiale ainsi qu’une cinquantaine de livres sur le sujet.


4. Encyclopédie de l’armement mondial – Tome 3 (Jean Huon)

Encyclopédie de l’armement mondial – Tome 3 Jean Huon

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’encyclopédie de l’Armement mondial décrit avec toutes les précisions techniques utiles, et un nombre impressionnant d’illustrations en couleur, les armes légères (individuelles et collectives) utilisées dans le monde depuis 1860 jusqu’à aujourd’hui, et ce par les forces armées ou les organismes de sécurité de 190 pays différents.

C’est lors des deux conflits importants du XIXe siècle (la guerre de Sécession en Amérique et les hostilités entre la France et la Prusse) que l’armement est entré dans sa phase moderne avec l’introduction du chargement par la culasse et l’utilisation de munitions manufacturées.

D’autres innovations technologiques ont été développées dans les années qui suivirent, avec la mécanisation industrielle, les armes à tir rapide et l’utilisation de la poudre sans fumée.

Les deux grands conflits du XXe siècle ont eux aussi permis le développement de procédés de fabrication permettant la réalisation de modèles plus légers et plus performants.

Après 1945, la plupart des pays utilisaient des armements en provenance, pour les uns des deux bords de l’Atlantique, pour les autres du bloc soviétique et de ses alliés, tandis qu’éclataient ça et là des conflits localisés.

Les bouleversements géopolitiques des années 1990, le renversement de certaines alliances et la mondialisation ont révélé que de nouveaux pays devenaient présents dans le domaine de la production d’armement, tandis que de grandes nations sabordaient leurs moyens de production.

C’est pour répondre à la curiosité légitime de tous ceux qui s’intéressent au sujet qu’a été rédigée cette encyclopédie. Elle décrit, en 7 volumes, plus de 3 000 armes différentes sans compter leurs variantes et représente sans doute l’ouvrage le plus complet jamais réalisé en ce domaine.

À propos de l’auteur

Jean Huon est un des plus grands spécialiste des armes européen. Expert agréé par la Cour d’Appel de Versailles et la Cour de Cassation, il est historien de l’armement, et a publié plus de 1000 articles dans la presse mondiale ainsi qu’une cinquantaine de livres sur le sujet.


5. Armes modernes de petit calibre – Plus de 270 modèles du monde entier (Chris McNab)

Armes modernes de petit calibre – Plus de 270 modèles du monde entier Chris Mcnab

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

La véritable révolution dans la conception des armes s’effectua surtout au XIXe siècle. Le Zündnadelgewehr (fusil à aiguille) de Johann Nikolaus Dreyse et le fusil d’infanterie modèle 1866 d’Alphonse Chassepot établirent le principe de base du fusil à verrou.

Plus tard à la fin du siècle, des inventeurs comme le français Basile Gras, l’autrichien Ferdinand Mannlicher et l’allemand Peter Paul Mauser conjuguèrent la culasse mobile avec un système de chargeur.

Les armes à répétition à manivelle comme la mitrailleuse et le Gatling, ce dernier ayant une cadence de tir de 3 000 coups par minute, démontraient déjà leurs capacités de destruction.

Plus significatif, des figures déterminantes comme Hiram Stevens Maxim et le baron Odkolek von Augezd respectivement, utilisèrent la force du recul de l’arme et la pression des gaz de détente comme principes de fonctionnement, lesquels sont encore utilisés aujourd’hui.

La mitrailleuse Maxim, en particulier, a été diffusée dans le monde et a prouvé sa terrible efficacité lorsqu’elle a été utilisée par les troupes britanniques en Afrique et en Afghanistan durant la dernière décennie du XIXe siècle.

Dans l’univers des armes de poing, le XIXe siècle était aussi une période de progrès exceptionnel. En 1835, après que Samuel Colt lança sur le marché son revolver à percussion, et qu’Horace Smith et Daniel B. Wesson aient introduit le premier revolver à cartouches, le pistolet devint une arme de combat confirmée.

La double-action (cela signifie qu’une pression continue sur la détente permet de charger et de tirer), la tringle d’expulsion pour extraire les douilles du barillet et le chargement par le basculement latéral du barillet suivirent rapidement.

Hormis la technologie des métaux et quelques améliorations techniques, les caractéristiques auxquelles peuvent prétendre les revolvers de la fin du XIXe siècle ne diffèrent pas sensiblement de celles des revolvers de nos jours.

De plus, des concepteurs tels que Hugo Borchardt présentaient déjà le pistolet automatique muni d’un chargeur, un type d’arme qui dépassa en popularité le revolver au XXe siècle.

Le XIXe siècle éclipsa le siècle suivant, tant sur le plan du progrès des armes que par l’invention de la cartouche à percussion annulaire et de l’utilisation de la nitrocellulose, plus efficace comme charge propulsive.

Toutefois, alors que le XIXe siècle fut peut-être l’époque des plus importantes expériences, le XXe siècle sera le siècle du passage à l’excellence.

Au sommaire :

  • Près de 300 armes de petit calibre réalisées au XXe siècle, chacune illustrée par une planche détaillée en couleurs.
  • Pour chaque arme une fiche technique fournissant tous les détails nécessaires : les dimensions, le poids, les munitions et les données sur sa portée.
  • Des informations synthétiques sur la conception du projet et la diffusion de chaque arme.
  • A la fin de l’ouvrage, un index complet pour en faciliter la consultation.

À propos de l’auteur

Chris McNab a écrit de nombreux ouvrages d’histoire militaire.

error: Contenu protégé