Les 5 meilleurs livres sur l’OAS

Les 5 meilleurs livres sur l’OAS

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’OAS.


1. Voyage au cœur de l’OAS (Olivier Dard)

Voyage au cœur de l'OAS (Olivier Dard)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

A partir de l’ensemble des archives de l’état-major de l’OAS, l’étude exhaustive et concrète d’une organisation qui ensanglanta l’Algérie et la France, s’attaqua à l’Etat et tenta d’assassiner le général de Gaulle.

Pour la première fois, il est possible de répondre clairement à ces questions : qui commande l’OAS ? Est-elle une organisation fasciste ? Qui la finance ? Quels sont ses moyens, ses méthodes et ses résultats de lutte ? Quel est, enfin, son poids dans l’opinion ?

Le face-à-face entre l’OAS et l’Etat est saisissant. Les archives éclairent en particulier, sur fond de négociation des accords d’Evian, le choix et la mise en oeuvre de la politique de la ” terre brûlée ” menée par l’organisation, tout comme les réactions des autorités civiles et militaires qui plient devant la force d’un mouvement qu’elles n’ont, de leur aveu même, jamais réussi à infiltrer.

À propos de l’auteur

Olivier Dard est agrégé, docteur habilité en histoire contemporaine et diplômé de l’IEP de Paris. Professeur d’histoire contemporaine à l’université Paul-Verlaine de Metz, spécialiste de l’histoire politique du XXe siècle, il a publié plusieurs ouvrages dont Le rendez-vous manqué des relèves des années 30 (PUF, 2002), Voyage au cœur de l’OAS (Perrin, 2005 ; tempus, 2011) et Bertrand de Jouvenel (Perrin, 2008).


2. Les soldats perdus – Des anciens de l’OAS racontent (Vincent Quivy)

Les soldats perdus - Des anciens de l'OAS racontent (Vincent Quivy)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Ils étaient officier, étudiant, médecin, industriel, ils sont devenus “activistes” et “rebelles”. Aujourd’hui, “terroristes à la retraite”, les anciens de l’OAS livrent leur vie, leurs motivations et racontent le combat sans pitié pour l’Algérie française.

Cette vingtaine de récits croisés plonge dans les coulisses de l’histoire, des débuts du contre-terrorisme aux heures clandestines de l’OAS en passant par les préparatifs du 13 mai 1958 ou les dessous du putsch de 1961.

Du lieutenant Jean Marie Curutchet, responsable de l’OAS-Métropole à Pierre Guillaume, le “crabe-tambour”, de Jean-Claude Pérez, un des chefs de l’organisation à Armand Belvisi, chargé d’assassiner de Gaulle, de Joseph Rizza, ancien des commandos Delta à Jean-Jacques Susini, cofondateur de l’OAS, ils forment, eux tous, hauts responsables ou hommes de base, théoriciens ou plastiqueurs, un portrait de groupe.

Celui des soldats perdus de l’Algérie française. Insurgés contre la république, ils sont devenus, à l’heure des déchirures, les parias de la Nation. Acteurs puis perdants de l’histoire, ils ont, de l’exil à la prison, brûlé leur existence et subi le déshonneur. Aujourd’hui, entre amertume et apaisement, ils parlent.

À propos de l’auteur

Vincent Quivy, historien et journaliste, est l’auteur de documentaires radiophoniques dont Bab el-Oued ou la Mémoire retrouvée, et Vivre en marge, diffusés sur France Culture.


3. Histoire secrète de l’OAS (Georges Fleury)

Histoire secrète de l'OAS (Georges Fleury)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

L’histoire de l’Organisation Armée Secrète restait à raconter. Certes, on a beaucoup écrit, filmé, témoigné sur cette O.A.S. fondée en février 1961 à Madrid par Pierre Lagaillarde et Jean-Jacques Susini. On a beaucoup brodé, accusé, rêvé, sans trop savoir. On ne peut, en effet, raconter l’O.A.S. qu’en l’ayant côtoyée ou combattue.

En pleine guerre d’Algérie, sans former un bloc uniforme, des nostalgiques de Vichy, fascistes, monarchistes et poujadistes de toutes origines s’allient à des déserteurs pour abattre le général de Gaulle et la République. Leurs ambitions sont contradictoires ; leurs soutiens mal affirmés, changeants, insaisissables.

Au-delà des desperados d’Alger et d’Oran, combien sont-ils réellement, ces combattants de l’O.A.S. ? Cinq cents ? Deux mille ? Beaucoup plus ? Et leurs sympathisants ?

Pendant plus de trente ans, j’ai recueilli des centaines de témoignages. J’ai écouté. Consulté. Vérifié. Comparé. Et voici, enfin, l’histoire secrète de l’O.A.S., qui est mon livre, comme on dit. Moi aussi, j’ai été “Algérie française”. J’ai aimé l’Algérie à en mourir, mais ce livre n’est pas un pèlerinage. Ni un témoignage.

Car si j’étais du fer dont s’est forgée l’O.A.S., je n’ai jamais participé au combat des Pieds-noirs désespérés. Raconter l’O.A.S., c’est revenir une fois encore en Algérie, comme historien cette fois. Avec distance. Sans langue de bois. Sans parti pris.

À propos de l’auteur

Georges Fleury est l’auteur d’une œuvre nombreuse et variée, qui alterne récits de guerre et histoires d’animaux. Romancier, historien, il est en particulier l’auteur de Tuez de Gaulle ! (Grasset, 1999). Engagé très jeune dans les « commandos marine », il a combattu en Algérie, et pour « l’Algérie française ».


4. Confessions du nº2 de l’OAS – Entretiens avec Jean-Jacques Susini (Bertrand Le Gendre, Jean-Jacques Susini)

Confessions du nº2 de l'OAS - Entretiens avec Jean-Jacques Susini (Bertrand Le Gendre, Jean-Jacques Susini)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Jean-Jacques Susini a relu la transcription de ces entretiens, sans y apporter de modifications sinon de détails. Si Jean-Jacques Susini se défausse parfois, il est étranger aux remords. À 78 ans, il n’a rien perdu de son tranchant. Il justifie avec la même équanimité qu’hier les atrocités commises au nom de l’Algérie française. Il ne cache rien non plus des faiblesses de l’OAS et des graves divergences qui traversaient l’Organisation…

À propos de l’auteur

Bertrand Le Gendre est un journaliste et essayiste français né le 25 février 1948 à Neuilly-sur-Seine.

Jean-Jacques Susini, né le 30 juillet 1933 à Alger et mort le 3 juillet 2017 à Paris, est un homme politique français. Il est le cofondateur de l’Organisation armée secrète avec Pierre Lagaillarde.


5. OAS – Histoire d’une guerre franco-française (Rémi Kauffer)

OAS - Histoire d'une guerre franco-française (Rémi Kauffer)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

De 1961 à 1962, la France vit la dernière guerre civile de son histoire. 2000 victimes dans ce conflit qui oppose les jusqu’au-boutistes Algérie française de l’Organisation armée secrète (OAS) aux gaullistes et aux partis de gauche.

Rien de plus disparate que l’OAS, où d’ex-communistes croisent des fascistes bon teint, où d’anciens vichyssois côtoient quelques noms prestigieux de la Résistance, où des pieds-noirs pauvres de Bab el-Oued se mêlent à des officiers supérieurs, des aristocrates, des étudiants, des industriels.

Ce terrorisme du désespoir échoue face à un général de Gaulle résolu comme jamais, à des adversaires parfois peu respectueux des lois en vigueur et à une population métropolitaine de plus en plus hostile.

Rémi Kauffer explore les arcanes sanglants de cette guerre franco-française. Il en révèle des aspects jusqu’à présent inédits : “l’OAS juive” d’Algérie ; l’influence monarchiste dans l’OAS-métropole ; les conflits fratricides entre gaullistes ; la récupération des “soldats perdus” OAS aux quatre coins de l’Europe. Sans complaisance et sans esprit partisan, ce livre brosse enfin l’histoire de cette période troublée et tragique.

À propos de l’auteur

Rémi Kauffer, historien et journaliste, est professeur à Sciences-Po Paris. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages consacrés à l’histoire contemporaine.

 
error: Contenu protégé