Les 5 meilleurs livres sur l'histoire de la marine

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire de la marine

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire de la marine.


1. Corsaire de la République – Voyages, aventures et combats (Louis Garneray)

Corsaire de la République - Voyages, aventures et combats (Louis Garneray)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Excepté la piraterie, j’ai fait à peu près tous les genres le navigation. Excepté l’Amérique et la Nouvelle-Hollande, j’ai vu à peu près le monde entier. » Ainsi parle Louis Garneray, embarqué à treize ans, compagnon de Surcouf et qui dresse dans Corsaire de la République la chronique édifiante de ses premières années passées parmi les corsaires de l’océan Indien.

L’époque est celle des derniers succès de la Marine française, dus pour l’essentiel à l’intrépidité des capitaines indépendants que la République autorisait à mener la guerre de course contre les Anglais. C’est avec eux, entre Zanzibar et les Philippines, que Garneray partagea les bons comme les pires moments d’une existence « à la vie, à la mort ! ».

À propos de l’auteur

Peintre de marines, dessinateur, graveur, aventurier et corsaire, né en 1783 et mort en 1857 quelques mois seulement avant le mystérieux assassinat de son épouse, Louis Garneray sillonna l’océan Indien avant de participer, entre autres, à la prise du Kent par Surcouf.

Ses Mémoires, connus sous le nom de Voyages, aventures et combats, source impressionnante d’informations sur la flibuste, font de lui le précurseur du roman d’aventures maritimes.


2. Une histoire de la marine de guerre française (Rémi Monaque)

Une histoire de la marine de guerre française (Rémi Monaque)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

En France, nation foncièrement terrienne, la marine a souvent été perçue comme une institution un peu insolite, voire marginale, que l’on délaisse dès que s’accumulent les menaces sur les frontières du Nord et de l’Est. Et pourtant, l’histoire de la marine de guerre française, du XIIIe siècle à nos jours, est riche d’enseignements, marquée certes par des revers, mais également par des moments de gloire.

Si la défaite de Trafalgar ou le sabordage de la flotte à Toulon en 1942 sont bien des épisodes douloureux, ils ne doivent pas masquer les incontestables réussites de Richelieu ou Napoléon III, comme la qualité et les exploits des hommes de la Royale au XVIIIe siècle.

Rémi Monaque embrasse tous les aspects de la question – politique, technique, stratégique… – et dessine les grandes lignes de sept siècles d’histoire. La rivalité franco-britannique sur mer apparaît ainsi comme centrale, tandis que le passage de la marine à voile à celle à vapeur marque une rupture profonde.

Enfin, grâce aux témoignages recueillis comme à sa propre expérience, l’auteur explique les dernières évolutions du XXe siècle, notamment le développement de l’aéronavale et la place centrale de la marine dans la dissuasion nucléaire. Une synthèse magistrale.

À propos de l’auteur

Le contre-amiral Rémi Monaque, entré à l’Ecole navale en 1955, compte trente-sept années de carrière active dans la Marine nationale.

Il figure parmi les plus fins connaisseurs de l’histoire de la marine de guerre française, ce dont ses nombreux ouvrages remarqués témoignent, notamment Latouche-Tréville, l’amiral qui défiait Nelson, Suffren et Trafalgar (Grand Prix de la Fondation Napoléon).


3. La marine française au XVIIIe siècle (Michel Vergé-Franceschi)

La marine française au XVIIIe siècle (Michel Vergé-Franceschi)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le XVIIIe siècle passe pour avoir été celui du café, du sucre, des chocolatières et des indiennes. Certes, mais pour convoyer les vaisseaux marchands, pour protéger la pêche et le commerce, pour défendre Fort-Royal ou Louisbourg, la marine française dut livrer la première des Batailles de l’Atlantique.

Du sac de Rio de Janeiro par un Malouin (Du Guay-Trouin) – lors de la guerre de succession d’Espagne (1701-713) à la bataille de la Chesapeake sous les ordres d’un Provençal (le compte de Grasse) durant la guerre d’Amérique -, la marine française semble voler de succès en succès.

Mais les guerres de la sucession d’Autriche (1744-1748) et de Sept Ans (1756-1763) sont là pour montrer combien durent être grands les efforts des Choiseul, Sartine et Caastries pour doter un royaume d’une marine autre que celle de Joseph Vernet.

Grâce à eux, un siècle commencé par la prise de Gibraltar par la Royal navy (1704) put s’achever dans l’Inde par les combats glorieux du bailli de Suffren, remportés peu avant que n’appareille M. de La Pérouse, car le siècle de la guerre sur mer fut aussi celui des Bougainville, des Cook et des d’Entrecasteaux.

À propos de l’auteur

Michel Vergé-Francheschi est professeur d’histoire moderne à l’université de Savoie. Il est depuis 1995 Directeur du Laboratoire d’Histoire et d’Archéologie maritime à l’époque moderne du CNRS, URA 1989 (Musée de la Marine/Paris IV-Sorbonne).


4. Résister sur les mers – Une histoire de la marine française libre (Luc-Antoine Lenoir)

Résister sur les mers - Une histoire de la marine française libre (Luc-Antoine Lenoir)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Sait-on qu’une partie de la marine française a rallié, dès juin 1940, le général de Gaulle en Angleterre ? Qu’au lieu de livrer leurs navires aux Allemands, des marins civils et militaires ont désobéi au maréchal Pétain et à l’amiral Darlan pour rallier Londres ? Qu’ils ont, pendant plus de quatre ans, participé aux combats les plus glorieux contre les nazis ?

Formées par l’amiral Muselier, les Forces navales françaises libres ont été le fer de lance d’opérations militaires légendaires. Pour la première fois, un livre relate leur épopée : les coups d’éclat contre les sous-marins allemands U-Boote, les victoires contre l’Afrika Korps de Rommel en Afrique, mais aussi les missions de ravitaillement de l’URSS par l’Arctique…

Une histoire faite de victoires brillantes, de pertes amères et de courage, et dont les héros se nomment Honoré d’Estienne d’Orves, Philippe Kieffer ou encore les pêcheurs de l’île de Sein. Les marins libres sont enfin les seuls Français à débarquer en Normandie le 6 juin 1944, avant de participer, en août 1944, à la Libération de Paris puis à celle de l’Europe.

Des anecdotes quotidiennes relatées par les soldats aux décisions stratégiques, en passant par des révélations sur les relations parfois conflictuelles entre de Gaulle et ses partenaires, Churchill notamment, toute la vie des « FNFL » nous est ici contée avec passion.

À propos de l’auteur

Diplômé en sciences politiques et en histoire, officier de réserve dans la Marine nationale, Luc-Antoine Lenoir est journaliste au Figaro. Résister sur les mers est son premier livre.


5. Histoire des sous-marins – Des origines à nos jours (Jean-Marie Mathey, Alexandre Sheldon-Duplaix)

Histoire des sous-marins - Des origines à nos jours (Jean-Marie Mathey, Alexandre Sheldon-Duplaix)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Par leur capacité à se dérober sous nos yeux et à se fondre dans le milieu hostile que constitue l’océan, les sous-marins sont devenus l’arme décisive du combat naval et du maintien de l’équilibre stratégique de la dissuasion nucléaire entre les grandes puissances.

Cette troisième édition entièrement refondue et actualisée de L’histoire des sous-marins des origines à nos jours retrace les développements techniques dans les différents pays constructeurs et l’évolution des stratégies militaires qui ont conduit cette plate-forme submersible à transformer l’histoire depuis l’aube du XXe siècle.

Ecrit par deux spécialistes, cet ouvrage permet de comprendre le rôle des sous-marins des origines à nos jours. Sa très riche iconographie comporte de nombreux documents inédits venus de grandes collections internationales.

Ce livre séduira aussi bien le grand public attiré par un sujet contemporain mal connu que le passionné d’histoire navale en quête d’informations précises et abondamment illustrées.

À propos de l’auteur

Le contre-amiral Jean-Marie Mathey est un ancien élève de l’École Navale (1955). Il a effectué une carrière d’officier de marine dans la marine nationale, essentiellement à bord des sous-marins Diesel et nucléaires. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les sous-marins.

Alexandre Sheldon-Duplaix est un historien naval français. Né d’un père américain et d’une mère française, il a la double nationalité. Il est chercheur au Service historique de la Défense (Vincennes) depuis 1999 et enseigne à l’école militaire. Il a travaillé au ministère de la Défense de 1987 à 1999 et a publié trois ouvrages sur les sous-marins et les porte-avions.

error: Contenu protégé