Les 5 meilleurs livres de James Ellroy

Les 5 meilleurs livres de James Ellroy

James Ellroy, de son vrai nom Lee Earle Ellroy, né le 4 mars 1948 à Los Angeles, en Californie, est un écrivain et scénariste américain, spécialisé dans le roman noir et le roman policier historique.


1. Le Dahlia noir

Le Dahlia noir (James Ellroy)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le 15 janvier 1947, la police de Los Angeles trouve sur un terrain vague le cadavre nu d’une femme de 22 ans, Betty Short. Le corps est sectionné en deux au niveau de la taille, vidé de ses organes et de son sang, il présente de nombreuses lacérations et brûlures, notamment aux seins, et la bouche a été ouverte d’une oreille à l’autre.

La police met toutes ses forces sur ce meurtre qui, à cause de la tendance de la victime à se vêtir de noir, devient « l’affaire Dahlia noir. » Elle va faire la une du Herald Express pendant douze semaines.

Inspiré d’un fait divers, le premier volet du Quatuor de Los Angeles a consacré le James Ellroy auprès du public français. À la lecture de cette bombe, on comprend aisément pourquoi: il fait vivre au lecteur une véritable descente aux enfers. Cette mortelle randonnée continue dans Le Grand Nulle Part, L.A Confidential et White Jazz. Nicolas Mesplède


2. American tabloïd

American tabloïd (James Ellroy)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Malgré son poids, American Tabloid tient de l’épure tant il semble que l’auteur ait taillé à la serpe dans un manuscrit que l’on imagine colossal. Plein comme un œuf, American Tabloid requiert une attention de tous les instants : Une simple ligne parcourue d’un œil distrait, et c’est une conspiration, un retournement de veste ou un cadavre qui risquent d’échapper au lecteur.

Il n’en fallait pas moins pour passer au scalpel les mille jours de l’administration Kennedy et dresser le tableau dantesque des cinq ans qui courent de novembre 1958 au 22 novembre 1963 à Dallas…


3. L.A. Confidential

L.A. Confidential (James Ellroy)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Trois flics dans le Los Angeles des années cinquante… Ed Exley veut la gloire. Hanté par la réussite de son « incorruptible » de père, il est prêt à payer n’importe quel prix pour parvenir à l’éclipser. Bud White a vu son père tuer sa mère. Aujourd’hui, il est devenu un bloc de fureur, une bombe à retardement portant un insigne. « Poubelle » Jack Vincennes terrorise les stars de cinéma pour le compte d’un magazine à scandales. Un secret enfoui dans sa mémoire le ronge. Il fera tout pour ne pas le laisser remonter à la surface.

Trois flics pris dans un tourbillon, un cauchemar qui teste leur loyauté et leur courage, un cauchemar d’où toute pitié est exclue et qui ne permet à personne de survivre. L.A. Confidential est un roman noir épique. Après Le Dahlia Noir et Le Grand Nulle Part, L.A. Confidential est le troisième volet du « Quatuor de Los Angeles ».


4. Le Grand Nulle Part

Le Grand Nulle Part (James Ellroy)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le Grand Nulle Part commence la nuit du premier de l’an 1950 et met en scène trois destins parallèles de policiers. L’inspecteur adjoint Danny Upshaw enquête sur une série de meurtres sexuels avec mutilations.

Le lieutenant de la criminelle, Mal Considine, accepte de servir l’ambition d’un aspirant-procureur en participant à un dossier sur l’influence communiste à Hollywood. Buzz Meeks, homme de main, ex-flic des narcotiques et pourvoyeur de chair fraîche pour Howard Hughes, se joint à la lutte contre « la menace rouge » pour l’argent et le pouvoir.

Sans le savoir, les trois hommes ont acheté un billet pour l’enfer.


5. Un tueur sur la route

Un tueur sur la route (James Ellroy)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

 » Il existe une dynamique dans la mise en œuvre de l’horreur: servez la garnie d’hyperboles fleuries, et la distance s’installe même si la terreur est présente, puis branchez tous les feux du cliché littéral ou figuratif, et vous ferez naître un sentiment de gratitude parce que le cauchemar prendra fin, un cauchemar au premier abord trop horrible pour être vrai.

Je n’obéirai pas à cette dynamique. Je ne vous laisserai pas me prendre en pitié. Charles Manson, qui déblatère dans sa cellule mérite, lui, la pitié ; Ted Bundy, qui proteste de son innocence pour que les femmes solitaires lui écrivent, mérite le mépris. Je mérite crainte et respect pour être demeuré inviolé jusqu’au bout du voyage que je vais décrire, et puisque la force de mon cauchemar interdit qu’il prenne fin un jour, vous me les offrirez.  »

Ainsi parle Martin Michael Plunkett, âgé de 35 ans, coupable de plusieurs dizaines de meurtres sexuels couvrant tout le territoire des Etats-Unis sur une période de dix années. Avec un tueur sur la route, James Ellroy s’est attaché à faire le portrait, de « l’intérieur », d’un « serial killer « .

error: Contenu protégé