Les 5 meilleurs livres de Jack London

Les 5 meilleurs livres de Jack London

Jack London, né John Griffith Chaney le 12 janvier 1876 à San Francisco et mort le 22 novembre 1916 à Glen Ellen, Californie, est un écrivain américain dont les thèmes de prédilection sont l’aventure et la nature sauvage.


1. Croc-Blanc

Croc Blanc Jack London

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Dans le Grand Nord sauvage et glacé, un jeune loup apprend à lutter pour la vie. Les premiers hommes qu’il rencontre, des Indiens, le baptisent Croc-Blanc. Auprès d’eux, il connaît la chaleur du feu de camp, mais aussi le goût du sang. Racheté par un Blanc cupide, il est dressé pour le combat et découvre la haine. Un homme pourtant le sauve de cet enfer. Croc-Blanc lui vouera un amour exclusif.


2. L’appel de la forêt

L’appel de la forêt Jack London

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« L’Appel de la forêt » est le livre le plus célèbre de Jack London, celui qui lui valut une immense renommée dès sa première publication en 1903. Roman du Grand Nord, né de sa vie de chercheur d’or au Klondike, l’histoire du chien Buck a bouleversé des générations de lecteurs. Mais au-delà du roman d’aventure, London affirme ici sa vision du monde, où l’hérédité sauvage triomphe de la civilisation corruptrice.


3. Martin Eden

Martin Eden Jack London

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Martin Eden, un marin de vingt ans issu des quartiers pauvres d’Oakland, décide de se cultiver pour faire la conquête d’une jeune bourgeoise. Il se met à écrire, et devient un auteur à succès. Mais l’embourgeoisement ne lui réussit pas… Désabusé, il part pour les îles du Pacifique.

Ce magnifique roman paru en 1909, le plus riche et le plus personnel de l’auteur, raconte la découverte d’une vocation, entre exaltation et mélancolie. Car la réussite de l’œuvre met en péril l’identité de l’écrivain. Comment survivre à la gloire, et l’unir à l’amour, sans se perdre soi-même ? Telle est la quête de Martin Eden, le marin qui désire éperdument la littérature.


4. Le Loup des mers

Le Loup des mers Jack London

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Dès sa parution en 1904 Le Loup des mers fut reconnu comme un chef-d’œuvre du « roman d’aventures ». Ce qui consterna London – lequel avait rêvé là d’une sorte de « roman total », comme avait pu être un demi-siècle plus tôt le Moby Dick de Melville. Fasciné à l’époque par les idées de Nietzsche – qu’il cherchera à réfuter plus tard sans pouvoir vraiment s’en détacher -, le combat des hommes qu’il évoque, confrontés à un océan aveugle et sourd. C’est d’abord celui de l’Idée contre ce qu’il est convenu d’appeler le Réel.

La tempête, les mutineries réprimées, la chasse aux phoques sont bien là, certes, et violemment là même. Mais comme autant d’hameçons lancés au lecteur sédentaire en attente d’un autre espace où l’Esprit puisse s’ébattre dans un monde à sa mesure. L’un des plus grands London, sans hésitation possible; ce que nous rappelle ici un préfacier qui n’en est pas encore revenu : Jean-François DENIAU.


5. Le peuple d’en bas

Le peuple d’en bas Jack London

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Durant l’été 1902, jack London descend au cœur des ténèbres de l’empire le plus puissant de la planète pour y vivre le quotidien des pauvres de l’East End de Londres. Le récit qu’il en rapporte est effrayant. faim, alcoolisme, violence, maladie et survie sont les conditions de ces prolétaires que le mécanisme même de la charité maintient dans la misère.

Une famille, dans une pièce, déplace le cadavre d’un nouveau-né afin de faire de la place aux vivants. Ailleurs, une mère vend des bonbons triés par son fils tuberculeux.

Dans cet expérience digne de Dante, London fait ce que Stevenson rêvait de faire, non pas un témoignage, mais une immersion dans un monde où les hommes ont perdu jusqu’à l’idée de révolte.

error: Contenu protégé