Les 5 meilleurs livres sur les Incas

Les 5 meilleurs livres sur les Incas

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur les Incas.


1. Les Incas (César Itier)

Les Incas (César Itier)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Aujourd’hui encore, l’or des Incas, les ruines mystérieuses de leurs cités et le mythe d’un empire juste et bienveillant nourrissent le rêve des voyageurs.

Aux alentours de 1400 de notre ère, alors que la partie andine de l’Amérique du Sud est morcelée en de multiples royaumes et seigneuries, un petit peuple montagnard, les Incas, se lance dans une suite de conquêtes qui l’amène à constituer rapidement le plus grand État jamais connu dans l’Amérique précolombienne.

L’empire inca représente l’étape ultime du développement d’une civilisation très ancienne, celle du Pérou antique, que son isolement, jusqu’à la conquête espagnole, a rendue particulièrement originale.

À propos de l’auteur

César Itier est Maître de conférences à l’INALCO en charge du DULCO (Diplôme Unilingue de Langues et Civilisations Orientales) de quechua et du Diplôme Supérieur de Langues et Civilisations Andines à l’INALCO. Il est membre du Centre d’études sur les langues indigènes d’Amérique (CELIA) du CNRS, et du Centre de recherches sur oralité (CRO) de l’INALCO.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la tradition orale et le théâtre en langue quechua, d’éditions de documents quechuas des XVIe et XVIIe siècles et d’articles consacrés aux religions du Pérou ancien. Il a publié La Littérature orale quechua (Karthala, 2005) et traduit les Contes du lever du jour de Porfirio Meneses Lazón (L’Asiathèque, 2001)


2. La fabuleuse découverte de la cité perdue des Incas – La découverte de Machu Picchu (Hiram Bingham)

La fabuleuse découverte de la cité perdue des Incas - La découverte de Machu Picchu (Hiram Bingham)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Souvent qualifié de  » huitième merveille du monde « , le Machu Picchu est aujourd’hui classé dans le patrimoine culturel de l’humanité. Enchâssées sur une cime vertigineuse, au creux d’un des replis les plus inaccessibles des Andes péruviennes, ses ruines constituent le plus fameux site archéologique du Nouveau Continent.

Disparue de la mémoire des hommes pendant quatre cents ans, la  » cité perdue des Incas  » fut redécouverte le 21 juillet 1911 par l’explorateur et l’historien visionnaire américain Hiram Bingham. Sa passionnante histoire est devenue dans le monde un classique du récit d’exploration, prototype de tous les  » Aventuriers de l’Arche Perdue « . Bingham, en fait, pose ici une énigme encore jamais résolue.

Qu’en est-il donc du Machu Picchu ? Pourquoi ce nid d’aigles, volontairement édifié à l’abri de la rapacité des hommes se dresse-t-il si haut entre ciel et terre ? Pourquoi ses bâtisseurs voulurent-ils lui assurer une quasi-inviolabilité ? Fut-il un gynécée réservé aux  » Femmes choisies  » de l’Inca ? Un temple dédié au Dieu-Soleil ? Une forteresse destinée à barrer la route du Cuzzo aux tribus sauvages d’Amazonie ?

Autant de questions qui demeurent sans réponse, continuant à attiser, par-delà les siècles, la curiosité des hommes.

À propos de l’auteur

Hiram Bingham est né à Honolulu en 1875 et mort à Washington en 1956. Explorateur, universitaire et sénateur américain, il a enseigné l’histoire de l’Amérique latine aux universités de Harvard, Princeton et Yale.

Il a aussi dirigé cinq expéditions scientifiques en Amérique du Sud entre 1906 et 1915. Il est l’auteur de travaux sur les Incas et notamment de La Fabuleuse découverte de la cité perdue des Incas, paru en français aux éditions Pygmalion.


3. Mythes incas (Gary Urton)

Mythes incas (Gary Urton)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Nous ne connaissons les mythes incas que par des documents postérieurs à la conquête, collationnés et rapportés par les conquérants et les chroniqueurs espagnols. À travers ces  » relations « , l’auteur rend compte de la culture et de la société incas, ainsi que des récits dramatiques qui concernent ces peuples et le monde qui les environne.

À partir de textes publiés et de documents inédits, ainsi que des données archéologiques, il présente au lecteur un ensemble de récits mythiques typiques tels que la création du monde, la fondation de l’empire ou encore les exploits de certains monarques d’exception.

Il explore également certaines traditions qui gardent d’étonnantes traces des origines de l’État et d’autres qui permettent de mesurer les attentes messianiques des populations andines.

À propos de l’auteur

Gary Urton, professeur d’anthropologie à l’Université de Colgate, Hamilton, dans l’État de New York, est un chercheur reconnu et un auteur d’ouvrages incontestés sur les civilisations andines.


4. Aztèques et Incas – Grandeur et décadence de deux empires fabuleux (William Hickling Prescott)

Aztèques et Incas - Grandeur et décadence de deux empires fabuleux (William Hickling Prescott)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Aztèques et Incas : deux noms qui font rêver. Il fallut attendre les années 1840 pour qu’un historien américain de Boston se penchât sur l’histoire de ces fabuleux empires qui disparurent dans un déluge de feu et de sang, sous les assauts des Conquistadores, à partir de 1519.

Véritables best-sellers au XIXe siècle, admirablement traduits par Amédée Pichot et Hector Poret, l’Histoire de la Conquête du Mexique et l’Histoire de la Conquête du Pérou firent l’effet d’une bombe à leur parution en révélant des pans entiers de l’histoire du continent américain.

D’emblée, l’œuvre s’imposa comme un monument. Maîtrisant parfaitement toutes les sources disponibles à son époque, faisant preuve d’une érudition sans taille, William Hickling Prescott fut le premier historien à reconnaître le génie propre des civilisations précolombiennes.

Cent cinquante ans après leur publication, ses deux ouvrages sont toujours considérés comme des œuvres de référence. Ils font sans conteste de lui l’égal de Jules Michelet.

À propos de l’auteur

William Hickling Prescott, historien et essayiste américain (1796-1859) est né dans une famille de la bonne société bostonienne. Il fait ses études à Harvard.

Malgré sa terrible infirmité (il est devenu quasiment aveugle dans son adolescence), il acquiert une prodigieuse érudition et entreprend, avec l’aide de lecteurs et de secrétaires particuliers, la rédaction d’une History of the Reign of Ferdinand and Isabella (1837).

Il publie ensuite ses fameuses Histoire de la Conquête du Mexique (1843) et l’Histoire de la conquête du Pérou (1847). Il meurt alors qu’il travaille à une histoire du règne de Philippe II.


5. Les Incas (Alfred Métraux)

Les Incas (Alfred Métraux)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

En 1962, Claude Lévi-Strauss commentait ainsi la publication des Incas d’Alfred Métraux :  » Il n’existe certainement pas […] de meilleure introduction à la connaissance des sociétés péruviennes, et bien que ce livre soit accessible au lecteur le moins préparé, les américanistes eux-mêmes y trouveront beaucoup de renseignements naguère épars, ici rassemblés pour la première fois, en même temps que l’occasion d’utiles réflexions.  » (L’Homme, revue française d’anthropologie.)

La présente réédition reprend le texte initial et intégral qu’Alfred Métraux a publié dans  » Le temps qui court « , en 1962. La chronologie et la bibliographie ont été complétées et mises à jour.

À propos de l’auteur

Né à Lausanne, citoyen américain à partir de 1941, Alfred Métraux fut l’un des meilleurs ethnologues de sa génération. Il a publié notamment L’Île de Pâques (Gallimard, 1941).

error: Contenu protégé