Les 5 meilleurs livres sur l'histoire de l'Allemagne

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire de l’Allemagne

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire de l’Allemagne.


1. Mille ans d’Allemagne – Histoire et géopolitique du monde germanique (Ernest Weibel)

Mille ans d’Allemagne – Histoire et géopolitique du monde germanique Ernest Weibel

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Mille ans d’Allemagne est la grande fresque historique et géopolitique du peuple allemand, du Moyen Âge à nos jours. Ernest Weibel en offre ici une synthèse accessible à un large public.

Durant des siècles, le Saint Empire romain germanique associe à son sort des populations slaves, baltes et romanes (françaises et italiennes), et son influence s’étend du golfe de Finlande aux bords de la Meuse, et de la mer du Nord à la Méditerranée.

Aux Temps modernes, alors que la Réforme de Luther divise le Corps germanique tout en lui conférant une unité linguistique avec le haut allemand, la Suisse, les Provinces-Unies (les Pays-Bas actuels) et la plupart des États italiens se détachent de l’institution impériale.

Du XVIe siècle jusqu’à la fin des Lumières, le Saint-Empire est le théâtre de nombreuses crises, rivalités (Prusse et Autriche) et amputations. La Révolution française et Napoléon détruisent l’édifice impérial dans les cendres duquel s’affirme, au XIXe siècle, un puissant sentiment national allemand.

En 1871, la Prusse unifie l’Allemagne à son profit, en écartant l’empire d’Autriche. Au XXe siècle, à travers deux guerres mondiales et le nazisme, le Reich allemand bouleverse la conscience et l’équilibre du Vieux continent ; puis après un demi-siècle de division (RDA et RFA), l’unité allemande est rétablie en 1990 dans le cadre de l’Union européenne.

À propos de l’auteur

Professeur émérite à l’université de Neuchâtel (Suisse), Ernest Weibel a étudié en Italie et en Suisse. Il a publié des ouvrages ayant trait au fédéralisme, aux pouvoirs locaux, aux minorités, à Machiavel et à la géopolitique (Histoire et géopolitique des Balkans de 1800 à nos jours ; Histoire et géopolitique de l’Europe centrale, Ellipses, 2002 et 2004).


2. Histoire de l’Allemagne des origines à nos jours (Joseph Rovan)

Histoire de l’Allemagne des origines à nos jours Joseph Rovan

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Si en France l’État s’est forgé une nation, en Allemagne, la nation a pris conscience d’elle-même à travers une pluralité d’États. Le  » Deutsche Reich « , l’Empire allemand de Bismarck, laissait hors de ses frontières près d’un quart du territoire. Le corps germanique était trop grand et ses variétés intérieures lui ont presque toujours imposé une forme fédérale.

Cependant, la domination napoléonienne avait fait naître dans les Allemagnes une soif de puissance dont l’aboutissement fut la folle aventure hitlérienne. Beaucoup d’Allemands ont pensé que la grandeur de leur peuple devait s’affirmer dans la vie de l’esprit, d’autres dans la réussite matérielle.

Retrouvant son unité après la guerre froide, la République fédérale d’Allemagne n’est plus aujourd’hui que la plus grande des puissances moyennes dont le destin s’accomplit dans une Europe commune.

À propos de l’auteur

Historien français d’origine allemande, il a enseigné l’histoire et la politique de l’Allemagne à l’université Paris VIII-Vincennes.


3. L’Allemagne de 1870 à nos jours (Serge Berstein, Pierre Milza)

L’Allemagne de 1870 à nos jours Serge Berstein Pierre Milza

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le 3 octobre 1990, une série de cérémonies solennelles célébrait la réunification de l’Allemagne. Épilogue d’une histoire agitée et grandiose que retrace le présent ouvrage, l’événement ne prend sa véritable signification que replacé dans la perspective d’une évolution qui naît à la fin du XVIIIe siècle avec la prise de conscience du sentiment national allemand.

L’affirmation de celui-ci passe par la réalisation d’une unité qui se fera « par le fer par le feu », par le drame apocalyptique de deux guerres mondiales dans lesquelles l’État allemand porte une lourde responsabilité, puis par l’effondrement, en 1945, d’un pays pratiquement rayé de la carte et qui vit alors son « année zéro », avant que ne renaissent deux États allemands qui paraissent s’orienter vers des destins séparés.

Mais l’histoire contemporaine de la nation allemande est aussi celle d’une remarquable réussite économique, de l’apprentissage, parfois douloureux, de la démocratie et de l’ouverture à l’Europe, chemins d’une réunification qui fait de la République fédérale le centre de gravité et la première puissance du continent.

C’est à gérer cette situation nouvelle, dans un monde difficile où les grandes puissances attendent de l’Allemagne qu’elle joue un rôle à sa mesure, que doivent désormais se consacrer les gouvernants d’un pays réunifié confronté à tous les aléas de la conjoncture mondiale mais dont la crise qui frappe le monde en 2008 et qu’elle est le seul pays européen à parvenir à surmonter fait plus que jamais l’incontestable puissance dominante de l’Union européenne.

À propos de l’auteur

Serge Berstein est professeur émérite à l’Institut d’Études politiques de Paris. Il est spécialiste de l’histoire politique du XXe siècle à laquelle il a consacré un grand nombre d’ouvrages.

Pierre Milza est professeur émérite à l’Institut d’Études politiques de Paris où il a enseigné l’histoire des relations internationales au XXe siècle. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur cette question, ainsi que sur l’Italie, le fascisme et les problèmes de l’immigration.


4. Histoire de l’Allemagne – De la Germanie à nos jours (Henry Bogdan)

Histoire de l’Allemagne Henry Bogdan

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Une vision de l’Allemagne à travers ses métamorphoses successives depuis l’entrée des Germains dans le monde occidental jusqu’à la réunification de 1990.

Nombreux sont les ouvrages qui font commencer l’histoire de l’Allemagne en 1871, date de l’unité. Élargissant cette vision, Henry Bogdan propose une synthèse qui embrasse le passé allemand depuis l’entrée des Germains dans le monde occidental jusqu’à la réunification de 1990.

II analyse le Moyen Age riche en événements et contradictions (notamment la fondation au Xe siècle du Saint Empire romain germanique), le règne des Habsbourg, l’apparition de la Prusse de Frédéric II, l’essor économique au XIXe siècle, l’émergence de l’Allemagne bismarkienne et l’unification d’un pays longtemps éclaté.

Cette histoire générale du monde germanique est indispensable pour comprendre celle des peuples européens et bien des aspects de l’Allemagne contemporaine.

À propos de l’auteur

Henry Bogdan, agrégé d’histoire et diplômé des Langues O, est spécialiste de l’histoire de l’Europe centrale et orientale, et plus particulièrement de la question des minorités nationales. Henry Bogdan assure des cours à l’EMSST et au Centre d’études européennes de l’université de Marne-la-Vallée.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Histoire de la Hongrie (Que sais-je ?), et, chez Perrin, de Histoire des pays de l’EstHistoire des peuples de l’ex-URSSLes Chevaliers teutoniquesLa Guerre de Trente Ans et Histoire des Habsbourg.


5. Au cœur de l’Allemagne nazie (Xavier de Hauteclocque)

Au cœur de l’Allemagne nazie Xavier de Hauteclocque

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Dans la lignée d’Albert Londres ou Henri Béraud, Xavier de Hauteclocque est dans l’entre-deux-guerres un grand-reporter audacieux, auteur d’enquêtes dans le Grand Nord, sur la route de La Mecque ou aux confins de l’URSS. Ami de Kessel, parfaitement germanophone, il entame dans les années 1930 une série de reportages chocs dans une Allemagne en pleine crise.

Cet ouvrage présente les trois enquêtes menées par Hauteclocque au cœur d’un pays gangrené par le nazisme. Ses textes sont tous d’une clairvoyance désespérée et d’un rare courage. Il multiplie les révélations sur les SA et les SS, les disparitions, les assassinats, les tortures, et sur la propagande du régime.

Ses trois livres, A l’ombre de la croix gammée, La tragédie brune et Police politique hitlérienne, témoignages hors du commun, alertent l’opinion publique française et inquiètent le régime nazi, au point que les services spéciaux jurent sa perte.

À propos de l’auteur

Xavier de Hauteclocque, né le 12 août 1897 à Saveuse dans la Somme, mort le 3 avril 1935 à Paris, est un journaliste et écrivain français. Il meurt empoisonné par le régime nazi que ses écrits gênaient.

error: Contenu protégé