Les 5 meilleurs livres sur l'histoire de la Pologne

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire de la Pologne

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire de la Pologne.


1. La Pologne – Des origines à nos jours (Daniel Beauvois)

La Pologne - Des origines à nos jours (Daniel Beauvois)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ce livre raconte l’histoire tumultueuse de l’une des plus vieilles nations d’Europe, ses pages mythiques comme sa part d’ombre.

Une histoire glorieuse à l’époque des Jagellons, quand la Pologne, État multinational et multiconfessionnel, accueillait Juifs et protestants. Une histoire unique en Europe aussi, puisque la grande noblesse élisait le roi et qu’elle mit le souverain sous sa tutelle.

Mais cette  » République des magnats « , inspirée par des principes humanistes, sombra peu à peu dans l’anarchie. Les rivalités entre les tout-puissants magnats faisaient le jeu des puissances voisines qui finirent par se partager le pays : en 1795, l’État polonais était rayé de la carte. Assujettis à de nouveaux maîtres pendant plus d’un siècle, les Polonais cultivèrent ardemment le souvenir de leur nation et s’insurgèrent en 1830 et en 1863.

La république polonaise ne ressuscita toutefois qu’au lendemain de la Première Guerre mondiale. À peine restauré, le pays fut soumis à la poigne du maréchal Pilsudski, avant de connaître les heures les plus tragiques de son histoire : l’invasion nazie et les horreurs de l’Holocauste, puis la mainmise de Staline.

Les grèves de 1956 marquèrent le début de la lutte contre le communisme. Les grandes étapes de cette lutte qui devait durer près d’un quart de siècle sont encore dans toutes les mémoires : les révoltes de Gdansk, la naissance de Solidarnosc, l’élection du pape Jean Paul II, mais aussi l’établissement de la loi martiale et l’assassinat du père Popielusko.

En 1990, Jaruzelski, débordé, démissionne, et Walesa est élu président. Premier pays du bloc soviétique à avoir sapé le rideau de fer, la Pologne rejoint la famille européenne en 2003. Comment s’y est-elle intégrée ? Quel rôle y joue-t-elle ?

À propos de l’auteur

Daniel Beauvois, ancien directeur du Centre de civilisation française de l’université de Varsovie, est professeur des Universités (Nancy II, Lille III, Paris I Panthéon-Sorbonne).


2. Le Roman de la Pologne (Beata de Robien)

Le Roman de la Pologne (Beata de Robien)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le Roman de la Pologne n’est pas l’histoire romancée de la Pologne. C’est l’histoire de la Pologne qui est un véritable roman.

La Pologne est une terre de passions. Entre Orient et Occident, elle semble avoir puisé sa force de sa position géopolitique fragile. Tantôt glorieuse, indépendante, tantôt soumise, déchirée ou annexée, elle a appris à dompter ses faiblesses pour affronter les aléas de l’Histoire.

Le Roman de La Pologne nous invite à découvrir ou redécouvrir ce pays, au fil de ses transformations politiques, sociales et culturelles. Il nous conduit surtout à saisir l’âme polonaise, dans ce qu’elle peut avoir de plus poétique et indomptable.

Sur les bords de la Vistule, plusieurs personnages nous serviront de guide : les rois Piast et Jagellon, Sigismund Auguste, Chopin, mais aussi Marie Leszczynska, reine de France, Madame Hanska, dont Balzac fut follement amoureux ou Marie Walewska à qui Napoléon a bien failli offrir la Pologne.

Car la terre polonaise entretient avec la France une intimité profonde. Jamais une guerre ne vint entacher l’entente de ces deux pays, unis plusieurs fois à travers l’histoire, souvent par les liens du cœur. Les femmes tiennent une large place dans ce roman. Artistes, amantes ou souveraines, elles portent en elles l’essence de leur terre natale, subtil mélange de romantisme et d’ardeur impétueuse.

Véritable fresque de couleurs et d’émotions, cet ouvrage nous plonge au cœur d’un pays attachant. Étonnamment proche.

À propos de l’auteur

Beata de Robien est diplômée de l’université de Cracovie, sa ville natale, et de la Sorbonne. Elle est l’auteur de pièces de théâtre, de scénarios pour la télévision, de romans, de biographies.

Elle a publié en France Le Nain du Roi de Pologne (Pion), Prix de l’Académie du Maine, et une biographie qui a fait événement : Les Passions d’une Présidente : Eleanor Roosevelt (Perrin).


3. Le Livre noir des Juifs de Pologne (Jacob Apenszlak)

Le Livre noir des Juifs de Pologne (Jacob Apenszlak)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

À la publication de ce livre en octobre 1943, plus de 80 % des victimes de la Shoah ont déjà été assassinées. L’Aktion Reinhardt, qui a causé la mort de la plupart des Juifs de Pologne, touche à sa fin.

Ville par ville, cet ouvrage présente toutes les étapes du génocide : l’entrée meurtrière des Allemands sur le sol polonais (le Blitzpogrom), la ghettoïsation, les déportations et l’extermination. Il constitue un état des lieux précis et implacable fondé sur une multitude de témoignages et d’articles de journaux officiels ou clandestins.

On y trouve notamment des extraits du rapport de Jan Karski, alors en mission d’espionnage au service du gouvernement polonais réfugié à Londres.

À propos de l’auteur

Mis en œuvre par Jacob Apenszlak, écrivain et militant sioniste polonais réfugié aux États-Unis, Le Livre noir des Juifs de Pologne a été édité par The American Federation for Polish Jews, un organisme d’entraide et de bienfaisance destiné aux nouveaux immigrants juifs de Pologne arrivant à New York.

Soutenu par Eleanor Roosevelt et Albert Einstein, il fut vendu dans les librairies de la côte Est des États-Unis et chroniqué dans les rubriques littéraires de la presse écrite. Même si sa portée fut limitée, il est la preuve que les Alliés pouvaient tout savoir en 1943. Il est publié pour la première fois en France.


4. Une histoire de la Pologne (Michal Tymowski)

Une histoire de la Pologne (Michal Tymowski)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Dans cette brève histoire de la Pologne, pratique et moderne, le lecteur trouvera les faits essentiels qui se sont produits depuis les origines jusqu’à nos jours.

Elle se présente sous la forme de dix-sept chapitres, qui correspondent moins à des périodes historiques classiques qu’à des moments forts de la vie politique, économique, sociale et culturelle du pays. La lecture de l’ouvrage y gagne ainsi en logique et en intérêt.

L’histoire de la Pologne est ici envisagée dans un cadre plus large, sur toile de fond européenne et internationale : on consultera utilement en fin de volume un tableau chronologique récapitulatif et comparatif des histoires polonaise et universelle.

Cet outil de référence, bienvenu et indispensable, enrichi d’un précieux index, permettra de comprendre le rythme de l’histoire polonaise, avec ses périodes heureuses aussi bien que ses époques récentes plus troublées, pleines de dangers, quand la Pologne, menacée par la géopolitique, s’efforçait de préserver son identité.

À la veille de l’entrée de la Pologne dans une Union européenne élargie, il est important de s’attacher à connaître les racines d’un futur partenaire.

À propos de l’auteur

Michal Tymowski est né en 1941 à Varsovie. Il a étudié l’histoire à l’Université de Varsovie et à l’Ecole pratique des hautes études à Paris. De 1989 à 1993, il est le directeur du Centre de civilisation polonaise et le professeur de slavistique de Paris-IV Sorbonne. Il est actuellement professeur titulaire à l’Institut d’histoire de l’Université de Varsovie, institut qu’il dirige depuis 2002.

Auteur de nombreuses publications universitaires et d’ouvrages de vulgarisation – entre autres Histoire du Mali et Histoire de Tombouctou – il a publié, en collaboration avec Jan Kienewicz et Jerzy Holzer, une Histoire de la Pologne (1986) qui a fait l’objet de cinq rééditions en polonais, et d’une édition bulgare (1998).


5. La Pologne au cœur de l’Europe – De 1914 à nos jours (Georges Mink)

La Pologne au cœur de l'Europe - De 1914 à nos jours (Georges Mink)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

En 1914, au moment où éclate la Première Guerre mondiale, la question de l’indépendance de la Pologne redevient un enjeu européen. Cette indépendance retrouvée dès 1918 servira de « mythe » fondateur à la Pologne souveraine des années de l’entre-deux-guerres, qui sombrera ‘ victime des totalitarismes ‘ pour renaître à nouveau en 1989.

L’auteur revient sur cette histoire riche et mouvementée en incluant à la présentation proprement historique une réflexion originale sur les conflits de mémoire qui jalonnent les oppositions politiques et culturelles du pays.

À propos de l’auteur

Sociologue et politologue, Georges Mink est professeur au Collège d’Europe à Natolin (Pologne). Spécialiste reconnu des pays d’Europe centrale et orientale, il a collaboré à de nombreux ouvrages sur le sujet.

error: Contenu protégé