Les 5 meilleurs livres sur Adolf Eichmann

Les 5 meilleurs livres sur Adolf Eichmann

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur Adolf Eichmann.


1. Adolf Eichmann – Comment un homme ordinaire devient un meurtrier de masse (David Cesarani)

Adolf Eichmann - Comment un homme ordinaire devient un meurtrier de masse (David Cesarani)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Adolf Eichmann est l’un des dignitaires nazis les plus tristement célèbres. Cette renommée, il la doit en partie à la médiatisation de son procès et au portrait brossé par Hannah Arendt.

Incarnation de la “banalité du mal”, il organisa, de 1941 à 1945, la déportation de masse et l’extermination des Juifs d’Europe. Méticuleux, assis à son bureau, il fut au cœur du génocide nazi.

Méconnu des chasseurs de nazis au sortir de la guerre, il parvint à fuir en Argentine en 1950. Il y mena une vie paisible, jusqu’au mois de mai 1960 lorsqu’il fut enlevé par des agents du Mossad et amené en Israël.

Evènement majeur de l’après-guerre, le “procès Eichmann”, qui s’ouvrit à Jérusalem le 11 avril 1961, fut retransmis par de nombreuses chaînes de télévision à travers le monde. Eichmann fut pendu le 31 mai 1962.

Dans cette biographie magistrale, David Cesarani se penche sur la carrière d’Eichmann et s’interroge sur ce qui a pu conduire cet homme ordinaire à devenir un meurtrier de masse.

En s’appuyant sur des documents découverts récemment, l’auteur bouscule certaines idées reçues et dépasse le préjugé selon lequel il aurait été “maléfique”, “fou” ou bien un simple rouage de la machine de mort nazie.

Avec brio et clarté, Cesarani explique comment Eichmann est progressivement devenu l'”expert” en questions juives et a été le complice de l’assassinat de millions de personnes.

À propos de l’auteur

Historien britannique et professeur d’histoire à l’université de Londres, David Cesarani est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire des Juifs anglo-saxons et sur l’histoire du sionisme.


2. La traque d’Eichmann (Neal Bascomb)

La traque d'Eichmann (Neal Bascomb)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

1945. Au lendemain de l’armistice, alors que les Alliés entrent dans Berlin et font arrêter les plus hauts dignitaires nazis, le maître d’œuvre de l’extermination des Juifs et de la solution finale, abandonnant derrière lui son uniforme de SS, disparaît soudain dans la nature.

On ne retrouvera Adolf Eichmann que quinze ans plus tard, au terme d’une traque invraisemblable qui, de multiples échecs en avancées provisoires, d’un camp de prisonniers de guerre à une cabane de bûcherons, devait conduire ses poursuivants jusqu’à un faubourg misérable de Buenos Aires.

Au fil de cette interminable chasse à l’homme, menée sur trois continents, interviennent des personnages fort romanesques quoique bien réels : de célèbres chasseurs de nazis, un juge allemand obstiné, un vieil aveugle et sa courageuse fille, sans compter une officine israélienne d’espionnage encore balbutiante, le Mossad, dont les agents ont raconté à l’auteur leur version de l’histoire – jusqu’au jugement à Jérusalem du criminel nazi le plus recherché de l’après-guerre.

À propos de l’auteur

Neal Bascomb, né en 1971, vit aujourd’hui à Brooklyn. Journaliste au New York Times, il est l’auteur de plusieurs livres d’histoire pour le grand public, traduits dans quatorze langues, dont l’un consacré à la mutinerie du cuirassé Potemkine en 1905, Red Mutiny, et un autre aux architectes des années 1920 rivalisant pour édifier la plus haute tour de la ville, Higher. C’est la première fois qu’il est traduit en français.


3. Eichmann – De la traque au procès (Annette Wieviorka)

Eichmann - De la traque au procès (Annette Wieviorka)

Disponible sur Amazon

Présentation du livre

Cet ouvrage retrace les phases essentielles de l’affaire Eichmann, depuis la capture du criminel de guerre en Argentine jusqu’à son exécution en Israël.

Comment Eichmann fut-il retrouvé et enlevé par les services secrets israéliens ? Pourquoi l’État d’Israël a-t-il décidé d’en faire le «Nuremberg du peuple juif» ? Comment fut construit cet événement médiatique mondial ? Qui était vraiment Adolf Eichmann ?

L’auteur examine aussi les suites polémiques de ce procès qui constitue une étape décisive dans la prise en considération du génocide des Juifs par la communauté internationale.

À propos de l’auteur

Annette Wieviorka est historienne, directrice de recherche au CNRS et auteur de nombreux ouvrages sur la perception et la mémoire de la Shoah ainsi que de la Seconde Guerre mondiale.

Elle est notamment l’auteur de Déportation et génocide. Entre la mémoire et l’oubli (Plon), L’Ère du témoin (Plon), Auschwitz expliqué à ma fille (Le Seuil) ou encore Maurice et Jeannette. Biographie du couple Thorez (Fayard).


4. Eichmann à Jérusalem (Hannah Arendt)

Eichmann à Jérusalem (Hannah Arendt)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Voici un texte qui, par la controverse qu’il suscita dès sa parution chez les historiens, eut le mérite essentiel de contraindre ceux-ci à entreprendre des recherches nouvelles sur le génocide des Juifs par les nazis.

En effet, le reportage d’Hannah Arendt, envoyée spéciale du New Yorker au procès de Jérusalem, philosophe américaine d’origine juive allemande, auteur d’un ouvrage célèbre sur les origines du totalitarisme, fit scandale à New York et à Londres, en Allemagne comme en Israël.

Dans son procès du procès, l’auteur – qui ne fait siens ni tous les motifs de l’accusation ni tous les attendus du jugement – est entraîné d’abord à faire apparaître un nouvel Eichmann, d’autant plus inquiétant qu’il est plus «banal» ; puis à reconsidérer tout l’historique des conditions dans lesquelles furent exterminés des millions de Juifs.

Et à mettre en cause les coopérations, voire les «complicités», que le lieutenant-colonel S.S. a trouvées dans toutes les couches de la population allemande, dans la plupart des pays occupés, et surtout jusqu’au sein des communautés juives et auprès des dirigeants de leurs organisations.

À propos de l’auteur

Hannah Arendt, née Johanna Arendt à Hanovre le 14 octobre 1906 et morte le 4 décembre 1975 à New York, est une politologue, philosophe et journaliste allemande naturalisée américaine, connue pour ses travaux sur l’activité politique, le totalitarisme, la modernité et la philosophie de l’histoire.


5. Le procès de Jérusalem (Léon Poliakov)

Le procès de Jérusalem (Léon Poliakov)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Pendant des mois, d’avril à décembre 1961, le procès historique d’Adolf Eichmann s’est déroulé devant l’opinion mondiale. Avec Le Procès de Jérusalem, Léon Poliakov met à la disposition de tous les éléments du dossier que les juges eurent entre les mains.

Une longue introduction de l’auteur précise les crimes du nazisme rappelle les circonstances de la capture d’Eichmann et développe la chronique du procès a l’aide des témoignages les plus saisissants. L’analyse des débats met en lumière des faits capitaux qui n’ont pas figuré dans les comptes rendus de la presse de l’époque. Le texte du jugement, édité par Léon Poliakov, offre un historique des persécutions raciales au fil des années dans les différents pays d’Europe, vues et méditées dans la perspective israélienne.

Enfin, de nombreux documents indispensables à l’intelligence de la Seconde Guerre Mondiale et de la politique suivie par les grandes puissances, sont reproduits et commentés dans cet ouvrage exceptionnel.

À propos de l’auteur

Léon Poliakov, né le 25 novembre 1910 à Saint-Pétersbourg et mort à Orsay le 8 décembre 1997, est un historien français. Ses travaux ont notamment porté sur la Shoah et sur l’antisémitisme.

 
error: Contenu protégé