Les 5 meilleurs livres sur l'histoire de la Légion étrangère

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire de la Légion étrangère

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire de la Légion étrangère.


1. Histoire de la Légion étrangère (Georges Blond)

Histoire de la Légion étrangère (Georges Blond)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’histoire de la Légion étrangère, c’est à la fois le plus extraordinaire récit d’aventures et un siècle et demi d’histoire de France. Des têtes brûlées, des grands seigneurs décavés, des enfants perdus du malheur, d’anciens officiers redevenus troupiers ont servi sous un nom d’emprunt dans ce corps militaire à nul autre pareil. Une légende de la Légion s’est élaborée. La réalité est plus intéressante que toute invention.

La Légion étrangère a participé à tous les combats sur le sol national et ailleurs en Europe, de la guerre de 1870 aux deux guerres mondiales, de Narvik au Danube. Elle a été au cœur de l’entreprise coloniale, de l’Afrique noire à l’Algérie. La Légion étrangère a peu à peu changé de visage. Les successeurs des aventuriers du début sont désormais des spécialistes utilisant les armes les plus sophistiquées. Et cependant, l’esprit de corps et la tradition y sont maintenus comme un culte. Rien ne ressemble à la Légion.

Ce livre est un classique de l’histoire militaire.

À propos de l’auteur

Georges Blond (1906-1989), officier de la marine marchande, journaliste, essayiste, romancier, a écrit des succès considérables, dont La Grande Armée 1804-1815 ; Les Cent-Jours : Napoléon seul contre tous, dus à son style enlevé et à une documentation pleine d’anecdotes et de trouvailles.


2. La Légion étrangère (André-Paul Comor)

La Légion étrangère (André-Paul Comor)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

 » Légionnaire, tu es un volontaire servant la France avec honneur et fi délité  » ;  » Chaque légionnaire est ton frère d’armes, quelle que soit sa nationalité, sa race ou sa religion. Tu lui manifestes toujours la solidarité étroite qui doit unir les membres d’une même famille  » ;  » La mission est sacrée, tu l’exécutes jusqu’au bout et, s’il le faut, en opérations, au péril de ta vie  » : les articles I, II et VI du code d’honneur du légionnaire expriment tout l’esprit de la Légion étrangère, institution et société militaire d’exception.

Créée en 1831, aujourd’hui forte de 7 200 hommes de 150 nationalités, elle constitue bel et bien une famille, avec ses glorieux faits d’armes, ses légendes, ses drames, ses rites et ses règles. En son sein se côtoient des héros et des oubliés de l’Histoire,  » des aventuriers et des distraits, des brutaux et des poètes, des monte-en-l’air et des aristos « , comme l’écrit Étienne de Montety dans sa préface. Bref, un univers profondément romanesque, qui est aussi un modèle d’intégration.

De cette famille, la littérature, les chansons et le cinéma se sont depuis longtemps emparés, entretenant le mythe du légionnaire qui a tout quitté pour prendre un nouveau départ sous une identité dite  » déclarée « . Ce légionnaire, soldat d’élite dont le passé reste toujours très mystérieux, tatoué mais sujet au  » cafard « , amateur de femmes, de bagarres et de pinard, chante à bon droit Non, je ne regrette rien :  » C’est payé, oublié, balayé. Je me fous du passé !  »

Au-delà de ce mythe, et s’affranchissant des clichés, cet ouvrage offre en près de huit cents entrées la première synthèse de l’histoire de la Légion étrangère. Sont présents les hommes – avant tout –, les batailles, les traditions et le vocabulaire légionnaires, les conditions de vie, de recrutement, les uniformes et l’histoire des régiments, mais aussi tous les sujets rarement traités comme la désertion, la propagande ou l’espionnage. Historiens, peintres et écrivains racontent ainsi ces  » Français par le sang versé  » qui depuis 1831 ne vivent que pour leurs idéaux.

À propos de l’auteur

André-Paul Comor est maître de conférences honoraire à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, auteur de nombreux travaux importants sur l’histoire militaire et spécialement la Légion étrangère, dont L’Épopée de la 13e demi-brigade de Légion étrangère, 1940-1945 (NEL, 1988), Les Carnets du lieutenant-colonel Brunet de Sairigné (NEL, 1990), La Légion étrangère (PUF, coll.  » Que sais-je ? « , 1992) et Camerone (Tallandier, 2012).


3. La Légion étrangère en Algérie : 1954-1962 (Raymond Guyader)

La Légion étrangère en Algérie 1954-1962 (Raymond Guyader)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Cette étude détaillée sur les tenues de la Légion étrangère pendant la guerre d’Algérie, nous présente une collection inédite et exhaustive sur les uniformes portés par les légionnaires en Algérie, de 1954 à 1962. Plus de 400 pièces de collection et environ 200 photographies d’époque, nous font revivre cette douloureuse guerre qui mit fin à l’Algérie française, mais aussi, de 1939 à 1962, à 23 années de combats ininterrompus par la Légion étrangère.

Le livre que nous vous présentons, dédicacé par le général d’armée Michel Guignon, se divise en trois parties. La première partie à pour titre « Les grands moments de la Légion étrangère en Algérie de 1831 à 1968 » (date de l’année du dernier légionnaire encore présent sur le sol algérien. Elle retrace de façon succincte mais ciblée, les principales phases de l’histoire de cette arme d’élite sur le sol algérien. Elle permet également de situer, par rapport au contexte de l’époque, les pièces d’uniformes présentées.

La deuxième partie est celle consacrée aux uniformes de combat et de sortie des militaires de la Légion étrangère. Elle met également en évidence, les traditions vestimentaires avec ses particularités qui démarquent de façon spécifique le légionnaire. Les équipements et les armes sont également évoqués.

La troisième partie est un point fort du livre. En effet, elle a le mérite de présenter une étude complète et inédite des uniformes des formations sahariennes de la Légion étrangère. Grande et belle période « uniformologique » bien souvent oubliée et très peu écrite, rentrant parfaitement dans le cadre des tenues de la guerre d’Algérie.

Les harkas légionnaires terminent les pages de cet ouvrage dédié aux 3475 légionnaires tombés au combat en Algérie depuis 1831 ainsi qu’à tous les Français et à tous les Algériens morts pour l’Algérie française. Il rend également hommage aux anciens légionnaires d’Algérie et à leurs frères d’armes, auteurs et témoins d’une époque révolue.

À propos de l’auteur

Passionné de l’histoire de la Légion étrangère, Raymond Guyader est né en 1952 à Saigon (Indochine).


4. Légion étrangère : 180 ans au service de la France (Youri Obraztsov)

Légion étrangère : 180 ans au service de la France (Youri Obraztsov)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

La Légion étrangère représente un mythe, celui du courage, de la valeur des combattants, du professionnalisme de militaires rompus aux plus hauts défis. 2011 est l’année de l’anniversaire des 180 ans de la création de la Légion étrangère au service de la France.

Pour fêter cet événement, Youri Obraztsov a réuni de nombreux photographes de renom, dont Jean-Marc Tanguy, Thomas Goisque et Yves Debay ainsi que de nombreux photographes légionnaires qui ont produit des images prises dans le feu de l’action, au cœur même de la Légion.

Ce nouvel ouvrage, par l’impact de ses très belles photographies deviendra une référence intemporelle faisant honneur à la France et à ses armées et dépassera largement en intensité l’événement de la commémoration du 180e anniversaire. Les images seront accompagnées d’un texte concis et poignant évoquant la situation et l’esprit de la Légion aujourd’hui.

À propos de l’auteur

Youri Obraztsov, connu pour ses expositions et travaux photographiques, est l’auteur de plusieurs livres et écrit régulièrement dans la presse périodique. Mais il n’est pas un simple photographe, il a servi lui-même dans les rangs de la Légion étrangère, c’est donc un sujet qui lui tient particulièrement à cœur.


5. Histoire de la Légion – De 1831 à nos jours (Pierre Montagnon)

Histoire de la Légion - De 1831 à nos jours (Pierre Montagnon)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

D’où viennent-ils, qui sont-ils, pourquoi signent-ils des contrats de cinq ans, ces hommes qui, depuis 1831, ont façonné la légende de cette Légion étrangère que le monde envie à la France ? Quel passé, quelle identité se cachent sous le nom d’emprunt du légionnaire ? Quelle existence essentiellement guerrière ont-ils vécue ?

A ces interrogations, Pierre Montagnon fournit des réponses. Les légionnaires de Camerone en 1863, de Tuyen-Quang en 1885, du RMLE de Rollet en 14-18, de la  » 13  » d’Amilakvari en 40-45, de Diên Biên Phu en 1954, de la prise d’otage de Djibouti en 1976, sortent de l’anonymat. La Légion demeure une institution unique au monde, plus vivante que jamais.

Comme autrefois, elle est présente partout où le devoir l’appelle, en particulier en Afghanistan. Issu des quatre coins du monde, sévèrement sélectionné, longuement entraîné, le légionnaire d’aujourd’hui s’engage pour avoir un métier, se bâtir un destin d’homme libre, parfois obtenir une nationalité. Comme celui d’hier, il reste fidèle aux valeurs traditionnelles : Honneur-Fidélité.

À propos de l’auteur

Saint-Cyrien, sept fois cité, deux fois blessé comme chef de section dans les rangs des parachutistes de la Légion, officier de la Légion d’honneur à titre militaire, Pierre Montagnon est historien, conférencier, lauréat de l’Académie française.

Il est l’auteur, entre autres, chez Pygmalion, de l’Histoire de l’Algérie et de La Guerre d’Algérie, de La France coloniale, de La Grande Histoire de la Seconde Guerre mondiale, de l’Histoire des Commandos (trois volumes parus), etc.

error: Contenu protégé