Les 5 meilleurs livres sur l'histoire du Cambodge

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire du Cambodge

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire du Cambodge.


1. Une histoire du Cambodge (David Chandler)

Une histoire du Cambodge David Chandler

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Ce sont deux mille ans d’histoire khmère qui sont ici abordés. Cet ouvrage comble un vide dans l’historiographie de l’Asie du Sud-Est, car aucune histoire du Cambodge digne de ce nom n’avait été publiée depuis 1914. Les recherches archéologiques et les nouveaux documents disponibles nécessitaient cette synthèse dans le cadre d’une histoire générale destinée à un public de non-spécialistes et d’étudiants.

Plusieurs thèmes sont explorés dans cet ouvrage. Par exemple, les répercussions sur la vie sociale et politique cambodgienne de la localisation même du pays, entre Thaïlande et Vietnam ; la relation qu’entretiennent les Cambodgiens avec leur passé ; la permanence de terminologies liées au clientélisme et aux structures hiérarchiques dans la pensée, la vie politique et les relations sociales cambodgiennes.

Les dommages causés par les bombardements américains en 1973 et le reniement de l’histoire par les Khmers rouges communistes ont durablement affecté la mémoire et le comportement des gens. Le Cambodge du XXIe siècle est un pays marqué par les cicatrices d’un passé récent, mais qui s’identifie étroitement aux périodes plus anciennes de son histoire. Il est le seul au monde à arborer fièrement sur son drapeau un monument en ruine… La relation des Cambodgiens à leur passé ancien est importante pour comprendre les événements récents.

La traduction en français de cet ouvrage majeur était donc une nécessité.

À propos de l’auteur

David Chandler est professeur émérite de l’université Monash (Australie). Cet ouvrage est traduit à partir de l’édition 2007 de A History of Cambodia (The Perseus Books Group, USA), l’auteur ayant revu et mis à jour cette version française.

Parmi ses autres publications parues en France : S-21 ou les crimes impunis des khmers rouges (2002), Frère Numéro Un : Une biographie politique de Pol Pot (1993) et avec Christopher Goscha, L’espace d’un regard : L’Asie de Paul Mus (1902-1969) (2006, Les Indes savantes).


2. Le génocide au Cambodge (1975-1979) – Race, idéologie et pouvoir (Ben Kiernan)

Le génocide au Cambodge 1975 1979 – Race idéologie et pouvoir Ben Kiernan

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Imagine-t-on les Alliés, en toute connaissance du génocide des juifs, ne déférant pas en 1945 l’amiral Dönitz au tribunal de Nuremberg, mais le maintenant au pouvoir pour contrer les ambitions de Staline ? Ce fut, toutes proportions gardées, pourtant le cas au Cambodge.

Sur une population estimée à 7 900 000 habitants, le régime de Pol Pot causa la mort de quelque 1 700 000 personnes, soit plus de vingt pour cent de la population. L’unicité du génocide au Cambodge ne tient cependant pas seulement à ce bilan, sans égal en ce siècle, de la liquidation de presque un quart de la population d’un pays, mais à la mobilisation totale des formes raciales et sociales du crime. [… ]

De ce génocide, nous n’avons toutefois qu’une mémoire abstraite, vague, sans contours. Car les impératifs géostratégiques des Etats-Unis et de la Chine firent que les auteurs du génocide, après leur chute, ne furent pas jugés, mais soutenus contre le Viêt Nam. Faute que la justice soit passée, l’histoire, à l’échelle des nations, cultive une sorte d’oubli.

A une époque où le plus grand nombre aime à résumer les barbaries de notre siècle finissant en quelques noms de lieux et acronymes – Auschwitz, le Goulag -, tout le monde, ou presque, ignore le Santebal, la terrible police secrète du régime de Pol Pot, et le centre d’exécution de Tuol Sleng. Comme s’il s’était agi d’un génocide sans importance.

À propos de l’auteur

Ben Kiernan est un professeur d’histoire à l’université Yale, né en 1953 à Melbourne, en Australie. Il est spécialiste du génocide cambodgien. Il est notamment le directeur du Programme d’Etude sur le Génocide.


3. Kampuchéa (Patrick Deville)

Kampuchéa Patrick Deville

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

De la découverte fortuite des temples d’Angkor par le naturaliste Henri Mouhot, en 1860, jusqu’au procès de Douch et des Khmers rouges, nous voici raconté un siècle et demi de l’histoire du Cambodge.

Avec le secours de Conrad, Malraux, Loti et d’autres grands écrivains voyageurs, le narrateur remonte le fleuve Mékong et l’Histoire tragique d’un pays qui se rêvait le Paris de l’Extrême-Orient.

À propos de l’auteur

Grand voyageur, esprit cosmopolite, Patrick Deville est né en 1957. Il dirige la Maison des Écrivains étrangers et Traducteurs (MEET) de Saint-Nazaire. Il a reçu de nombreuses récompenses pour ses œuvres et notamment pour Peste & Choléra en 2012.


4. Le procès des Khmers rouges – Trente ans d’enquête sur le génocide cambodgien (Francis Deron)

Le procès des Khmers rouges – Trente ans d’enquête sur le génocide cambodgien Francis Deron

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

En moins de quatre ans, entre le 17 avril 1975 et le 7 janvier 1979, les Khmers rouges ont instauré au Cambodge l’un des régimes politiques les plus criminels de l’histoire. La démence de Pol Pot et de ses hommes aura causé la mort de 2 millions de Cambodgiens, près d’un tiers de la population.

À l’occasion du procès pour crimes contre l’humanité intenté par la justice internationale à cinq hauts responsables khmers rouges encore en vie, Francis Deron donne ici les fruits de l’enquête qu’il mène depuis trois décennies sur ce génocide aux contours encore mystérieux, enquête inlassablement nourrie de reportages, d’interviews, d’articles, de rencontres et d’histoire.

Ce livre est aussi le procès d’un communisme, le premier de la machine à broyer les hommes qu’institua cette idéologie parvenue au pouvoir. Enfants du Parti communiste français, de Staline et de Mao, Pol Pot et ses lieutenants sont en outre des avatars des idéaux humanistes dont la France coloniale les avait bercés dans leur jeunesse, dévoyés dans un paroxysme de perversité.

L’un des plus grands drames humains du XXᵉ siècle, le génocide du Cambodge hante encore une nation entière, mais aussi le monde du XXIᵉ siècle.

À propos de l’auteur

Francis Deron, né le 3 mai 1952 à Neuilly-sur-Seine et mort le 31 juillet 2009 à Paris, est un journaliste et écrivain français, spécialiste de l’Asie.


5. Cambodge – Cartographie de la mémoire (Patrick Nardin, Suppya Hélène Nut)

Cambodge – Cartographie de la mémoire Patrick Nardin Suppya Hélène Nut

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les années khmères rouges ont provoqué dans la société cambodgienne une forme d’amnésie qui efface de grandes strates de l’histoire antérieure. L’immense majorité de la population, dont 4o % est âgée de 15 à 25 ans, a aujourd’hui très difficilement accès à sa propre mémoire. Le mutisme et l’excès d’oubli ne favorisent pas la paix sociale, mais accentuent le danger d’une répétition des errements du passé, tout en ruinant le sentiment de posséder une histoire et un monde communs.

Si Angkor reste un mythe national, ce sont les effets du génocide mêlés à ceux d’une mondialisation agressive qui façonnent la société : corruption généralisée, rupture ou manque de solidarité entre les générations, perte de valeurs, course effrénée à l’argent facile et à la satisfaction matérielle au détriment des nécessités de la vie collective.

L’ambition de cet ouvrage est de montrer la complexité d’une histoire ne se réduisant pas à la splendeur d’Angkor et à l’horreur des années khmères rouges. Pour en percevoir les enjeux, sont réunis ici quelques-uns des meilleurs spécialistes, qui interrogent successivement les mythes et les survivances angkoriennes, les processus mémoriels de l’époque du protectorat à nos jours, ainsi que l’art post-khmer rouge.

Cette cartographie de la mémoire permet au lecteur de saisir l’imaginaire d’un pays en pleine mutation sociale, économique et culturelle.

À propos de l’auteur

Suppya Hélène Nut est chargée de cours à l’INALCO et à l’Université de Cologne en langue et littérature cambodgienne.

error: Contenu protégé