Les 5 meilleurs livres sur l'histoire de l'agriculture

Les 5 meilleurs livres sur l’histoire de l’agriculture

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’histoire de l’agriculture.


1. Histoire des agricultures du monde – Du néolithique à la crise contemporaine (Marcel Mazoyer, Laurence Roudart)

Histoire des agricultures du monde – Du néolithique à la crise contemporaine Marcel Mazoyer Laurence Roudart

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Pourquoi l’homme est-il devenu agriculteur ? Quelles formes d’agricultures a-t-il développées à travers le monde ? À quels sommets inouïs de productivité quelques millions d’agriculteurs motorisés, mécanisés et spécialisés sont-ils parvenus à la fin du XXe siècle ?

En retraçant la prodigieuse épopée qui va des premières domestications de plantes et d’animaux aux agricultures différenciées d’aujourd’hui, ce livre montre que la crise actuelle de l’économie mondiale s’enracine dans la mise en concurrence inconsidérée des héritages agraires des différentes régions du monde.

Les auteurs proposent une stratégie mondiale capable de développer l’économie paysanne pauvre et de relancer l’économie.

À propos de l’auteur

Marcel Mazoyer est professeur émérite d’agriculture comparée et de développement agricole à AgroParisTech, où il a succédé à René Dumont.

Laurence Roudart est professeure de développement agricole à l’université libre de Bruxelles.


2. Histoire de l’agriculture en Gaule – 500 Avant J-C – 1000 après J-C (Alain Ferdière, Véronique Matterne, Patrice Méniel)

Histoire de l’agriculture en Gaule 500 Avant J C – 1000 après J C Alain Ferdière Véronique Matterne Patrice Méniel

Disponible sur Amazon

La période comprise entre le premier Age du Fer (500 av. J.-C.) et la fin du haut Moyen Age (1000 apr. J.-C.) est une période charnière dans l’histoire de l’agriculture. La maîtrise de la sidérurgie et de la métallurgie du fer constitue une étape fondamentale dans l’évolution de l’agriculture.

La mise au point de l’outillage agricole au premier Age du Fer prendra toute son ampleur au second Age du Fer. Il faudra attendre la révolution industrielle (XVIIIe-XIXe siècles) pour que soit modifié l’équipement technique des agriculteurs.

La culture et l’élevage, mais aussi l’habitat, la chasse, les produits de la mer sont étudiés pour traiter, dans son ensemble, la vie dans les campagnes pendant un millénaire et demi.

À propos de l’auteur

Aucune information disponible.


3. Une histoire des agricultures (Christian Ferault, Denis Le Chatelier)

Une histoire des agricultures Christian Ferault Denis Le Chatelier

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Des premières cueillettes aux jachères, jusqu’à l’agriculture moderne d’aujourd’hui, les auteurs retracent l’histoire des agricultures : leurs naissances, leurs révolutions, leurs évolutions.

Christian Ferault et Denis Le Chatelier nous conduisent, à travers les temps, dans les campagnes du monde et de la France. Ils analysent les évolutions successives qui ont permis à l’homme de transformer les systèmes de culture et d’élevage en les adaptant à ses conditions de vie, à l’avancée des techniques, des technologies, des connaissances et des influences politiques.

Ils ont puisé dans l’histoire de tous les pays du monde pour reconstruire le fil de ces évolutions et mettre en lumière les motivations et les conditions qui ont poussé et continueront immanquablement de pousser l’homme à faire évoluer les agricultures.

Réalisées par Gaétan Nocq, les superbes illustrations que vous découvrirez vous replaceront dans la réalité des hommes et des techniques des différentes époques !

À propos de l’auteur

Christian Ferault et Denis Le Chatelier sont tous deux ingénieurs agronomes. Le premier est agronome et économiste et a été directeur de recherche à l’INRA et directeur scientifique de l’INA Paris-Grignon. Il est membre de l’Académie d’agriculture. Le second est consultant et journaliste, grand spécialiste des systèmes agricoles.


4. Histoires et chronologies de l’agriculture française (Dominique Poulain)

Histoires et chronologies de l’agriculture française Dominique Poulain

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Pour la plupart des Français, l’agriculture représente un monde à part, souvent difficile à comprendre. Pourtant l’époque n’est pas si lointaine où la paysannerie constituait l’essentiel de la population : le savoir empirique y avait longtemps prévalu sur le savoir scientifique, mais les cultures, les animaux, les outils, les relations sociales composaient l’essentiel de la vie de tous les jours et la raison d’être de nos ancêtres.

C’est ce souvenir que retrace Histoires et chronologies de l’agriculture française avec des détails précis, souvent des anecdotes, qui apparaissent au travers de chronologies établies sur une vingtaine de sujets. De même une trentaine de thèmes font l’objet de développements en abordant les soucis qu’ont toujours connus les paysans quelle que soit l’époque : s’installer, cultiver, élever, se nourrir, échanger.

Présenté dans un style simple, qui ne nécessite aucune connaissance préalable du milieu rural, ce livre, rédigé par des spécialistes de l’enseignement supérieur agronomique et universitaire, est destiné à un large public aussi bien qu’à des étudiants de tous niveaux de l’enseignement agricole et vétérinaire. Chacun y trouvera une ample source d’informations sur les divers éléments qui constituent l’agriculture.

À propos de l’auteur

Aucune information disponible.


5. Néandertaliens, bandits et fermiers – Les origines de l’agriculture (Colin Tudge)

Néandertaliens bandits et fermiers – Les origines de l’agriculture Colin Tudge

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

 » L’être humain n’a pas inventé l’agriculture puis sauté et dansé de joie : il y fut amené petit à petit, contraint par la nécessité, et depuis il n’arrête pas de pester contre le labeur qu’elle exige.  »

Au Néolithique déjà, l’agriculture représentait un ensemble de savoir-faire transmis depuis des temps immémoriaux au sein de populations de  » proto-cultivateurs « . Associées à la chasse et à la cueillette, ces pratiques sont à l’origine de l’extraordinaire succès écologique de l’espèce humaine ; elles permettent d’expliquer l’ampleur du carnage des grands mammifères au Pléistocène et, peut-être, la disparition des Néandertaliens : en cultivant la terre à leurs moments perdus, les hominidés étaient mieux à même d’assurer leur survie et d’agir sur l’environnement.

Suivant le fil de cette hypothèse, qui éclaire des faits longtemps restés mystérieux, Colin Tudge trouve des arguments convaincants pour interpréter à la manière d’un western l’affrontement entre  » protofermiers  » de Cro-Magnon et  » bandits  » néandertaliens, ou pour retrouver sous les eaux du golfe Persique le jardin d’Eden des chasseurs-cueilleurs, évincés du Paradis par la montée des eaux survenue à la fin de l’âge glaciaire.

Mais la révolution du Néolithique n’apparaît pas tant comme le fruit de circonstances particulières que comme l’inévitable conséquence du succès des premières pratiques agricoles. S’élevant avec force contre la représentation idyllique des travaux des champs, l’auteur soutient qu’il faut plutôt se demander pourquoi l’espèce entière s’est convertie à un mode de subsistance si manifestement inhumain.

Nos ancêtres ont tout simplement été victimes de leur succès et entraînés dans un cercle vicieux qui les a condamnés à produire toujours davantage pour nourrir une population toujours croissante. Ce qui amène Colin Tudge à se demander s’il ne serait pas temps de retrouver les vertus de la fainéantise – une qualité que les chasseurs-cueilleurs partageaient avec les grands prédateurs.

À propos de l’auteur

Colin Tudge est un écrivain et journaliste scientifique britannique. Biologiste de formation, il est l’auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation sur l’alimentation, l’agriculture, la génétique et la diversité des espèces.

error: Contenu protégé