Les 5 meilleurs livres sur les hiéroglyphes

Les 5 meilleurs livres sur les hiéroglyphes

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur les hiéroglyphes.


1. Les hiéroglyphes pour tous – Méthode d’apprentissage avec exercices corrigés (Nicolas Orneto)

Les hiéroglyphes pour tous - Méthode d'apprentissage avec exercices corrigés (Nicolas Orneto)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les hiéroglyphes pour tous est une méthode progressive s’adressant à un large public désireux de s’initier à l’écriture et à la langue des Égyptiens de l’Antiquité.

Cette initiation, basée sur une approche de la grammaire traditionnelle, est illustrée par des exemples précis qui mettent en évidence les règles relatives à une bonne traduction. Chaque leçon comprend des exercices avec corrigés et explications détaillées.

Pour couvrir une grande partie des sujets ayant trait à l’Égypte antique, l’auteur a volontairement mêlé les genres afin que cet ouvrage soit le plus complet possible et sa lecture toujours plus attractive. Ainsi le lecteur y trouvera :

  • une diversité de sujets incluant l’histoire de l’Égypte, des hiéroglyphes et de leur déchiffrement, de nombreuses références philosophiques, une présentation de la mythologie et de la pensée religieuse égyptienne, les legs de l’Égypte antique ;
  • une grande originalité dans la rencontre de l’univers symbolique des anciens Égyptiens, l’approche de la quadrature du cercle et son rapport avec la mesure de la coudée royale égyptienne et le nombre d’or ;
  • de véritables outils pédagogiques à travers des schémas simplifiés facilitant la compréhension des différentes structures grammaticales, un paragraphe « Résumés » présentant l’essentiel à retenir, des lexiques égyptien-français et français-égyptien pour le vocabulaire, l’utilisation de sites Internet pour l’aide à la traduction, de nombreux tableaux, et un guide d’installation et d’utilisation du logiciel libre JSesh pour l’édition de textes hiéroglyphiques, etc.

À propos de l’auteur

C’est par passion pour son métier d’enseignant-informaticien et pour l’écriture que Nicolas Orneto s’intéresse aux signes de l’Égypte antique. Après plusieurs années passées à enseigner les langages informatiques et à étudier la grammaire égyptienne, il met enfin à la disposition de tous les passionnés un guide pratique d’apprentissage de cette langue ancienne.


2. L’égyptien hiéroglyphique (Jean-Pierre Guglielmi, Jean-Louis Goussé)

L’égyptien hiéroglyphique (Jean-Pierre Guglielmi, Jean-Louis Goussé)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Une méthode d’égyptien hiéroglyphique destinée aux autodidactes manquait aux passionnés de l’Égypte ancienne !

Cette langue a connu plusieurs stades d’évolution au cours de ses trois millénaires d’histoire, et c’est le «moyen égyptien» qui est traité ici, c’est-à-dire la langue de la littérature classique (environ de 2200 à 1500 av. J.-C.) et d’un grand nombre d’inscriptions monumentales.

Cette méthode, très progressive, guide le lecteur sur le chemin de l’apprentissage, certes ardu, de cette langue et de l’écriture hiéroglyphique. Elle permet également de se plonger dans l’univers très riche d’une civilisation passionnante.

À propos de l’auteur

Jean-Pierre Guglielmi est né à Monaco (Principauté) en 1961. Très tôt passionné par les langues orientales (anciennes et modernes), il se spécialise dans les langues et civilisations des domaines russe, grec et turc et part étudier plusieurs mois en Union soviétique.

Il complète son parcours de linguiste par l’étude des relations internationales et travaille aujourd’hui comme fonctionnaire européen à Strasbourg dans les nouvelles technologies et la gestion de la connaissance.

Maîtrisant une dizaine de langues, Jean-Pierre Guglielmi a déjà plusieurs publications à son actif chez Assimil : italien, grec moderne, albanais ainsi que l’égyptien hiéroglyphique et le grec ancien.

Il continue en outre de mettre toutes ses compétences linguistiques et technologiques au service d’Assimil pour offrir aux passionnés de langues anciennes et modernes des méthodes pleines d’érudition, mais toujours très accessibles du grand public.


3. Dictionnaire des hiéroglyphes : Hiéroglyphes/Français (Yvonne Bonnamy)

Dictionnaire des hiéroglyphes : Hiéroglyphes/Français (Yvonne Bonnamy)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Premier dictionnaire des hiéroglyphes en langue française, cet ouvrage constitue l’outil de travail indispensable pour tous ceux qui étudient l’écriture égyptienne. Il se divise en deux parties.

La première compte environ neuf mille entrées et regroupe à la fois des noms communs et des noms propres (noms de personnes, de divinités ou de lieux). Chaque notice donne la translittération du mot, sa ou ses traductions possibles, ses variantes éventuelles, ainsi que certaines locutions et les références des textes cités. Suivant la nature du mot, les notices peuvent présenter des explications grammaticales, tandis qu’un bref descriptif accompagne les noms propres, les noms de divinités ou les toponymes.

La seconde partie propose une série d’annexes qui complètent les données fournies dans le corps du dictionnaire :

  • liste des nombres cardinaux ;
  • liste des cartouches royaux les plus importants répartis dans une chronologie ;
  • liste des nomes d’Egypte ;
  • présentation du calendrier et de la carte du ciel ;
  • liste exhaustive des signes hiéroglyphiques (alphanumérique, systématique, par formes et phonétique) ;
  • références et bibliographie.

À propos de l’auteur

Aucune information disponible.


4. Lire et comprendre les hiéroglyphes (Hilary Wilson)

Lire et comprendre les hiéroglyphes (Hilary Wilson)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’écriture apparaît en Égypte vers 3000 av. J.-C. Les Égyptiens lat désignait par l’expression « les mots du dieu », Medounetcher en égyptien. Ce sont les Grecs qui, plus tard, nommeront « hiéroglyphes » l’écriture égyptienne. En 391 ap. J.-C., l’empereur romain Théodore fait fermer les temples égyptiens. L’enseignement des hiéroglyphes n’est plus assuré.

Jusqu’en 1822, malgré quelques explications données par les textes grecs, le mystère des hiéroglyphes fascinait l’imagination. Ainsi, pendant 1 500 ans, avant que Champollion ne perce leur secret, on les croyait porteurs de sagesse ancienne ou de secrets religieux. Leur déchiffrage révéla un panorama vivant de la vie quotidienne.

Avec l’aide de ce livre, la lecture de nombreux hiéroglyphes devient possible. Quiconque est intéressé par l’Égypte ancienne y trouvera la clé pour déceler le sens des symboles. Ils informent sur le fonctionnement de la société, sur l’exercice du pouvoir. Des tableaux simples, des exemples tirés de monuments, de documents et de pièces de musée éclairent sur la signification de centaines de hiéroglyphes parmi les plus courants.

À propos de l’auteur

Hilary Wilson a étudié les mathématiques à l’Université de Leicester tout en suivant des cours d’archéologie et d’histoire médiévale. Elle donne des cours d’égyptologie dans des centres d’enseignement pour adultes et à l’université de Southampton. Elle a publié plusieurs livres dont Nourriture et boissons égyptiennes et La femme en Égypte.


5. Les hiéroglyphes égyptiens (Jean Winand)

Les hiéroglyphes égyptiens (Jean Winand)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

L’Egypte antique est inséparable de l’écriture hiéroglyphique. Cette écriture élégante et majestueuse a symbolisé à elle seule la vallée du Nil aux yeux de l’Occident pendant plus de mille cinq cents ans, jusqu’à ce que Champollion déchire, en 1822, le voile de mystère qui l’enveloppait.

Jusqu’il y a peu, l’écriture cunéiforme revendiquait l’honneur d’être l’écriture la plus ancienne de l’humanité. La découverte, il n’y a pas si longtemps, de nouveaux documents à Abydos, en Haute Egypte, a mis à mal cette suprématie.

En explorant cette langue, c’est donc aussi aux origines de l’écriture que nous touchons. Au-delà de leur beauté formelle, Jean Winand nous invite à percer les sens des hiéroglyphes et à découvrir l’histoire d’une des langues les plus anciennes.

À propos de l’auteur

Doyen de la faculté de Liège, Jean Winand est égyptologue.

error: Contenu protégé