Les 5 meilleurs livres sur l’hermétisme

Les 5 meilleurs livres sur l’hermétisme

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’hermétisme.


1. Hermétisme et géobiologie (Georges Prat)

Hermétisme et Géobiologie Georges Prat

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Notre temps a voulu oublier la spiritualité, mais l’homme est triple : Corps, Esprit et Âme. C’est la Trinité qui dirige le monde, c’est le triphasé, positif, neutre et négatif qui le fait fonctionner.

Nous devons revenir à l’enseignement irremplacé d’Hermès Trimégiste qui nous énonce, à la fois, les principes, les causes et les effets. La Géobiologie fait partie de cet enseignement.

Hermétisme, Doctrines sacrées, Applications (avec le Nombre d’Or), Energie Trinitaire (Tibet, Egypte, RAIATEA), Renaissance Hermétique, Hermès aujourd’hui… et demain ?… sont les chapitres qui vous guideront à travers cette somme d’érudition, émaillée de tracés et d’illustrations.

À propos de l’auteur

Architecte diplômé de l’École des beaux-arts de Paris et de l’Institut d’urbanisme de l’Université de Paris, Georges Prat est un ancien expert judiciaire dans le ressort de la Cour d’appel de Lyon (en 2000). Il s’intéresse à la géobiologie.


2. La Fraternité Hermétique de Louxor – Rituels et instructions d’occultisme pratique (J.P. Deveney, Joscelyn Godwin)

La Fraternité hermétique de Louxor Rituels et instructions d’occultisme pratique J.P. Deveney Joscelyn Godwin

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Active dans les dernières décennies du XIXe siècle, la Fraternité Hermétique de Louxor, qui n’était désignée que sous ses initiales anglaise H. B. of L., était le seul Ordre de son temps à enseigner l’occultisme pratique dans la lignée de la tradition occidentale.

Elle aidait ses membres à progresser sur la voie du développement spirituel en leur fournissant des instructions détaillées notamment pour leur permettre, par l’effort personnel et si possible dans un cadre familial, de cultiver leurs pouvoirs occultes.

La H. B. of L. influence un nombre considérable d’éminentes personnalités ou sociétés des milieux théosophes, ésotéristes et occultistes, malgré son déclin rapide dû à un scandale suscité par le lancement d’un projet de communauté spirituelle.

En France en furent les membres Barlet, Papus et même René Guénon. La H. B. of L. entretenait le mythe de ses origines, notamment vis-à-vis de la Société Théosophique et de la Fraternité d’Eulis de Randolph.

Elle préservait l’incognito de son Grand Maître, dont on sait aujourd’hui qu’il s’agissait du fondateur, vers 1901, du Mouvement Cosmique qui fat indirectement à l’origine d’Auroville, Max Théon.

Le présent ouvrage, dont la version en français apporte des compléments intéressants par rapport à l’édition américaine, lève un coin du voile, documents originaux à l’appui, sur l’histoire mystérieuse de la H. B. of L., tout en offrant à destination du public intellectuel un ensemble exhaustif et brillamment

Ouvrage le plus complet sur l’occultisme de la fin du XIXe siècle.

À propos de l’auteur

Joscelyn Godwin, né le 26 janvier 1945 à Kelmscott, est un compositeur, musicologue et traducteur connu pour ses travaux sur la musique ancienne, l’ésotérisme et l’occultisme.


3. Le symbolisme hermétique dans ses rapports avec l’alchimie et la Franc-Maçonnerie (Oswald Wirth)

Le symbolisme hermétique dans ses rapports avec l’Alchimie et la Franc Maçonnerie Oswald Wirth

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Oswald Wirth est à la source du renouveau des études symboliques et traditionnelles à la Grande Loge de France et dans la maçonnerie française en générale. En ce sens, son œuvre fut fondamentale et ses ouvrages sont toujours lus par des milliers de francs-maçons.

Pour Oswald Wirth, la suite des opérations alchimiques et la succession des épreuves qu’ont à subir les francs-maçons repose sur une même symbolique. Les mêmes données initiatiques se traduisent par des allégories empruntées, les unes à la métallurgie, les autres à l’art de bâtir : l’abandon des métaux à la porte du Temple correspond à la suppression de toute impureté sur la Matière, le cabinet de réflexion à l’œuf philosophale hermétiquement fermé, etc.

Pour lui, on peut comparer ce programme symbolique à celui du grade de Maître maçon qui est l’aboutissement de la véritable initiation maçonnique. La franc-maçonnerie n’est, de ce point de vue, qu’une transposition de l’alchimie. La transmutation des métaux, c’est la transformation de l’homme  » ignorant  » en homme  » instruit « . L’  » or potable  » que l’on cherche à produire symboliquement, c’est la perfection humaine.

C’est cette alchimie-là que cultive Oswald Wirth, en ne l’envisageant pas comme un but, mais comme un puissant moyen d’arriver au discernement du Vrai conduisant à la réalisation du Bien.

À propos de l’auteur

Oswald Wirth a été le secrétaire de Stanislas de Guaïta, et dessina en collaboration avec lui un Tarot, réédité depuis sous le nom de Tarot de Wirth. Ce Tarot est expliqué et commenté dans son ouvrage Le Tarot des imagiers du Moyen Âge, devenu un classique.


4. La voie hermétique – Introduction à la philosophie d’Hermès (Françoise Bonardel)

La Voie hermétique – Introduction à la philosophie d’Hermès Françoise Bonardel

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le terme d’«hermétisme», né à la fin du XIXe siècle de l’adjectif «hermétique», désignait depuis longtemps l’alchimie comme «art sacré d’Hermès».

Personnage légendaire supposé contemporain de Moïse, Hermès Trismégiste (le Trois-fois-Grand), à qui sont attribués des écrits magiques, théosophiques et alchimiques, n’apparaît en réalité qu’à l’époque hellénistique.

Version grecque du Mercure latin, également identifié avec le dieu égyptien Thot, il est une sorte de prophète païen en qui certains hommes de la Renaissance croiront reconnaître le Père d’une sagesse primordiale et immémoriale bien antérieure au christianisme. Son message spirituel s’est imposé, depuis l’Antiquité gréco-égyptienne et pour de nombreux siècles, en termes de Révélation.

Françoise Bonardel s’emploie ici à reconstituer l’identité polymorphe d’Hermès le messager divin, et à «comprendre» – comme le préconise le Trismégiste – le jeu incessant du clos et de l’ouvert. File décrypte pour cela quelques-unes des figures les plus significatives de l’hermétisme occidental, tour à tour doctrine de salut (gnose), voie de transmutation (alchimie), herméneutique… toutes à des titres divers placées sous le patronage d’Hermès.

À propos de l’auteur

Françoise Bonardel est philosophe et professeure à la Sorbonne, où elle enseigne la philosophie des religions. Elle est l’auteure entre autres de Philosopher par le feu au Seuil, Philosophie de l’alchimie, l’Irrationnel et a également collaboré au Dictionnaire critique de l’ésotérisme tous trois parus aux PUF.


5. Giordano Bruno et la tradition hermétique (Frances Yates)

Giordano Bruno et la tradition hermétique Frances Yates

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Cet ouvrage a beaucoup contribué à modifier l’image et l’idée que nous nous faisions de la pensée de la Renaissance. Il est en effet le premier à étudier le rôle essentiel de l’Hermétisme à cette époque.

L’enquête de Frances A. Yates porte sur la redécouverte et la réception de l’Hermétisme alexandrin, et sur Giordano Bruno, deux sujets d’étude tout à fait complémentaires l’un de l’autre.

Le Corpus Hermeticum, un ensemble de textes attribués au légendaire Hermès Trismégiste et écrits en grec dans l’Égypte (à Alexandrie) des IIe et IIIe siècles de notre ère, après avoir été oubliés au Moyen Âge, furent redécouverts à la fin du XV siècle et traduits en latin par Marsile Ficin. On les croyait alors extrêmement anciens, voire contemporains de Moïse.

Frances A. Yates étudie leur succès extraordinaire, depuis Ficin et Pic de la Mirandole – qui les rattachait à la Kabbale – Jusqu’aux controverses entre Robert Fludd et Marin Mersenne, à Kepler et aux néo-platoniciens de Cambridge, en passant par Campanella.

Elle montre aussi comment la découverte, en 1614, de leur datation exacte commença à sonner le déclin de ce courant hermétiste qui n’a pourtant cessé, jusqu’au XXe siècle, d’inspirer et de féconder nombre de courants ésotériques occidentaux modernes.

Dans ce livre, le dominicain Giordano Bruno, condamné au bûcher en 1600, apparaît comme un philosophe et un mage hermétisant, porteur d’un message religieux original. Le soutien qu’il apporta à l’héliocentrisme copernicien est associé à la magie solaire de Ficin. Bruno, précurseur de Galilée, fut l’un des premiers à défendre l’idée d’un univers infini et la pluralité des mondes habités. Il pressentit même la loi de la gravitation universelle.

À propos de l’auteur

Frances A. Yates était professeur d’Histoire de la Renaissance à l’Université de Londres.

error: Contenu protégé