Les 5 meilleurs livres sur la guerre du Pacifique

Les 5 meilleurs livres sur la guerre du Pacifique

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur la guerre du Pacifique.


1. La guerre du Pacifique : 1941-1945 (Nicolas Bernard)

La guerre du Pacifique 1941 1945 Nicolas Bernard

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

1943. Moins de deux ans après Pearl Harbor, le « Grand Japon » est aux abois. Ses armées se sont implantées au cœur de la Chine, contrôlent l’Asie du Sud-Est, campent aux portes de l’Inde, verrouillent les îles du Pacifique. Mais les Alliés viennent de briser leur avance, et entament une vaste contre-offensive qui s’achèvera par l’horreur nucléaire d’Hiroshima et de Nagasaki et la capitulation.

Au fil d’un récit plein de bruit et de fureur, Nicolas Bernard retrace la course folle d’un Empire vers sa chute. En ressort également la dimension herculéenne de la reconquête alliée, combinaison d’odyssées militaires à travers l’immensité de l’Asie et sur le plus grand océan du monde.

La chute du Japon fait ressortir l’ambiguïté d’une croisade minée par des ambitions rivales : les Etats-Unis, dont l’idéalisme se confond avec la volonté de puissance, affichent leur intention de refaçonner le continent asiatique, alors que la Grande-Bretagne, la France et les Pays-Bas cherchent à récupérer leurs colonies… lesquelles ne l’entendent pas de cette oreille ! Le tableau ne serait pas complet s’il omettait la Chine, théâtre méconnu, territoire dévasté, peuple martyrisé.

Puisant à de nombreuses sources, notamment correspondances et journaux intimes, cette fresque dépeint une époque où la méconnaissance de l’autre conduit aux plus graves erreurs de calcul – et aux pires atrocités.

À propos de l’auteur

Nicolas Bernard, avocat, étudie depuis longtemps la Deuxième Guerre mondiale et contribue à plusieurs revues d’histoire. Il se consacre également à l’analyse et à la réfutation du négationnisme. Il a déjà publié, chez Tallandier, La Guerre germano-soviétique (2013).


2. Frères d’armes (Eugene Sledge)

Frères d’armes Eugene Sledge

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Inédit en France, le livre d’Eugene B. Sledge, Frères d’armes, est considéré comme le témoignage de référence sur la guerre du Pacifique par les historiens et les cinéastes.

Sledge a vingt ans quand, avec ses camarades de la 1re division des Marines, il débarque sur la petite île de Peleliu, où vont se dérouler de furieux combats contre les troupes japonaises. Ce sera ensuite l’assaut sur l’île d’Okinawa, dont la conquête va coûter 50 000 hommes, tués ou blessés, aux Américains, 25 000 autres étant évacués pour stress post-traumatique. De la compagnie de Sledge, ils ne seront que 26 à survivre.

Surnommé « Sledgehammer » (la massue), le jeune marine est en première ligne, servant d’un mortier de 60 mm, et tient son journal de guerre en prenant des notes sur une édition de poche du Nouveau Testament, base de son livre publié en 1981 qui connaît un succès immédiat.

Personne n’a décrit comme Sledge l’enfer de la guerre du Pacifique. Il ne cache rien des combats d’extermination qui se livrent et des effets destructeurs de cette violence inouïe sur les jeunes soldats américains. Car entre les marines et les Japonais, la haine est totale, « une haine brutale, primitive, aussi caractéristique de l’horreur de la guerre dans le Pacifique que le sont les palmiers et les îles ».

Ken Burns a consacré un épisode à Eugene B. Sledge dans sa série documentaire sur la Seconde Guerre mondiale et son livre a inspiré la série télévisée de Tom Hanks et Steven Spielberg The Pacific.

À propos de l’auteur

Eugene Bondurant Sledge est un ancien Marine américain. Devenu professeur d’université, il écrivit ses mémoires de guerre en 1981 : With the Old Breed : At Peleliu and Okinawa. Il y décrit son expérience au combat durant la Seconde Guerre mondiale.


3. Les kamikazes japonais dans la guerre du Pacifique – 1944-1945 (Kessler Christian)

Les kamikazes japonais dans la guerre du Pacifique – 1944 1945 Kessler Christian

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

En octobre 1944, cela fait déjà deux ans que le Japon se trouve sur la défensive aussi bien sur terre que sur mer. Les défaites, puis bientôt les désastres se succèdent sans que cependant les militaires qui contrôlent le pouvoir à Tokyo, ne cherchent à y mettre fin en proposant aux Alliés une reddition.

Au contraire, au fur et à mesure que les batailles sont perdues, le Japon se crispe dans une résistance toujours plus acharnée où tous les moyens sont bons pour ralentir la marche en avant de l’adversaire. La guerre du Pacifique, de par son immensité géographique, se transforme en une formidable équation logistique que le Japon ne peut résoudre.

Dévasté, sans ressources, à bout de souffle, le pays cherche encore par tous les moyens à se battre. Cette autodestruction passe notamment par la création du corps de kamikazes, ces pilotes de l’armée de l’air puis de terre qui devaient se précipiter avec leurs avions chargés d’une bombe sur les navires ennemis dont rien jusque-là n’avait pu entamer la remontée vers les îles de l’archipel.

Ultime recours contre l’écrasante suprématie de l’ennemi. Sacrifier sa jeunesse, voilà où en est arrivé le Japon militariste.

À propos de l’auteur

Historien, Christian Kessler est professeur à l’Athénée Français de Tokyo et enseignant aux universités. Il a écrit de nombreux articles et livres sur le Japon où il réside depuis longtemps et dont il est un spécialiste.


4. La guerre du Pacifique – Des origines à Hiroshima (John Costello)

La guerre du Pacifique – Nouvelle histoire à partir d’archives restées jusqu’ici secrètes John Costello

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

En dépit de la dimension épique des combats relatés de manière substantielle dans des centaines de livres, aucun ouvrage global n’a raconté jusqu’ici en totalité les origines et le déroulement de l’un des plus gigantesques conflits de l’histoire de l’humanité.

Grâce à la déclassification de près de 500 000 dossiers et documents secrets appartenant aux archives nationales américaines et anglaises, John Costello a été l’un des premiers à pouvoir utiliser de nouvelles informations qui remettent aujourd’hui sérieusement en cause les idées traditionnellement reçues.

Ce qui est particulièrement étonnant, dans son énorme entreprise, c’est qu’elle nous apporte, références à l’appui, une nouvelle version des faits, avant et pendant la guerre, jusqu’à sa terrifiante conclusion en forme de champignon nucléaire à Hiroshima et à Nagasaki.

Des années furent évidemment nécessaires aux historiens pour en filtrer et en apprécier les révélations, principalement au niveau des décisions cruciales d’ordre stratégique, des victoires et des défaites, un grand nombre d’entre elles résultant de l’action déterminante de services parallèles dont on ignorait jusqu’à présent l’existence.

Retraçant de manière toujours passionnante l’âpreté de l’affrontement et l’étendue de son enjeu, La Guerre du Pacifique est un fantastique récit des hostilités à la lumière révélatrice des succès techniques et logistiques des Occidentaux.

À propos de l’auteur

John Costello, historien anglais partageant son temps entre New York et Londres, a acquis une audience internationale pour ses deux précédents ouvrages : La Bataille de l’Atlantique et Jutland 1916.


5. Les Marines dans l’enfer du Pacifique (Charles Trang)

Les Marines dans l’enfer du Pacifique Charles Trang

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Après les ouvrages consacrés à la bataille d’Iwo Jima et à la 1st Marine Division, Charles Trang nous propose une étude encyclopédique sur les Marines dans le Pacifique de 1941 à 1945, où chacune de leurs campagnes est traitée dans le détail avec de nombreux témoignages et photos pour la plupart inédites.

Corregidor, Wake, Midway, Guadalcanal, Makin, Bougainville, Rabaul, Tarawa, les îles Marshall, le Cap Gloucester, Saipan, Tinian, Guam, Iwo Jima et Okinawa sont autant de noms évocateurs de batailles sanglantes et impitoyables où les Marines se forgèrent une réputation de ténacité, d’implacabilité et de professionnalisme rarement égalée au cours de la Seconde Guerre mondiale.

L’ouvrage, très complet, passe également en revue toutes les unités de l’US Marine Corps, de l’escadrille de chasse aux groupes d’artillerie autonomes en passant par les unités parachutistes ou de Raiders. Ordres de bataille, structures de commandement et portraits de tous les récipiendaires de la Médaille d’Honneur du Congrès complètent l’ensemble.

À propos de l’auteur

Charles Trang est docteur en pharmacie, passionné depuis son enfance par l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. En 2000, il a publié un premier ouvrage aux Editions Heimdal consacré à la division de cavalerie SS  » Florian Geyer  » suivi d’un album historique consacré à la division blindée de la Waffen-SS  » Totenkopf « .

Auteur d’une œuvre en plusieurs volumes sur la  » Leibstandarte « , iI contribue régulièrement à la revue  » 39/45 Magazine  » depuis plusieurs années.

error: Contenu protégé