Les 5 meilleurs livres de gangster

Les 5 meilleurs livres de gangster

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres de gangster.


1. Cavales (François Besse)

Cavales (François Besse)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

François Besse, dont le nom est resté associé à de grands épisodes du banditisme français, prend pour la première fois la plume pour raconter lui-même les événements qui ont marqué son existence.

De Cognac à la prison d’arrêt de la Santé, de Bordeaux au palais de justice de Paris, il porte un regard aussi détaillé que distancié sur sa propre vie et sur les questions que chacun voudrait lui poser. Ses années de réflexions jalonnent son récit.

Choisit-on d’être libre ? Un bandit comme Mesrine doit il être un héros ? Quelle valeur nos actes portent-ils ? La prison a-t-elle un sens ? Au bout du compte, sans jamais nier les murs franchis ni les armes tenues, apparaît le parcours d’un honnête homme.

Les Mémoires d’un braqueur pas comme les autres. Célèbre compagnon d’évasion de Jacques Mesrine, François Besse se confie pour la première fois sur sa vie de cavales.

À propos de l’auteur

François Besse est né le 27 mai 1944, à Cognac, d’un père réfugié politique espagnol et d’une mère française. Mauvais élève, en révolte permanente contre son père, il passe une enfance difficile et quitte ses parents à 17 ans.

Arrêté en 1971 dans une affaire trouble et alors qu’il n’a pas commis de forfait, il, écope d’une condamnation à sept ans d’emprisonnement. Quelques mois après, il s’évade de la prison de Gradignan où il purgeait sa peine.

Commence alors une vie d’aventures et de braquages ponctuée de nombreuses arrestations et d’évasions rocambolesques, six au total.

En 1978 sa route croise celle de Jacques Mesrine, avec lequel il parvient à s’évader du quartier de haute sécurité de la prison de la Santé. Durant quelques mois il forme avec l’ennemi public numéro 1 un tandem qui échappe à toutes les traques policières.

Puis François Besse reprend son indépendance et poursuit sa vie de cavales à travers plusieurs pays d’Europe et du Maghreb.
Il est finalement arrêté en 1994 au Maroc, puis extradé en France où il est emprisonné et jugé par trois cours successives. En 2002, la cour d’assises de Pars le condamne à huit ans de détention.

Il bénéficie d’une mise en liberté conditionnelle en 2006 et quitte alors définitivement la prison, cette fois par la grande porte car il a depuis des années renoncé à toute action d’éclat et n’aspire plus qu’à une chose : la tranquillité.


2. Repenti (Claude Chossat)

Repenti (Claude Chossat)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Pendant deux ans, Claude Chossat a servi la Brise, ou du moins l’un de ses fondateurs. D’abord petit truand, il a voyagé dans sa roue et grimpé l’échelle sociale du grand banditisme à la vitesse de l’éclair en servant de chauffeur et de confident à Francis Mariani, le plus violent et le plus fou de tous.

Une ascension qui s’est arrêtée net le 23 avril 2008, lorsque «Francis» décide de tuer l’un de ses frères : Casanova, le roi Richard. Claude Chossat doit fuir, le gang et la Corse. Il se réfugie en Suisse avant de se livrer à la justice et de tout raconter.

Même s’il est aujourd’hui libre, Claude Chossat ne bénéficie d’aucune protection. Il vit caché, pour protéger sa famille de représailles qui peuvent surgir à tout moment. Une situation intenable qui le pousse à tout raconter.

Il nous livre ici un témoignage choc qui ouvre, pour la première fois, les portes du célèbre gang de la Brise de mer.

À propos de l’auteur

Claude Chossat est un ancien du gang corse de la Brise de mer.


3. Braqueur (Rédoine Faïd, Jérôme Pierrat)

Braqueur (Rédoine Faïd, Jérôme Pierrat)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Rédoine Faïd, qui personnifie ce nouveau banditisme né dans les cités, est l’archétype du « beau mec ». Surnommé « Doc », en référence au célèbre personnage campé par Steve Mac Queen dans Guet-apens, il compte parmi l’aristocratie des braqueurs.

Jamais de blessés, jamais de sang, jamais de drogue. Pourtant, Rédoine Faïd n’est pas un ange, et il l’assume. Il dit avoir aujourd’hui mis fin à sa carrière de hors-la-loi.

Interviewé par Jérôme Pierrat, il raconte dans cet ouvrage son incroyable parcours. Il attaque sa première banque alors qu’il est au lycée et déjà plus un « débutant », puis il se fait une spécialité des fourgons blindés, allant se ressourcer en Israël entre deux affaires.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il s’inspire des plus grands films de braqueurs pour préparer ses coups, en élaborant des plans à la précision chirurgicale, répétant inlassablement chaque geste jusqu’à la maîtrise totale de son « scénario » dont même les imprévus ne sauraient détourner le cours implacable. Aujourd’hui, c’est le cinéma qui s’inspire de lui, et plusieurs films sont en préparation.

Un récit palpitant, digne des plus grands polars !

À propos de l’auteur

Rédoine Faid est né en 1972 et a passé plus du quart de sa vie en prison. Libéré en 2009, après trois ans de cavale et une évasion, il publie ce livre. Il est recherché pour une attaque à main armée lors de laquelle une policière est morte, mais affirme être innocent. Nouvelle cavale, nouvelle incarcération, évasion spectaculaire, re-cavale, re-incarcération en quartier de haute sécurité. En 2016 se tiendront trois procès.

Jérôme Pierrat est journaliste indépendant spécialiste du crime organisé, réalisateur, et l’auteur de plus de dix ouvrages sur le monde criminel.


4. Quand j’étais gangster (Jean-Pierre Hernandez, Christophe Chabbert)

Quand j'étais gangster (Jean-Pierre Hernandez, Christophe Chabbert)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les mémoires d’un miraculé du grand banditisme des années 70-80.

Il a connu les heures les plus sanglantes de la guerre des gangs entre le clan de Tany Zampa, auquel il appartenait, et celui de Francis Le Belge.

Il a participé à la naissance, à la prospérité, puis à la chute de la célèbre French Connection. Il a même convoyé, de Marseille à New York, une cargaison d’héroïne à bord de l’une des fameuses DS trafiquées.

Il s’est livré à de nombreux trafics dont celui d’une valise radioactive de radium. Il a recueilli la confession d’un ami gangster, disparu peu après, qui lui avoua qu’il était, avec un complice, le véritable assassin d’Agnès Le Roux, l’héritière du casino Le Palais de la Méditerranée.

« Il », c’est Jean-Pierre Hernandez dit « Gros-Pierrot ». De son entrée dans la délinquance à sa décision de « se ranger des voitures » trente ans plus tard, il raconte, avec sa verve méridionale et un franc-parler étonnant, les épisodes les plus rocambolesques de sa « carrière » de gangster.

Rarement témoignage n’a éclairé aussi crûment les grandes heures du banditisme marseillais. Un récit recueilli par Christophe Chabbert.

À propos de l’auteur

Christophe Chabbert est professeur de lettres modernes. Docteur de l’université de Paris XIII, spécialiste des littératures francophones de l’Océan indien, romancier et essayiste, il a notamment publié Malcolm de Chazal, l’homme des genèses (2001), Frédéric Parcheminier, poète du dedans (2004), Dans l’enfer de Montlédier (2006), La Belle Clotilde (2008) et Correspondance de la famille de Chazal (2014), aux éditions de l’Harmattan.


5. Antonio Ferrara – Le roi de la belle (Brendan Kemmet, Matthieu Suc)

Antonio Ferrara - Le roi de la belle (Brendan Kemmet, Matthieu Suc)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le 12 mars 2003, Antonio Ferrara signe la plus extraordinaire des évasions. Un commando vient l’extraire de prison au bazooka et à la kalachnikov. Le petit délinquant de cité s’est mué en truand médiatique. Un nouveau Mesrine.

Depuis la parution de la première édition de ce livre, de nouveaux documents, des témoignages inédits, sont venus enrichir la saga du gangster. Antonio Ferrara, le roi de la belle apporte des révélations sur les meurtres de  » Francis le Belge « , la fin du gang corse de la  » Brise de mer  » et sur ceux qui ont voulu abattre son ancien conseil, Karim Achoui, l’avocat du milieu.

À propos de l’auteur

Brendan Kemmet et Matthieu Suc ont enquêté près de cinq ans sur Antonio Ferrara et ses complices.

Brendan Kemmet, journaliste au Parisien puis à France-Soir, est aujourd’hui indépendant. Journaliste au Parisien puis à France-Soir, Matthieu Suc est aujourd’hui indépendant.

error: Contenu protégé