Les 5 meilleurs livres sur les Celtes

Les 5 meilleurs livres sur les Celtes

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur les Celtes.


1. Les Celtes – Histoire et dictionnaire (Venceslas Kruta)

Les Celtes – Histoire et dictionnaire Venceslas Kruta

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Nos ancêtres les Celtes, les nôtres, c’est-à-dire ceux de vingt-deux pays d’Europe – ici Gaulois, ailleurs Boïens ou Galates… Les Celtes ont disparu, mais leurs langues subsistent encore en Bretagne, en Cornouailles, en Ecosse et en Irlande, au cœur d’une culture vivante et féconde.

La conscience du rôle fondateur des anciens Celtes dans la formation de l’Europe se développe bien au-delà de ces régions atlantiques. Leur domination, culturelle, économique et militaire s’étendit pendant de longs siècles, de l’Océan aux Karpates et des grandes plaines du Nord aux rivages de la Méditerranée.

Les auteurs grecs et latins exaltèrent surtout l’aspect militaire, mais l’étude des vestiges archéologiques permet d’esquisser une image des Celtes bien plus complète, surprenante pour ceux qui ne voient toujours en eux que des barbares, courageux mais incultes.

Faire connaître l’histoire et la culture des anciens Celtes dans toute son extension européenne est le but et la nouveauté de cet ouvrage : après la présentation et l’analyse des sources, une synthèse historique fondée sur les derniers résultats de la recherche illustre les vicissitudes du monde celtique, depuis ses lointaines origines jusqu’à la perte de l’indépendance et l’avènement du christianisme.

Un Dictionnaire de plus de deux mille entrées fournit une masse d’informations jamais rassemblées auparavant sur les sites, objets, coutumes, aspects de la vie quotidienne, personnages mythiques ou réels, ainsi que les bilans par pays.

L’illustration abondante invite à poursuivre la lecture parmi les musées d’Europe et d’ailleurs qui conservent et mettent en valeur les innombrables traces des Celtes révélées par des générations d’archéologues.

Le lecteur découvrira pourquoi deux semaines de sept jours font une quinzaine, pourquoi le gui est associé au Nouvel An, combien de villes de France et d’Europe sont des fondations celtiques… et bien d’autres aspects d’un richissime héritage que nous côtoyons au quotidien sans nous en apercevoir.

À propos de l’auteur

Venceslas Kruta est un archéologue et historien français. Il est spécialisé en protohistoire de l’Europe, principalement dans la culture et l’histoire des Celtes.


2. Les Celtes en Europe (Maurice Meuleau)

Les Celtes en Europe Maurice Meuleau

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Nous savons que les Celtes n’étaient pas les barbares incultes et débraillés décrits par les Grecs et les Romains. Dans les travaux de l’agriculture, de la métallurgie et du bois, ils ont établi des traditions et des connaissances techniques qui se sont maintenues jusqu’à l’époque contemporaine.

Mais les dernières découvertes ont changé notre regard sur l’extension et la durée de la civilisation celtique. Pendant quinze à vingt siècles, elle s’est étendue sur toute l’Europe continentale ; absorbée dans le monde romain, elle a longtemps maintenu son originalité et sa population : près de la moitié des habitants de l’empire étaient des Celtes, par leur religion, leur langue et leur mode de vie.

L’absence quasi totale de documents écrits venus du monde celtique nous a privés de la plus grande partie de la littérature épique et religieuse, et nous n’avons qu’une connaissance approchée de sa pensée et de ses croyances. Mais nous en savons assez pour en apprécier l’unité sur tout le continent européen, de la mer Noire à l’Atlantique.

En particulier, nous percevons bien l’idéal guerrier d’un monde où la quête de la gloire a été universelle. Nous pressentons seulement les violences entre peuples celtiques auxquelles un tel impératif pouvait mener ; mais nous connaissons bien des guerres de conquêtes menées à la périphérie du monde celtique, les « grandes expéditions », dont Grecs et Romains ont gardé longtemps le souvenir terrifié.

À propos de l’auteur

Ancien élève de l’Ecole normale supérieure, agrégé d’histoire, professeur de lycée, assistant en histoire ancienne à la Sorbonne, chargé de recherche au CNRS section Langues et Civilisations orientales, maître de conférence à Paris X-Nanterre en histoire ancienne. Maurice Meuleau a également été secrétaire général puis directeur général des Editions Bordas ; directeur du département des ouvrages de référence aux Editions Hachette ; directeur du département des dictionnaires et encyclopédies spécialisées aux Editions Larousse ; directeur littéraire, responsable des publications universitaires aux Editions Armand Colin.

Il a publié de nombreux ouvrages d’enseignement d’histoire ancienne aux Editions Bordas. Il est également l’auteur de deux premiers volumes (de la Préhistoire à la fin du monde antique) et directeur de l’ensemble de la publication Le Monde et son histoire réédité dans la collection « Bouquins » (R. Laffont) en quatre volumes.


3. Réinventer les Celtes (Katherine Gruel, Olivier Buchsenschutz)

Réinventer les Celtes Katherine Gruel Olivier Buchsenschutz

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les Celtes désignent pour les auteurs grecs dès le Ve siècle avant J.-C. l’ensemble des populations occidentales nord-alpines. Si leurs puissants voisins ont certainement exercé une influence sur les Celtes, ces derniers ont développé une société et un mode de vie qui ont tantôt emprunté les mêmes voies, mais tantôt complètement divergé, dans la période même où ils intervenaient en Italie et dans les Balkans.

La langue, l’outillage, l’armement, les parures, les modes de vie, qui évoluent en parallèle, génération après génération, sur une grande partie de l’Europe moyenne ancienne, peuvent être réunis dans un ensemble cohérent, distinct de groupes voisins qui ont fait d’autres choix. Les échanges d’objets, les conflits ou les colonisations réciproques n’ont pas gommé ces différences, avant que l’expansion de Rome n’entraîne une acculturation générale.

À travers les recherches initiées depuis quarante ans sur le monde celtique et italique à l’âge du Fer, le laboratoire AOrOc a accompagné le développement exponentiel des recherches archéologiques sur les sanctuaires, les habitats, l’alimentation, l’outillage et le monnayage celtiques.

Après avoir relu les textes grecs et latins à la lumière de ces nouvelles données, l’image que les Celtes avaient d’eux-mêmes a été mieux définie et l’originalité et l’évolution historique de leur civilisation se sont peu à peu précisées.

À propos de l’auteur

Katherine Gruel est directrice de recherche émérite au CNRS et affectée à l’unité UMR 8546 AOrOc de l’ENS-PSL. Elle a été responsable de l’équipe de Protohistoire celtique de l’École normale supérieure.

Olivier Buchsenschutz est directeur de recherche émérite au CNRS et affecté à l’unité UMR 8546 AOrOc de l’ENS-PSL. Il a été responsable de l’équipe de Protohistoire celtique de l’École normale supérieure.


4. La mythologie celtique (Yann Brekilien)

La mythologie celtique Yann Brekilien

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Nos ancêtres, les Gaulois ou les Celtes, possédaient un riche patrimoine de croyances religieuses, de mythes, de légendes, d’épopées et de poèmes, dont seuls quelques fragments épars nous sont parvenus. Les Celtes n’écrivaient pas : les druides le leurs interdisaient.

Il est cependant possible de reconstituer d’importants morceaux de puzzle celtique à partir d’un certain nombre de sources qui se recoupent et se complètent les unes aux autres : les légendes populaires, les rites encore vivants dont le sens caché peut être retrouvé, les récits consignés à une époque tardive dans les monastères d’Irlande, d’Écosse et du Pays de Galles, les romans bretons – cycle arthurien, cycle de Tristan et Iseult – et l’iconographie antique, celles des monnaies gauloises et de divers monuments gallo-romains.

En puisant à toutes ces sources, Yann Brekilien expose d’une façon vivante et claire les grands thèmes de cette mythologie d’une prestigieuse richesse. Par un curieux paradoxe, les citoyens de l’Hexagone connaissent infiniment mieux les mythes grecs et latins que ceux de leurs propres ancêtres ; désormais ils vont pouvoir parler en connaissance de cause de Teutatès, de Cernunnos, de Belenos, d’Ésus ou d’Épona et comprendre ce qu’ils représentent.

À propos de l’auteur

Yann Brekilien est né en 1920 d’une famille originaire de Nain, en pays nantais. Cet ancien magistrat, diplômé d’études celtiques, est notamment l’auteur de Mémoires d’Europe et du Message des Celtes.


5. Le monde des anciens Celtes (Venceslas Kruta)

Le monde des anciens Celtes Venceslas Kruta

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Connus depuis l’Antiquité sous le nom de Celtes, ces peuples qui habitèrent de vastes régions d’Europe sont les oubliés de notre histoire.

Cependant, leur héritage, riche et varié, est toujours présent, non seulement dans les noms de lieux, y compris ceux de plusieurs capitales actuelles, mais également dans toutes sortes d’usages, de formules et d’approches mentales. Sa contribution se révèle essentielle. Indiscutablement, le monde des Celtes fut un élément fondateur de l’Europe.

Œuvre d’un spécialiste reconnu, cet ouvrage est une introduction très accessible. Au récit historique, fondé sur les différentes sources disponibles, s’ajoutent quelque cent cinquante illustrations, choisies et réparties par sujets de telle manière qu’elles complètent le texte principal et éclairent différents aspects de ce monde d’une richesse et d’une diversité insoupçonnées.

À propos de l’auteur

Venceslas Kruta, est directeur d’études émérite de Proto-histoire de l’Europe à l’Ecole pratique des Hautes études de Paris Conseiller scientifique ou directeur d’expositions internationales (Venise 1991 et Tokyo 1998), son ouvrage «Les Celtes Histoire et dictionnaire, Des origines à la romanisation et au christianisme» (2000) a été couronné par le Grand prix d’histoire de l’Académie française.

error: Contenu protégé