Les 5 meilleurs livres sur la bataille d’Austerlitz

Les 5 meilleurs livres sur la bataille d’Austerlitz

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur la bataille d’Austerlitz.


1. Austerlitz : 2 décembre 1805 (Jacques Garnier, Jean Tulard)

Austerlitz : 2 décembre 1805 (Jacques Garnier, Jean Tulard)

Disponible sur Amazon

Présentation du livre

De Tolstoï à Abel Gance, Austerlitz participe de la légende autant que de l’histoire. Le génie militaire de Napoléon y a donné toute sa mesure face à un ennemi double – autrichien et russe -, alors que l’issue victorieuse n’allait pas de soi.

Au moyen des archives militaires et de récits des combattants (les sans-grade comme les illustres), Jacques Garnier raconte comment une armée rassemblée pour envahir l’Angleterre s’est portée en quelques semaines au cœur de l’Europe centrale et comment elle a été rejointe par d’autres troupes françaises stationnées en Italie.

C’est ensuite jour par jour, puis heure par heure qu’il décrit les plans successifs des adversaires et qu’il évoque, cartes à l’appui, les combats – majeurs ou mineurs, tous ont leur importance – ayant précédé l’affrontement final du 2 décembre 1805.

Les pertes françaises seront très faibles en comparaison de celles des Alliés, et la victoire aura instantanément des effets géopolitiques considérables : fin du Saint Empire romain germanique, rattachement de Venise au royaume d’Italie, installation de Napoléonides sur les trônes de Naples et de Hollande, etc.

Éminent spécialiste des guerres napoléoniennes (il a rédigé les notices relatives aux campagnes et aux batailles du Dictionnaire Napoléon, dirigé par Jean Tulard), Jacques Garnier donne ici le fruit de nombreuses années de recherches documentaires.

À propos de l’auteur

Jacques Garnier est un spécialiste reconnu de l’histoire militaire du Premier Empire. Il a notamment dirigé un Dictionnaire des guerres et des batailles de l’histoire de France (Perrin, 2004), rédigé les notices des batailles de l’Empire dans le Dictionnaire Napoléon (Fayard, 1999) et participé à la publication de Napoléon Bonaparte (Larousse, 2004).

Jacques Garnier est l’auteur d’Austerlitz, 2 décembre 1805 (Fayard, 2005) et d’un Atlas Napoléon : 126 cartes sur la vie et les campagnes napoléoniennes (Napoléon Ier éditions, 2007).


2. Austerlitz, le soleil de l’aigle (François-Guy Hourtoulle, André Jouineau, Jean-Marie Mongin)

Austerlitz, le soleil de l'aigle (François-Guy Hourtoulle, André Jouineau, Jean-Marie Mongin)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

A Austerlitz, ces professionnels, fanatiques de leur Empereur qu’ils aiment et admirent, n’ont fait qu’une bouchée des recrues novices de certains régiments qui leur étaient opposés. Leur qualité a compensé leur infériorité numérique et Napoléon n’aurait pas dû oublier que cet outil est nécessaire pour obtenir la victoire, le détail de leurs citations est étonnant.

Cet outil d’exception forgé au camp de Boulogne et dans les campagnes de la Révolution risque de se dégrader progressivement, même si le génie du grand chef reste intact. Cette usure progressive, les pertes en officiers et en cadres fidèles, va se faire, aggravée par l’erreur espagnole, et l’on verra se développer les réfractaires, les déserteurs surtout dans les conscrits peu motivés, prélevés sur les pays conquis.

Mais ce 2 décembre 1805, il n’y a dans la Grande Armée que des héros, des vétérans et des “braves” criant très fort : “Vive Empereur” ! Ils ont bien mérité que Napoléon leur dise : “Soldats ! Je suis content de vous !”

À propos de l’auteur

Le docteur François-Guy Hourtoulle (1925-2009), tout en menant une brillante carrière de chirurgien et publiant plusieurs ouvrages médicaux d’importance, a écrit une biographie de Lasalle en 1969, puis une de Davout (1975), de Ney (1981), avant de se consacrer aux récits de batailles, notamment la Moskowa (2001), Wagram (2002), Austerlitz (2003), Eylau (2007).


3. Austerlitz, et la campagne de 1805 (Pierre Robin)

Austerlitz, et la campagne de 1805 (Pierre Robin)

Disponible sur Amazon

Présentation du livre

” En parcourant le terrain, je rencontrai un garde-noble russe qui, étendu sur le ventre, balbutiait des mots français dont je ne pus comprendre que ceux-ci : “Princesse Koniska, Pétersbourg, adieu, toujours. ” En voulant le relever pour le mettre sur mon cheval, il expira dans mes bras, en me serrant si fort à travers le corps, que mon adjudant-major eut bien de la peine à me séparer de lui. Ce beau jeune homme avait reçu un coup de lance ou de sabre qui lui avait traversé le corps, car son habit était teint de sang sur les deux flancs. “

C’est par de tels témoignages, encore si vivants dans la mémoire de leurs auteurs, que l’illustre journée d’Austerlitz – borne de notre histoire nationale – prend sa dimension humaine, la plus émouvante. À deux siècles de distance, on prend ainsi la mesure des mentalités, des souffrances et des exploits de héros ordinaires qui n’étaient pas des soldats de plomb mais des êtres de chair, de sang et d’âme.

À propos de l’auteur

Pierre Robin s’intéresse à l’histoire militaire et plus singulièrement à l’épopée napoléonienne. Il est l’auteur d’ouvrages sur les campagnes de 1807, 1814 et 1815 vues à travers les témoignages des soldats français. Pour cette collection, il restitue, par-delà le halo de la légende, la vérité des hommes dans le tourbillon des événements.


4. Napoléon – Tome 2 – Le soleil d’Austerlitz (Max Gallo)

Napoléon - Tome 2 - Le soleil d'Austerlitz (Max Gallo)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Napoléon a trente ans en ce mois de novembre 1799. Il est Premier consul. Dans cinq ans, il sera Empereur des Français. “Joseph, si notre père nous voyait”, murmurera-t-il à son frère aîné lors du sacre. Un an encore et il s’écriera : “Soldats, je suis content de vous !”

Voilà la course légendaire. A la suivre jour après jour, on mesure la tension, la lucidité, la volonté, l’énergie, le génie, qu’il a fallu à Napoléon pour franchir les obstacles. Cadoudal le royaliste veut le tuer. L’Angleterre, l’Autriche, la Russie veulent l’abattre. Il faut l’emporter, sinon tout s’effondre. C’est à chaque fois quitte ou double. Au désastre de Trafalgar répond la victoire d’Austerlitz. Et demain ?

Max Gallo suit Napoléon pas à pas. De cet homme dévoré par l’action, il ne dissimule rien. Multiple fascinant, brutal et séducteur, conquérant, Napoléon apparaît proche, lucide, humain. “Il remue les âmes”, disait de lui de Gaulle. Et le livre de Max Gallo rend à l’épopée ce tremblement de la vie. Napoléon cesse d’être une statue. Il redevient cet homme jeune qui s’élance à cheval, pour vaincre ou périr.

Max Gallo, en historien et romancier, est à chaque instant dans l’intimité de Napoléon. Aucun livre sur un héros qui ne cesse de fasciner n’a restitué à ce point le mouvement d’une existence. “Quel roman que ma vie !” s’exclamait Napoléon. Quelle vitalité dans ce livre ! Ici, devant nous, commence à vivre celui qui reste pour le monde entier “le plus illustre des Français”.

Des milliers de livres ont été écrits sur Napoléon. Aucun ne ressemble à celui-ci.

À propos de l’auteur

Max Gallo, né le 7 janvier 1932 à Nice et mort le 18 juillet 2017 à Vaison-la-Romaine, est un écrivain, historien et homme politique français. Originellement chercheur en histoire, il se tourne ensuite vers la littérature avec ses « romans-histoire » qui constituent l’essentiel de son œuvre.


5. Austerlitz (François Messina)

Austerlitz (François Messina)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Aucune bataille de Napoléon Ier n’est plus connue que celle d’Austerlitz. Un an après le Sacre qui fait de lui l’homme le plus puissant d’Europe, l’Empereur réduit à néant la coalition armée des monarchies autrichienne et russe, diligentée par la plus constante ennemie de l’Empereur, l’Angleterre.

Ce livre est d’abord un récit haletant, minute après minute, d’une des plus grandes batailles que la France ait jamais livrée, mais il s’attache aussi à montrer les limites intellectuelles, psychologiques et morales d’un homme qui ne sut jamais ni se faire accepter par les monarques européens, ni les anéantir politiquement quand il en eut l’occasion – malgré Austerlitz.

À propos de l’auteur

François Messina est né en 1981. Historien de formation, il travaille dans la presse. Austerlitz est son premier livre.

 
error: Contenu protégé