Les 5 meilleurs livres de Théodore Monod

Les 5 meilleurs livres de Théodore Monod

Théodore André Monod, né le 9 avril 1902 à Rouen et mort le 22 novembre 2000 à Versailles, est un scientifique naturaliste biologiste, explorateur, érudit et humaniste français.


1. Méharées

Méharées (Théodore Monod)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Géologue, naturaliste d’une longévité et d’une endurance peu communes, Théodore Monod parcourt depuis soixante ans sa terre de prédilection : le Sahara. Le jeune savant nous entraîne ici dans ses premières Méharées : au cours de ces longs raids à dos de chameau, il va couvrir jusqu’à six cents kilomètres à travers la Mauritanie ou le sud marocain.

Mais bien plus que la performance, c’est la nature qui l’intéresse : falaises, sables et pierres ; scorpions, serpents ou coléoptères ; et cette végétation à la fois si rare et précieuse, dont il nous détaille avec amour formes et couleurs. L’énergie de Monod semble inépuisable, comme sa soif de savoir.

Nourrie d’histoire, de littérature, de poésie (sa culture est considérable), son écriture a pris, comme par mimétisme, les caractéristiques du désert : sèche et minérale, tout en muscles et aspérités, elle sait nous restituer la magie de ces horizons éblouissants, où l’homme navigue comme sur une mer.


2. Le chercheur d’absolu

Le chercheur d'absolu (Théodore Monod)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Quelques hommes ont le rare privilège d’être tenus, par leurs contemporains, comme des consciences de leur époque.

Théodore Monod est de ceux-là. Ce savant humaniste croit de son devoir de mettre en garde les hommes contre leurs égarements et les dangers qui menacent la planète. Depuis plus de soixante-dix ans, Théodore Monod parcourt les déserts afin de retrouver la genèse de notre planète, et permettre qu’émerge un « nouvel homme ». Celui-ci sera à part entière « fils du ciel et de la terre » grâce à l’élan de la spiritualité.

Théodore Monod veut préparer un homo sapiens du troisième millénaire libéré de ses inutiles scories autant que de la violence et de l’instinct abusif de possession propres à notre fin de siècle. Ce livre est, pour ce sage, l’occasion de faire le point et de revenir sur les étapes d’un parcours humain et scientifique exceptionnel.


3. Et si l’aventure humaine devait échouer

Et si l'aventure humaine devait échouer (Théodore Monod)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

« Et si l’aventure humaine devait échouer … Supposition absurde ! L’homme n’occupe-t-il pas le sommet de l’évolution biologique ? N’est-il pas le seul animal dont la tanière s’éclaire la nuit ? Le seul aussi qui soit capable d’avoir une histoire et de l’écrire ?

L’antique Serpent nous l’avait promis : Vous serez comme des Dieux… Et la puissance, certes, nous l’avons eue, au moins matérielle. Nous, les rois orgueilleux de la création. Nous les maîtres d’une terre bordée de nuit … Mais si l’homme n’a pas la sagesse de respecter la vie, le monde ne risque-t-il pas de continuer sans lui ? »


4. Terre et ciel

Terre et ciel (Théodore Monod)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Il est question de désert bien sûr, de ses cailloux, et de son infini. Mais aussi de poissons, de saint Paul, de l’Afrique, de Teilhard de Chardin, des Touaregs, de Hiroshima, de la chasse à courre, de Dieu, du Christ, de Mahomet et de Bouddha, de l’origine du monde, de l’homme, de la violence, de la science, d’Isaac de Ninive et saint François d’Assise, de la guerre et de l’avortement, du temps et de la mort…

De cet entretien-fleuve qu’est Terre et ciel, on ressort comme suffoqué par une énorme coulée d’avalanche. Et pourtant, tout est mesuré, longuement mûri et réfléchi dans ces propos parfois abrupts d’un génial touche-à-tout, « anarchiste chrétien » plus « espérant » qu' »orthodoxiquement » croyant, mais pétri d’une culture religieuse aux confins du mysticisme.

Pas à pas, c’est un véritable « honnête homme », l’un des tout derniers sans doute du millénaire, qui nous entraîne, vieillard aveugle de 94 ans, sur les chemins incertains de la connaissance.


5. L’émeraude des Garamantes

L'émeraude des Garamantes (Théodore Monod)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Le désert, en près de soixante d’années d’explorations et de reconnaissances, c’est peu dire que Monod s’en est imprégné. Ses sables, ses pierres et ses lumières, son silence et son immensité lui sont intimes : Monod véhicule le désert, à l’image de ses chameaux, dont il a fini par adopter certains caractères, comme le ruminement ! Entrecoupé de poèmes, de réflexions sur la guerre, les animaux, Spinoza et le chevalier de Boufflers, Ramakrisna et la pensée protestante,

L’Émeraude des Garamantes, véritable précis de navigation en haute mer saharienne, conte un voyage intérieur. Ascète quasi mystique, Monod sait irriguer son discours aux sources d’une culture exceptionnellement riche. Les digressions, les cris de révolte devant la bêtise des hommes, ou d’émerveillement à découvrir telle petite plante solitaire, telle pierre scintillante sous une nuit étoilée, rythment le récit de celui qui de cet ailleurs mythique aura su faire son jardin.

error: Contenu protégé