Les 5 meilleurs livres de Sigmund Freud

Les 5 meilleurs livres de Sigmund Freud

Sigmund Freud, né Sigismund Schlomo Freud le 6 mai 1856 à Freiberg et mort le 23 septembre 1939 à Londres, est un neurologue autrichien, fondateur de la psychanalyse.


1. Cinq leçons sur la psychanalyse

Cinq leçons sur la psychanalyse Sigmund Freud

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Les deux textes contenus dans cet ouvrage constituent une présentation de la psychanalyse qui s’adresse d’abord aux non-spécialistes.

Les Cinq leçons sur la psychanalyse sont les conférences prononcées par Freud en 1909 lors de son voyage aux Etats-Unis, où la psychanalyse était encore largement ignorée. On y trouve un récit des origines de la psychanalyse,  » inventée  » par l’hystérique Anna 0., mais aussi une introduction aux problèmes centraux : l’interprétation des rêves, la sexualité infantile, le complexe d’œdipe. Freud conclut sur la nature des névroses et le refuge dans la maladie.

Dans la Contribution à l’histoire du mouvement psychanalytique (1914), Freud retrace les débuts difficiles de la psychanalyse et les résistances qu’elle rencontra. Il précise sa réflexion sur quelques points litigieux, liés principalement au concept de  » libido « .


2. Introduction à la psychanalyse

Introduction à la psychanalyse Sigmund Freud

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Autrichien de nationalité, né en Moravie en 1856, est mort à Londres en 1939. Après des études de médecine à l’Université de Vienne et un stage à Paris, auprès de Charcot, il s’installe à Vienne comme spécialiste des maladies nerveuses. C’est là qu’il mettra au point la méthode psychanalytique.

Son Introduction à la psychanalyse apporte au lecteur la somme la plus complète et la synthèse la plus accessible des idées freudiennes, dont l’importance ne fait que s’accroître dans le monde moderne.


3. Psychopathologie de la vie quotidienne

Psychopathologie de la vie quotidienne Sigmund Freud

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Oublier un nom, casser un bibelot familier, se tromper de clefs, commettre un lapsus, tous ces petits accidents ordinaires doivent s’interpréter comme des manifestations de l’inconscient. En effet celui-ci travaille sans cesse, infatigablement. Freud a montré comment le rêvé était la voie royale d’accès à l’inconscient.

Il dessine dans cet ouvrage de 1901 d’autres chemins vers cette part qui échappe à notre contrôle et qui, par ses manifestations, traduit nos désirs.


4. Totem et tabou

Totem et tabou Sigmund Freud

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Un jour, les frères… À l’origine du lien social, ce jour-là : les frères se coalisent pour mettre fin à la tyrannie du père de la horde primitive, un chef qui détient tous les pouvoirs et se réserve la jouissance des femelles ; ils le dévorent et chacun d’eux, par ce festin cannibalique, s’approprie une partie de sa puissance.

Une alliance entre semblables, un crime collectif, une grande fête, tel serait notre commencement, tel serait le fondement de la société humaine. «Au commencement était l’acte.» Et quel acte ! Après quoi s’instaure la culpabilité face au père mort, avec son corollaire : la vénération du totem ou du dieu. Après quoi prédomine l’horreur, le tabou, de l’inceste – l’horreur, par seulement l’interdit -, avec sa conséquence : l’exogamie.

Un mythe, cette thèse scandaleuse que Freud, après une longue enquête menée avec passion à travers la littérature ethnologique de l’époque (Frazer entre beaucoup d’autres), énonce dans le dernier des quatre essais de Totem et tabou ? Un mythe, un roman des origines ou bien la révélation, difficile à admettre au point d’être refoulée, que toute société repose sur un crime commis en commun et ne se maintient dans sa cohésion que par lui ?


5. Trois essais sur la théorie sexuelle

Trois essais sur la théorie sexuelle Sigmund Freud

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

C’est avec la parution de cet ouvrage en 1905 que Freud fit scandale et se rendit impopulaire dans l’Europe entière. L’idée d’une sexualité infantile avait, il est vrai, de quoi choquer son époque. Elle renversait la représentation commune de l’innocence sexuelle de l’enfant, et plus profondément encore, la conception naturaliste qui fait de la sexualité l’expression d’un instinct de reproduction n’apparaissant qu’avec la puberté.

Non, soutient Freud, le désir sexuel (ou libido) ne relève pas d’une fonction physiologique. Il s’élabore psychiquement au cours de l’histoire individuelle qui débute dès les premiers plaisirs de l’enfance, liés à l’allaitement. C’est dans cet ouvrage que Freud formule pour la première fois sa théorie des pulsions.

C’est donc à double titre que les Trois essais sur la théorie sexuelle constituent un événement : ils représentent une étape décisive dans le cheminement théorique de Freud et un tournant dans l’histoire de notre culture et de notre représentation de l’enfance.

error: Contenu protégé