Les 5 meilleurs livres sur la Révolution russe

Les 5 meilleurs livres sur la Révolution russe

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur la Révolution russe.


1. Les révolutions russes (Richard Pipes)

Les révolutions russes (Richard Pipes)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Histoire totale d’une révolution globale – de sa genèse à son triomphe (1905-1920) –, le maître-ouvrage de Richard Pipes reste la somme magistrale pour connaître et comprendre la plus importante révolution de l’histoire contemporaine ; la seule depuis la Révolution française à atteindre une portée universelle.

Fort de son exceptionnelle connaissance de la société russe, des mouvements de pensée, des partis, ainsi que de tous les acteurs auxquels il consacre des portraits aussi substantiels que talentueux, l’historien nous invite à un voyage de quinze ans au cœur de l’histoire d’un empire chancelant, secoué par la révolution de 1905 avant d’être emporté dans la tourmente de la Première Guerre mondiale.

Pipes est non seulement un brillant analyste, mais aussi un puissant conteur dont la plume nous emporte au cours des chocs successifs que subit l’autocratie, empêtrée dans ses contradictions entre légitimité séculaire, velléités de réformes et volonté de puissance extérieure. Face à elle, les oppositions s’orchestrent et se radicalisent, les libéraux cédant le pas face aux radicaux, au sein desquels l’élément bolchevique est certes le plus faible numériquement, mais le plus soudé et le plus déterminé.

La seconde partie de l’ouvrage raconte la conquête par effraction et l’exercice du pouvoir par les partisans de Lénine dans un contexte inouï où la débâcle militaire coïncide avec la guerre civile naissante. À cette décomposition répond une recomposition via l’édification d’une dictature sans précédent par son ultraviolence et son esprit d’absolu idéologique.

Une  » politique de la haine  » portée et voulue de bout en bout par l’auteur de Que faire ?. Un grand récit au service d’une démonstration implacable et qui n’a jamais été dépassé.

À propos de l’auteur

Richard Pipes est professeur émérite à l’université Harvard où il a enseigné de 1958 à 1996. Il a également été conseiller de Ronald Reagan pour l’Europe de l’Est. Ce livre, originellement publié en 1990, complète et prolonge sa monumentale  » Histoire de la Russie des tsars  » (Perrin, 2013 ; Tempus, 2017)


2. La Révolution russe – Tome 1 – 1891-1924 : la tragédie d’un peuple (Orlando Figes)

La Révolution russe - Tome 1 - 1891-1924 : la tragédie d'un peuple (Orlando Figes)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Peu d’événements ont été étudiés d’aussi près que la Révolution russe, mais l’ouvrage d’Orlando Figes se distingue comme une contribution fondamentale. Dès sa parution, il s’impose du fait qu’il s’agit de la première histoire sociale, non idéologique et post-soviétique de ce cataclysme historique majeur.

De la grande famine de 1891 à la mort de Lénine en 1924, Figes détaille le long processus de mutation et de maturation d’une société au bord de l’effondrement. Surtout, il redonne sa place au grand absent : le peuple russe lui-même. Principal moteur des événements, principale victime aussi, le peuple trouve ici, enfin narrée et expliquée, l’histoire de sa tragédie.

À propos de l’auteur

Orlando Figes, né le 20 novembre 1959 à Londres, est un historien britannique, spécialiste de l’histoire de la Russie et professeur au Birkbeck College de Londres. Il contribue régulièrement au journal The Guardian et aux revues London Review of Books et New York Review of Books.


3. La Révolution russe – Tome 2 – 1891-1924 : la tragédie d’un peuple (Orlando Figes)

La Révolution russe - Tome 2 - 1891-1924 : la tragédie d'un peuple (Orlando Figes)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Sous la plume de Figes, le  » peuple » n’est pas une abstraction. S’intéressant moins aux grandes analyses abstraites qu’à la reconstitution d’une réalité complexe, il donne la parole à toute une galerie de personnages, depuis l’écrivain Maxime Gorki, dont la correspondance inédite nous permet de partager l’incroyable lucidité, en passant par la belle figure du réformateur paysan Semenov, jusqu’à des personnages plus ambivalents comme Oskine, simple soldat que la guerre civile transformera en un impitoyable commissaire bolchevik…

Dès les premières heures, la Révolution russe fut une jacquerie d’une incroyable violence que seuls les bolcheviks surent exploiter. Lénine, dont Figes brosse un portrait fascinant, avait compris l’avantage qu’il pouvait en tirer. La violence – et la faiblesse de leurs adversaires – ouvrirent la voie aux bolcheviks, puis à la Terreur rouge et à la consolidation du système du Parti- État, policier, bureaucratique, corrompu et inefficace, tel qu’il devait durer jusqu’à la fin des années 1980.

À propos de l’auteur

Orlando Figes, né le 20 novembre 1959 à Londres, est un historien britannique, spécialiste de l’histoire de la Russie et professeur au Birkbeck College de Londres. Il contribue régulièrement au journal The Guardian et aux revues London Review of Books et New York Review of Books.


4. Les révolutions russes (Nicolas Werth)

Les révolutions russes (Nicolas Werth)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Russie, février 1917. L’économie est au plus mal. L’inégalité dans la distribution de la terre nourrit la grogne. Les grèves se multiplient. Le pays s’enlise dans la Grande Guerre. Nicolas II est au front. Le pouvoir semble impuissant et vacant.

Lasse d’une autocratie d’un autre temps, une poignée de révolutionnaires, au milieu des insurrections de Petrograd, organise un comité exécutif (le Soviet) et, après un compromis avec le Comité provisoire libéral, balaie en quelques jours le régime tsariste, pourtant pluriséculaire. Les fiançailles sont de courte durée : en octobre, les bolcheviks, sous la férule de Lénine, prennent le palais d’Hiver et s’emparent du pouvoir, instaurant le régime communiste.

Ce sont ces événements de l’année 1917 que raconte avec passion Nicolas Werth. Dépassant le clivage entre les historiographies soviétique et libérale, il s’attache à analyser non pas une seule révolution politique, mais une multiplicité de révolutions sociales et nationales.

À propos de l’auteur

Ancien directeur de recherche à l’Institut d’histoire du temps présent (CNRS), Nicolas Werth est l’un des plus importants historiens du monde russe au XXe siècle. En « Que sais-je ? », il est l’auteur d’une Histoire de l’Union soviétique en deux volumes, très régulièrement rééditée depuis vingt ans.


5. Histoire de la révolution russe – Tome I – La Révolution de février (Léon Trotski)

Histoire de la révolution russe - Tome I - La Révolution de février (Léon Trotski)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Écrite entre 1929 et 1932, cette histoire de la révolution russe, œuvre monumentale, comprend deux tomes, l’un consacré à la révolution de février, l’autre consacré à la révolution d’octobre. Écrit à la demande de son éditeur américain, Charles Boni, cet ouvrage intervient alors que Trotsky avait à peine terminé de rédiger son autobiographie, Ma vie, après avoir été exilé à Prinkipo au début de l’année 1929.

Contrôlant la documentation, immense, nécessaire à un tel ouvrage que rassemble son fils aîné Léon Sedov, il recommence cette histoire de la révolution qu’il a connue et dont il a été exclu. En effet, il avait déjà écrit vingt ans auparavant l’histoire de la révolution de 1905 dont il avait été l’un des principaux artisans, présidant le Soviet de Saint-Pétersbourg.

C’est probablement le livre le plus important publié sur la Révolution bolchevique par l’un de ses témoins directs, Trotsky tenant ici le rôle d’acteur et d’observateur. En outre, le style de son écriture est ici remarquable ce qui fait de ce livre un classique.

À propos de l’auteur

Léon Trotski, de son vrai nom Lev Davidovitch Bronstein, né le 26 octobre 1879 à Ianovka et mort assassiné le 21 août 1940 à Mexico, est un révolutionnaire communiste et homme politique russo-soviétique.

error: Contenu protégé