Les 5 meilleurs livres de philosophie morale

Les 5 meilleurs livres de philosophie morale

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres de philosophie morale.


1. L’influence de l’odeur des croissants chauds sur la bonté humaine (Ruwen Ogien)

L'influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine (Ruwen Ogien)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Vous trouverez dans ce livre des histoires de criminels invisibles, de canots de sauvetage qui risquent de couler si on ne sacrifie pas un passager, des machines à donner du plaisir que personne n’a envie d’utiliser, de tramways fous qu’il faut arrêter par n’importe quel moyen, y compris en jetant un gros homme sur la voie.

Vous y lirez des récits d’expériences montrant qu’il faut peu de choses pour se comporter comme un monstre, et d’autres expériences prouvant qu’il faut encore moins de choses pour se comporter quasiment comme un saint : une pièce de monnaie qu’on trouve dans la rue par hasard, une bonne odeur de croissants chauds qu’on respire en passant.

Vous y serez confrontés à des casse-tête moraux. Est-il cohérent de dire : « ma vie est digne d’être vécue, mais j’aurais préféré de ne pas naître » ? Est-il acceptable de laisser mourir une personne pour transplanter ses organes sur cinq malades qui en ont un besoin vital ? Vaut-il mieux vivre la vie brève et médiocre d’un poulet d’élevage industriel ou ne pas vivre du tout ?

Cependant, le but de ce livre n’est pas de montrer qu’il est difficile de savoir ce qui est bien ou mal, juste ou injuste. Il est de proposer une sorte de boîte à outils intellectuels pour affronter le débat moral sans se laisser intimider par les grands mots (« Dignité », « vertu », « Devoir », etc.), et les grandes déclarations de principe (« Il ne faut jamais traiter une personne comme un simple moyen », etc.).

C’est une invitation à faire de la philosophie morale autrement, à penser l’éthique librement.

À propos de l’auteur

Ruwen Ogien est un philosophe libertaire français, né un 24 décembre avant 1949 à Hofgeismar et mort le 4 mai 2017 à Paris. Ses travaux portent notamment sur la philosophie morale et la philosophie des sciences sociales. Il est à l’origine de l’éthique minimale, une théorie qui réduit la morale à quelques principes.


2. Pour une éthique du futur (Hans Jonas)

Pour une éthique du futur (Hans Jonas)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

L’espèce humaine se trouve à un carrefour. Dotée d’une puissance en constante extension, il lui faut désormais opérer les choix ou assumer les hésitations qui lui éviteront le sort de l’apprenti sorcier.

La futurologie apparaît alors non comme un charlatanisme de plus, mais comme l’indispensable évaluation des effets à longue portée, pour les générations à venir, des révolutions technologiques déferlantes d’où peuvent surgir le meilleur et le pire.

Dresser les critères de cette évaluation, telle est la tâche du philosophe. Et s’il fait appel à l’éthique, ce ne sera jamais pour brimer ou pour briser la vie, mais au contraire pour l’aider à parer les plus graves dangers, afin de lui offrir un nouveau champ de développement.

À propos de l’auteur

Hans Jonas est un historien du gnosticisme et un philosophe allemand. C’est avec son éthique pour l’âge technologique qu’il s’est avant tout fait connaître, en particulier au-delà des cercles philosophiques. Cette éthique est développée dans son œuvre principale, Le Principe responsabilité.


3. Théorie des sentiments moraux (Adam Smith)

Théorie des sentiments moraux (Adam Smith)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Cet ouvrage est le grand frère méconnu de La richesse des nations, son pendant éthique. Adam Smith s’interroge ici sur le fait qu’un même individu puisse, dans certaines situations, manifester des comportements égoïstes où prime l’intérêt personnel alors que, dans d’autres situations, il se révèle agir  » sous le regard d’un spectateur impartial « , conformément à une morale inspirée par la communauté.

Adam Smith en tire l’idée personnelle qu’il faut établir une distinction entre l’économique et la morale. L’égoïsme domine la sphère économique tandis que la vie sociale est conduite par  » les sentiments moraux « . Cette réflexion philosophique préfigure son approche individualiste de l’économie de marché.

Relire cet ouvrage de référence édité pour la première fois en poche est essentiel à l’ère de l’ethic business où se mêlent les sphères de l’économique et de l’éthique.

À propos de l’auteur

Adam Smith est un philosophe et économiste écossais des Lumières. Il reste dans l’histoire comme le père des sciences économiques modernes, dont l’œuvre principale, publiée en 1776, La Richesse des nations, est un des textes fondateurs du libéralisme économique.


4. L’homme surpris – Vers une phénoménologie de la morale (Jean-Marc Rouvière)

L'homme surpris - Vers une phénoménologie de la morale (Jean-Marc Rouvière)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

La morale est une création discontinuée. Elle n’est pas codifiable dans de gros livres moralisateurs. Elle n’est rien avant qu’une conscience humaine ne la suscite par des occasions qui la font exister en singularité ici et maintenant.

Cet ouvrage désigne la morale non comme une manière possible d’agir que l’on devrait ou non confirmer par l’action mais comme la réponse de principe que donne, dans un réflexe mental, tel homme en prise à tel cas de conscience.

À propos de l’auteur

Jean-Marc Rouvière est un philosophe et poète français né à Paris le 24 avril 1958, auteur d’essais — sous la forme d’opuscules — qui relèvent de la philosophie et de la théologie.


5. Le mal – Un défi à la philosophie et à la théologie (Paul Ricoeur)

Le mal - Un défi à la philosophie et à la théologie (Paul Ricoeur)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

D’où vient le mal ? D’où vient que nous fassions le mal ? Chez Paul Ricœur, méditer le mal, c’est dire une faille. Car la liberté de l’homme est sommée à exister devant le mal.

Ce petit texte, issu d’une conférence donnée à Lausanne en 1985, compte dans l’immense œuvre de ce philosophe qui ne se dit pas théologien, mais dont la pensée fait volontiers quelques cousinages avec certains aspects du protestantisme. Un homme qui a pensé la vulnérabilité au mal moral avec une profondeur et une délicatesse exemplaires.

À propos de l’auteur

Paul Ricoeur (1913-2005) est une figure majeure de la philosophie contemporaine. Son oeuvre, qui dialogue avec la tradition phénoménologique, linguistique et analytique, et prend également en compte la tradition théologique protestante, a connu un retentissement considérable jusqu’à aujourd’hui.

 
error: Contenu protégé