Les 5 meilleurs livres sur l'athéisme

Les 5 meilleurs livres sur l’athéisme

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres sur l’athéisme.


1. Histoire de l’athéisme – Les incroyants dans le monde occidental des origines à nos jours (Georges Minois)

Histoire de l'athéisme - Les incroyants dans le monde occidental des origines à nos jours (Georges Minois)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Dieu est mort au XIXe siècle, dit-on. Mais dès, le IVe siècle avant notre ère, Théodore l’Athée proclamait qu’il n’existait pas. L’athéisme est aussi vieux que la pensée humaine. Depuis les origines de l’humanité, il est l’une des grandes façons de voir le monde, un monde où l’homme est seul face à lui-même et à la nature aux règles immuables.

L’histoire de l’athéisme n’est donc pas le simple négatif de l’histoire des croyances religieuses : c’est celle de tous les hommes – septiques, libres-penseurs, libertins, déistes, agnostiques, matérialistes – qui ont cherché à donner un sens à leur vie en dehors de toute foi religieuse.

A l’instar des religions, l’athéisme est pluriel : au fil des siècles, il a pris des formes différentes, successives et simultanées, parfois antagonistes : athéisme de révolte contre l’existence du mal, contre les interdis moraux ou contre la limitation de la liberté humaine : athéisme spéculatif dans les périodes de crise de valeurs ; athéisme confiant de Hegel et de Marx ; athéisme volontaire de Nietzsche ; athéisme de notre époque où la frontière entre croyants et incroyants semble de plus en plus floue.

À propos de l’auteur

Georges Minois, professeur d’histoire et historien des mentalités religieuses, a écrit de nombreux ouvrages sur la culture occidentale. Il est l’auteur, entre autres, de L’Eglise et la science, histoire d’un malentendu (2 tomes), L’Eglise et la guerre, Histoire du suicide.


2. L’esprit de l’athéisme – Introduction à une spiritualité sans Dieu (André Comte-Sponville)

L'esprit de l'athéisme - Introduction à une spiritualité sans Dieu (André Comte-Sponville)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Peut-on se passer de religion ? Dieu existe-t-il ? Les athées sont-ils condamnés à vivre sans spiritualité ? Autant de questions décisives en plein «choc des civilisations» et «retour du religieux».

André Comte-Sponville y répond avec la clarté et l’allégresse d’un grand philosophe mais aussi d’un «honnête homme», loin des ressentiments et des haines cristallisés par certains.

Pour lui, la spiritualité est trop fondamentale pour qu’on l’abandonne aux intégristes de tous bords. De même que la laïcité est trop précieuse pour être confisquée par les antireligieux les plus frénétiques.

Aussi est-il urgent de retrouver une spiritualité sans Dieu, sans dogmes, sans Église, qui nous prémunisse autant du fanatisme que du nihilisme. André Comte-Sponville pense que le XXIe siècle sera spirituel et laïque ou ne sera pas. Il nous explique comment. Passionnant.

À propos de l’auteur

Philosophe humaniste, André Comte-Sponville est l’auteur de nombreux ouvrages qui, par leur clarté et leur pédagogie, mettent la philosophie à la portée de tous.

Il se définit comme un athée fidèle, car il se reconnaît dans une certaine tradition et histoire des valeurs gréco-judéo-chrétiennes, et pense que l’homme peut se passer de religion, la philosophie en étant l’un des moyens.

Sur le thème de la religion, il a récemment publié : Dieu existe-t-il encore ?, avec Ph. Capelle (Cerf, 2005). Il a notamment publié chez Albin Michel, L’Amour, la Solitude (2000), le Capitalisme est-il moral ? (2004)


3. Traité d’athéologie – Physique de la métaphysique (Michel Onfray)

Traité d'athéologie - Physique de la métaphysique (Michel Onfray)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

 » Les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l’intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d’un seul ; haine de la vie ; haine de la sexualité, des femmes et du plaisir ; haine du féminin ; haine des corps, des désirs, des pulsions.

En lieu et place de tout cela, judaïsme, christianisme et islam défendent : la foi et la croyance, l’obéissance et la soumission, le goût de la mort et la passion de l’au-delà, l’ange asexué et la chasteté, la virginité et la fidélité monogamique, l’épouse et la mère, l’âme et l’esprit. Autant dire la vie crucifiée et le néant célébré… « 

En philosophie, il y eut jadis une époque  » Mort de Dieu « . La nôtre, ajoute Michel Onfray, serait plutôt celle de son retour. D’où l’urgence, selon lui, d’un athéisme argumenté, construit, solide et militant.

À propos de l’auteur

Docteur en philosophie, Michel Onfray enseigne en classe terminale au lycée technique de Caen. Il démissionne de l’Education Nationale en 2002 pour créer l’Université Populaire de Caen, afin d’y enseigner une « contre-histoire » de la philosophie.

La première année de cette université est consacrée à « Archipel pré-chrétien ». Il y montre toute la richesse de cette époque qui ne se limitait pas à la philosophie de Platon, chère aux chrétiens, avec des penseurs tels Démocrite, Antiphon, Aristippe, Diogène le cynique, Epicure, Lucrèce… chez lesquels il trouve une alternative au spiritualisme.

Michel Onfray est l’auteur de nombreux ouvrages où il développe une théorie de l’hédonisme. Il propose de réconcilier l’homme avec son corps, machine sensuelle, et de bâtir une éthique fondée sur l’esthétique. Pour lui, la philosophie est comme un art de vivre, de mieux vivre, qui permet de se débarrasser de ses illusions.

Michel Onfray estime qu’il n’y a pas de philosophie sans psychanalyse et se définit comme un « freudo-marxiste ». Sa philosophie est celle d’un rebelle, admirateur de Nietzsche. Il prône une révolte contre le conformisme et le dogmatisme qui génèrent le conservatisme social. Affichant un athéisme sans concession, il considère que le christianisme est indéfendable.


4. Dieu n’est pas grand (Christopher Hitchens)

Dieu n'est pas grand (Christopher Hitchens)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Dans le contexte actuel, celui des attentats, de la résurgence des fondamentalismes et des grands débats sur la laïcité, une réédition qui s’impose comme une évidence et une nécessité. Un brûlot culte par celui qui fut l’un des principaux penseurs de l’athéisme.

Avec un mélange jubilatoire d’érudition et d’humour, s’appuyant sur une argumentation rigoureuse et une parfaite connaissance des textes sacrés et des classiques, Christopher Hitchens nous livre un pamphlet intelligent et incisif, un brûlant plaidoyer pour un nouvel humanisme des Lumières.

Que l’on soit fidèle croyant, fervent athée ou indécis, cet ouvrage soulève le débat et fait souffler un vent de liberté de pensée et de parole.

À propos de l’auteur

Baptisé  » journaliste le plus brillant de notre époque  » par le London Observer, Christopher Hitchens est un véritable phénomène de la presse anglo-saxonne.

Anglais en exil à Washington, grand pourfendeur d’icônes (Mère Teresa, Henry Kissinger), diplômé en philosophie, sciences politiques et sciences économiques du Balliol College d’Oxford, il est écrivain et chroniqueur à Vanity Fair, Harper’s Magazine, Vogue, The London Review of Books ainsi que pour le supplément littéraire du Times.

Volontiers qualifié d’  » électron libre « , il a été nommé à la 5e position du classement des 100 plus grands intellectuels d’aujourd’hui par le magazine américain Foreign Policy et le mensuel britannique Prospect. Il est mort en décembre 2011.


5. Pour en finir avec Dieu (Richard Dawkins)

Pour en finir avec Dieu (Richard Dawkins)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Voici l’essai qui crée l’événement et vient à point nommé : où l’un des plus grands esprits d’aujourd’hui démontre qu’on peut en finir définitivement avec Dieu et vivre dans un monde sans religion.

Le biologiste Richard Dawkins, athée « pur et dur », a un objectif : donner toutes les explications et les encouragements nécessaires au plus grand nombre d’esprits libres afin qu’ils se libèrent complètement de l’emprise de la religion.

Et qu’ils soient fiers d’être athées, car, pour l’auteur, l’athéisme est presque toujours la marque d’une saine indépendance d’esprit, et d’un esprit sain. Richard Dawkins s’attaque ici non à une « version particulière » de Dieu, mais à tous les dieux et tout ce qui est surnaturel.

Pour ce spécialiste de l’évolution, la question de Dieu n’est pas hors de portée de la science. Insistant sur le fait que « la probabilité de l’existence de Dieu est extrêmement faible », il dit mener sa vie en se fondant sur le présupposé qu’il n’existe pas.

Tout particulièrement choqué par le fait que les parents imposent leurs opinions religieuses à leurs enfants, Richard Dawkins, au nom du rationalisme, entre en guerre contre la forme de superstition la plus répandue selon lui et contre cette idée que pour avoir des principes moraux, on ne saurait se passer de convictions religieuses.

Qualifié par les scientifiques de « rottweiler de Darwin » pour sa défense virulente et efficace de l’évolution, désigné par le magazine Prospect comme l’un des trois plus grands intellectuels du monde (à côté d’Umberto Eco et de Noam Chomsky), Dawkins concentre aujourd’hui son esprit brillant sur la religion, qu’il dénonce en s’appuyant sur des démonstrations scientifiques.

Un cocktail explosif qui a provoqué une chaude polémique dans tous les pays où le livre a été publié, lequel s’est vendu à plus de quinze millions d’exemplaires à travers le monde.

À propos de l’auteur

Richard Dawkins, professeur à l’université d’Oxford, est un spécialiste mondialement connu de l’évolution. Son ouvrage le plus fameux est Le Gène égoïste, et plus récemment le remarquable Il était une fois nos ancêtres (publié chez Robert Laffont, octobre 2007).

 
error: Contenu protégé