Les 5 meilleurs livres de Paul Ricoeur

Les 5 meilleurs livres de Paul Ricoeur

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres de Paul Ricoeur.


1. Soi-même comme un autre (Paul Ricoeur)

Soi-même comme un autre (Paul Ricoeur)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Le soi renvoie à la question de l’identité. Mais l’identité elle-même a deux facettes : d’un côté, elle renvoie au même, au semblable, celui dont il est question sur la  » carte d’identité « , par exemple ; d’autre part, elle signifie le  » soi-même « , le propre, l’unique que je suis par rapport à un autre, et l’autre que je suis par rapport à lui.

Cette interrogation sur le même – idem – et le propre – ipse – renouvelle l’ancienne dialectique du Même et de l’Autre, puisque l’autre se dit de multiples façons et que le soi peut aussi être considéré en tant qu’autre. Soi-même comme un autre : l’ipséité est impossible sans l’invariant de l’identité, mais l’identité prend sens par la singularité affirmée de l’ipséité.

Les dix études qui composent cet ouvrage sont une réflexion sur le sens et le destin des philosophies du sujet.

À propos de l’auteur

Paul Ricœur, né le 27 février 1913 à Valence et mort le 20 mai 2005 à Châtenay-Malabry, est un philosophe français. Il développe la phénoménologie et l’herméneutique, en dialogue constant avec les sciences humaines et sociales. Il s’intéresse aussi à l’existentialisme chrétien et à la théologie protestante.


2. La mémoire, l’histoire, l’oubli (Paul Ricoeur)

La mémoire, l'histoire, l'oubli (Paul Ricoeur)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

L’ouvrage comporte trois parties nettement délimitées par leur thème et leur méthode. La première, consacrée à la mémoire et aux phénomènes mnémoniques, est placée sous l’égide de la phénoménologie au sens husserlien du terme. La deuxième, dédiée à l’histoire, relève d’une épistémologie des sciences historiques. La troisième, culminant dans une méditation sur l’oubli, s’encadre dans une herméneutique de la condition historique des humains que nous sommes.

[…] Je reste troublé par l’inquiétant spectacle que donne le trop de mémoire ici, le trop d’oubli ailleurs, pour ne rien dire de l’influence des commémorations et des abus de mémoire – et d’oubli. L’idée d’une politique de la juste mémoire est à cet égard un de mes thèmes civiques avoués.

À propos de l’auteur

Paul Ricœur, né le 27 février 1913 à Valence et mort le 20 mai 2005 à Châtenay-Malabry, est un philosophe français. Il développe la phénoménologie et l’herméneutique, en dialogue constant avec les sciences humaines et sociales. Il s’intéresse aussi à l’existentialisme chrétien et à la théologie protestante.


3. Histoire et vérité (Paul Ricoeur)

Histoire et vérité (Paul Ricoeur)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Est-il possible de comprendre l’histoire révolue et aussi de vivre – et, pour une autre part, de faire – l’histoire en cours, sans céder à l’esprit de système des  » philosophes de l’histoire « , ni se livrer à l’irrationalité de la violence ou de l’absurde ? Quelle est alors la vérité du métier d’historien ? Et comment participer en vérité à la tâche de notre temps ?

Tous les écrits de ce recueil débouchent sur ce carrefour d’interrogations. Ceux de la première partie, plus théoriques, sont inspirés par le métier de philosophe et d’historien de la philosophie, que pratique l’auteur. Dans la seconde partie, à travers des thèmes de civilisation et de culture (le travail, la violence, la parole, l’angoisse, la sexualité), Paul Ricœur s’interroge sur la manière dont la vérité advient dans l’activité concrète des hommes.

À propos de l’auteur

Paul Ricœur, né le 27 février 1913 à Valence et mort le 20 mai 2005 à Châtenay-Malabry, est un philosophe français. Il développe la phénoménologie et l’herméneutique, en dialogue constant avec les sciences humaines et sociales. Il s’intéresse aussi à l’existentialisme chrétien et à la théologie protestante.


4. L’idéologie et l’utopie (Paul Ricoeur)

L’idéologie et l'utopie (Paul Ricoeur)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Alors que l’idéologie vient légitimer le réel, l’utopie se manifeste comme une alternative critique à ce qui existe. Si l’idéologie préserve l’identité des personnes ou des groupes, l’utopie, pour sa part, explore ou projette du possible. Toutes deux se rapportent au pouvoir et font partie de notre identité, mais la première est orientée vers la conservation, la seconde vers l’invention.

À travers une relecture de penseurs comme Saint-Simon, Fourier, Marx, Mannheim, Weber, Althusser, Habermas ou Geertz, Ricœur s’empare de ce couple conceptuel classique pour développer une authentique œuvre de philosophie politique.

À propos de l’auteur

Paul Ricœur, né le 27 février 1913 à Valence et mort le 20 mai 2005 à Châtenay-Malabry, est un philosophe français. Il développe la phénoménologie et l’herméneutique, en dialogue constant avec les sciences humaines et sociales. Il s’intéresse aussi à l’existentialisme chrétien et à la théologie protestante.


5. Temps et récit – Tome 1 (Paul Ricoeur)

Temps et récit - Tome 1 (Paul Ricoeur)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Temps et récit explore le phénomène central de l’innovation sémantique. Celle-ci consiste à inventer, grâce au récit, une intrigue : buts et causes sont rassemblés dans l’unité temporelle d’une action totale. La question philosophique posée par la narration est celle des rapports entre le temps du récit et le temps de la vie et de l’action effective. Plusieurs disciplines sont convoquées à la barre de ce grand débat, principalement la phénoménologie du temps, l’historiographie et la théorie du récit de fiction.

Dans Temps et récit 1, Ricœur soutient la thèse selon laquelle le récit comporte trois rapports  » mimétiques  » : au temps agi et vécu, au temps propre à la mise en intrigue, au temps de la lecture. Ce schéma est vérifié ici à partir du récit historique.

À propos de l’auteur

Paul Ricœur, né le 27 février 1913 à Valence et mort le 20 mai 2005 à Châtenay-Malabry, est un philosophe français. Il développe la phénoménologie et l’herméneutique, en dialogue constant avec les sciences humaines et sociales. Il s’intéresse aussi à l’existentialisme chrétien et à la théologie protestante.

 
error: Contenu protégé