Les 5 meilleurs livres de Natacha Polony

Les 5 meilleurs livres de Natacha Polony

 

Cet article vous présente une sélection de 5 des meilleurs livres de Natacha Polony.


1. Nous sommes la France (Natacha Polony)

Nous sommes la France (Natacha Polony)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Après les attentats de janvier 2015, 4 millions de Français ont défilé sous le slogan  » Nous sommes la France « . Mais qui sont ce  » nous  » et cette France ? Il est essentiel d’affirmer ce qui nous rassemble, au-delà des diversités, à travers la France et la République, pour ne pas voir les fractures se creuser et les plaies s’infecter. » Plus rien ne sera comme avant. C’est ce qu’ont proclamé des politiques, des journalistes…

Et puis, certains se sont employés à réinterpréter les événements en désignant les coupables et les complices, à contrôler les mots qu’il convenait de prononcer et ceux qu’il fallait bannir. Pourquoi une telle puissance de déni ? Parce qu’il s’agissait d’éviter à tout prix de poser la question cruciale : si 4 millions de Français ont pu descendre dans la rue, proclamant derrière le slogan « je suis Charlie » (réduit par la suite et jusqu’à l’absurde à l’expression simpliste d’une injonction à l’émotion) un immense « nous sommes la France », encore faut-il se demander qui est ce nous et ce qu’est la France.

De ne pas poser cette question, nous nous condamnerons à voir se creuser les fractures et s’infecter les plaies. De ne pas proposer à tous les jeunes Français, d’où qu’ils viennent, l’adhésion à une identité nationale qui leur raconte autre chose qu’un vague catéchisme mâtiné de développement durable et de droits de l’homme pour habiller d’idéal le consumérisme et le spectacle, nous nous préparons le pire des cauchemars : un pays fragmenté, rongé par les haines et les sécessions.

Alors, saisissons cette occasion que nous offre le drame et affirmons ce qui nous rassemble, au delà des diversités, à travers la France et la République. « 

À propos de l’auteur

Natacha Polony, née le 15 avril 1975 à Paris, est une journaliste, femme politique et essayiste française. Agrégée de lettres modernes, elle entre en 2002 au magazine Marianne et se spécialise dans les questions éducatives et sociétales. En 2009, elle passe au Figaro, où elle reste pendant deux ans.


2. Bienvenue dans le pire des mondes (Natacha Polony)

Bienvenue dans le pire des mondes (Natacha Polony)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

A Pékin, Moscou, Ankara ou Ryad, des oligarchies confisquent le pouvoir au nom du parti communiste, de la Sainte Russie, d’Allah. Cela, c’est l’image que la très grande majorité des médias occidentaux diffuse pour éviter de devoir balayer devant leurs portes. Car le même phénomène est à l’œuvre en Occident, dans ce que l’on appelle encore les démocraties occidentales. George Orwell, imprégné des horreurs du nazisme et des dérives du communisme, avait dépeint, dans 1984, ce que pouvait devenir notre quotidien dans un monde régi par un totalitarisme absolu.

A contrario, le seul rempart contre de telles dérives reposait sur l’idéal démocratique et ses quelques libertés fondamentales. Or, insensiblement, nos sociétés que l’on croyait démocratiques le sont de moins en moins. Nous basculons dans un totalitarisme mou. Quel est ce système ? C’est celui où, grâce à la technologie et au contrôle des flux financiers et commerciaux, quelques dizaines de multinationales, la plupart américaines, entendent organiser, orienter, régenter notre vie quotidienne. Pour le meilleur et pour le pire.

Le meilleur ? C’est effectivement ce que nous ont apporté ces nouvelles technologies : smartphone, Internet, nano technologies, progrès de la médecine… Le pire ? C’est le nivellement par le bas, la société du tweet, la surveillance, la captation de notre argent, la normalisation de nos goûts, l’uniformisation de nos besoins. Le pire, c’est aussi que cette dérive se fait souvent avec le consentement de ceux qui en sont victimes… sans s’en rendre compte.

Le champ de nos libertés individuelles se rétrécit sérieusement et un jour, peut-être pas si lointain, nos fiches détaillées nourries des milliers de données récupérées par les multinationales, seront mises au service d’un système totalitaire de moins en moins soft.

À propos de l’auteur

Natacha Polony, née le 15 avril 1975 à Paris, est une journaliste, femme politique et essayiste française. Agrégée de lettres modernes, elle entre en 2002 au magazine Marianne et se spécialise dans les questions éducatives et sociétales. En 2009, elle passe au Figaro, où elle reste pendant deux ans.


3. Ce pays qu’on abat (Natacha Polony)

Ce pays qu'on abat (Natacha Polony)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Ce livre présente une sélection des chroniques que Natacha Polony a publiées dans Le Figaro au fil des dernières années. Y sont traités les grandes questions qui ont fait l’actualité et les principaux débats qui ont marqué cette période : la crise économique, la politique, les questions de société…

Une relecture des moments forts de notre histoire récente, vue et analysée avec la pertinence d’une essayiste de renom qui refuse le politiquement correct.

À propos de l’auteur

Natacha Polony, née le 15 avril 1975 à Paris, est une journaliste, femme politique et essayiste française. Agrégée de lettres modernes, elle entre en 2002 au magazine Marianne et se spécialise dans les questions éducatives et sociétales. En 2009, elle passe au Figaro, où elle reste pendant deux ans.


4. Le pire est de plus en plus sûr – Enquête sur l’école de demain (Natacha Polony)

Le pire est de plus en plus sûr - Enquête sur l'école de demain (Natacha Polony)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

« Septembre 2020 : Hugo entre en 6ème. Il vient de fêter ses onze ans, mais il n’y a là rien d’impressionnant. Pas de passage de l’école primaire au collège, pas de multiplication des professeurs en fonction des matières. En fait, l’école a tant changé que son organisation n’a plus rien à voir avec ce qu’a pu connaître Victor, son frère aîné, qui vient d’obtenir le baccalauréat sur la base du contrôle continu. Encore moins avec ce qu’ont connu ses parents, qui ont fréquenté le collège entre 1985 et 1989.

D’ailleurs, eux sont un peu perdus : l’école du « socle commun » commence désormais à cinq ans et se poursuit jusqu’à seize ans dans la même structure. La seule chose que savent ces parents inquiets, c’est qu’il faut s’y prendre très tôt pour inscrire son enfant dans les meilleures écoles, tant les différences entre établissements sont désormais un fait acquis. Plus question de laisser son enfant dans l’école du quartier sous prétexte que c’est plus pratique. La réussite se prépare tôt. Mais elle coûte cher… »

Fiction provocante ? Non. La logique des réformes, anciennes et récentes, travaille déjà à la reconfiguration de l’institution scolaire, mais qui veut l’admettre ? C’est par ce récit d’anticipation fondé sur les réformes en cours et les programmes politiques des différents partis que Natacha Polony nous ouvre les yeux. Le pire est de plus en plus sûr, nous sommes déjà dans l’école d’après l’école de la République, celle des gestionnaires qui méprisent l’enseignement.

Les vieilles querelles françaises sur les méthodes et les programmes sont désormais caduques, remplacées par une vulgate internationale préoccupée de performance immédiate et peu soucieuse des risques de délitement de la Nation. Il est encore temps de prendre conscience de la grande transformation en cours et de mettre en place des contre-feux.

À propos de l’auteur

Natacha Polony, née le 15 avril 1975 à Paris, est une journaliste, femme politique et essayiste française. Agrégée de lettres modernes, elle entre en 2002 au magazine Marianne et se spécialise dans les questions éducatives et sociétales. En 2009, elle passe au Figaro, où elle reste pendant deux ans.


5. Changer la vie (Natacha Polony)

Changer la vie (Natacha Polony)

Disponible sur Amazon Disponible à la Fnac

Présentation du livre

Progrès, laïcité, travail, identité : autant de mots dévoyés après qu’ils sont passés dans le langage politique et médiatique. Natacha Polony les a traqués pour mieux montrer comment ce nouveau langage contribue au conditionnement de la pensée. Bien sûr, les mots et les rites démocratiques sont préservés, mais ils sont vidés de leur substance.

Leur rendre leur sens est la condition pour refonder la démocratie, contre ceux qui prétendent qu’il n’y a pas d’alternative, et pour former des individus autonomes, et non des rouages de la machine économique.

Ce livre, sous forme de dictionnaire politique, entend nous donner les armes intellectuelles pour reconquérir la démocratie véritable et nous penser en hommes libres. Une reconquête collective et individuelle pour changer la vie, parce que telle est l’ambition de tout projet politique.

À propos de l’auteur

Natacha Polony, née le 15 avril 1975 à Paris, est une journaliste, femme politique et essayiste française. Agrégée de lettres modernes, elle entre en 2002 au magazine Marianne et se spécialise dans les questions éducatives et sociétales. En 2009, elle passe au Figaro, où elle reste pendant deux ans.

error: Contenu protégé